Le tapis chauffant pour semis est-il vraiment nécessaire?

Par défaut
20180224A www.planetnatural.com.jpg

Le tapis chauffant est utile dans certains cas, mais pas dans d’autres. Source: www.planetnatural.com

Parmi les produits couramment vendus pour démarrer les semences à l’intérieur, il y a le tapis chauffant. D’après les instructions, il suffit de poser le tapis chauffant sous votre plateau de semis et de le brancher et il gardera votre plateau de semis au chaud, ce qui aidera à accélérer la germination. Et, effectivement, il gardera le sol jusqu’à 11 °C plus chaud que l’air ambiant! Son coût n’est pas excessif non plus, surtout si vous calculez qu’il pourra facilement durer 20 ans, probablement beaucoup plus. Mais est-il vraiment nécessaire?

Non.

Si vous faites des semis dans des conditions raisonnables, vous obtiendrez une bonne germination. Peut-être plus lentement ou de façon plus irrégulière que si vous aviez utilisé un tapis chauffant, mais quand même, vous pouvez vous attendre à voir la majorité des graines germer. Donc, non, le tapis n’est pas strictement nécessaire. Mais il peut être utile, selon la situation.

Le sol est plus frais que l’air

Il est important de comprendre que la température du sol est presque toujours plus fraîche que la température ambiante. Ainsi, quand vous pensez avoir atteint une température de 21 à 24 °C, soit la température idéale pour la germination de la plupart des semis (des températures supérieures à 30 °C peuvent, au contraire, entraver la germination de certaines graines), la température du sol peut facilement être inférieure à 18 °C. Il est clair qu’un tapis chauffant serait très utile dans ces circonstances.

Effet de serre

20180224B parkseed.com.jpg

Quand on fait germer les semis à l’étouffée, un tapis chauffant est rarement nécessaire. Source: parkseed.com.

Cependant, lorsque vous placez votre plateau dans une mini-serre formée d’un dôme, d’un sac en plastique transparent ou d’un panneau de vitre (on appelle cela une culture à l’étouffée), soit la situation traditionnelle pour le démarrage des semis, l’effet de serre joue un rôle majeur. Non seulement les températures à l’intérieur des mini-serres grimpent-elles davantage pendant la journée (c’est pourquoi il ne faut jamais placer les mini-serres au plein soleil, sinon elles peuvent devenir tellement chaudes que les semis en meurent!), mais il y a aussi beaucoup moins de perte de chaleur la nuit. Ainsi, les graines semées à l’étouffée ont beaucoup moins besoin de chaleur supplémentaire que les graines exposées à l’air ambiant et, dans ce cas, le tapis chauffant perd sa raison d’être.

Devant la fenêtre ou en serre

20180224C www.dripworks.com.jpg

Quand on fait des semis devant une fenêtre, notamment dans une pièce qui rafraîchit la nuit, un tapis chauffant peut être utile. Source: parkseed.com.

C’est quand vous démarrez les semences devant une fenêtre sans faire une culture à l’étouffée que le tapis chauffant risque surtout d’être utile. Les températures y augmentent abruptement par une journée ensoleillée, mais tombent tout aussi précipitamment la nuit. Un tapis chauffant peut être très utile dans ce cas, gardant une température assez stable jour et nuit.

De même, si vous démarrez vos semences dans une serre peu chauffée (je parle ici d’une véritable serre, soit une structure indépendante d’une certaine taille, pas d’une mini-serre), les températures en yo-yo sont la norme, pas l’exception, et les nuits sont souvent froides, même au milieu du printemps. Par conséquent, un tapis chauffant sera très utile si vous avez l’habitude de semer vos graines en serre*.

*Personnellement, même si j’ai deux serres temporaires que j’utilise pour «faire grandir les semis», je les utilise seulement une fois que ces derniers sont en pleine croissance. Je n’y fais jamais germer les semis. Cela, je le fais toujours en toute sécurité à l’intérieur de ma demeure, sous des lampes de culture, où j’ai un meilleur contrôle de l’environnement.

La culture sous éclairage artificiel

Lorsque vous démarrez des graines sous une lampe de culture, la température sera beaucoup moins variable, surtout si vous faites une culture à l’étouffée comme il se doit. D’ailleurs, elle restera souvent essentiellement la même jour et nuit, ce qui est idéal pour la germination. Et la température du sol a tendance à être très proche, sinon identique, à la température ambiante.

20180224D.jpg bangordailynews.com.jpg

Habituellement, il y a assez de chaleur sous une lampe fluorescente pour se passer du tapis chauffant, d’autant plus si on utilise une mini-serre. Source: bangordailynews.com

Les lampes fluorescentes, en particulier, dégagent une certaine chaleur, assez pour que la plupart des plateaux de semis atteignent environ 21 à 24 °C, et cela, sans tapis chauffant. C’est l’idéal pour la plupart des semences.

On dit des lampes DEL qu’elles ne produisent pas de chaleur, mais en fait, ce n’est pas vrai. Elles en produisent moins que les lumières fluorescentes et certainement beaucoup, beaucoup moins que les lumières incandescentes (qui ne sont jamais utilisées pour démarrer les semis!), mais elles dégagent quand même de la chaleur et ainsi, si vous installez votre lampe DEL dans une pièce normalement chauffée et y placez des plateaux à l’étouffée, là non plus vous n’aurez probablement pas besoin de tapis chauffant.

Dans mon cas, je démarre tous mes semis dans mon sous-sol, sous des lampes fluorescentes. Il y fait plus frais qu’ailleurs dans la maison, mais une température agréable et chaude règne sous les lampes. Je possède bel et bien un tapis chauffant, mais je ne l’ai pas utilisé depuis des années, trouvant que j’ai assez de chaleur pour une germination rapide et uniforme sous mes lumières. Je le conserve pour les semis qui ont la réputation d’avoir besoin d’un surplus de chaleur pour bien germer, comme la belle-de-nuit (Ipomoea alba), qui préfère une température de 30 à 35 °C; une température que je n’arrive pas à atteindre autrement qu’avec le tapis chauffant.

Après la germination, on range

Une des choses les plus étranges à propos des semis est que, même si presque toutes les graines ont besoin de chaleur et d’une température stable pour bien germer, après la germination (une fois que les feuilles apparaissent), les plants poussent mieux dans des conditions plus fraîches, notamment quand la température baisse la nuit. Donc, à l’exception peut-être de certaines plantes très tropicales cultivées sous des températures intérieures exceptionnellement fraîches, le tapis chauffant utilisé pour le début de la vie des semis et aussi la mini-serre dans laquelle les semis ont germé ne sont plus nécessaires à peine deux ou trois semaines plus tard. On peut donc les nettoyer et les ranger en prévision de la prochaine saison de semences, soit l’an prochain.

Tapis chauffants: ils peuvent être utiles ou non, selon les conditions dans lesquelles vous cultivez vos semis. Mais ne vous précipitez pas pour en acheter un sans d’abord analyser votre situation!20180224A www.planetnatural.com

Publicités

3 réflexions sur “Le tapis chauffant pour semis est-il vraiment nécessaire?

  1. Lucie

    Et que pensez-vous des tapis d’irrigation?

    Au mois de mars, nous sortons nos engrais et elles ne sont pas toujours en bonne condition. Elles sont cristallisées ou datent de plusieurs années. Es-t-il nuisible d’utiliser ces engrais? J’aimerais bien un article sur la date de péremption et les effets de ces engrais sur nos plantes.

    Merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s