Où trouver le bon nom botanique?

Par défaut
20171229A Linnaeus, Nationalmuseum press photo .jpg

Même Linné aurait de la difficulté à suivre tous les changements de noms botaniques. Source: Nationalmuseum press photo

Quand le naturaliste suédois Carl von Linné a développé le système binomial de nomenclature pour les plantes en 1753, dans lequel chaque espèce a été placée dans un genre (le premier nom) avec d’autres espèces étroitement apparentées, puis a reçu un nom spécifique (le deuxième nom) pour la distinguer de ses cousines, cela a énormément simplifié l’identification des espèces. Cela donne des noms comme Abies (genre) balsamina (espèce) pour le sapin baumier et Taraxacum (genre) officinale (espèce) pour le pissenlit plutôt que tout un paragraphe descriptif (la méthode précédente). De plus, on pouvait appliquer ce même nom partout dans le monde. Finie la tour de Babel botanique!

Le système a assez bien fonctionné au cours des 250 dernières années, bien que, pour diverses raisons, certains noms aient dû être changés… mais jamais autant qu’aujourd’hui. C’est parce que les taxonomistes (les scientifiques qui nomment les plantes) ont un nouvel outil non disponible à l’époque de Linné pour aider à identifier les plantes: la génétique. Linné regroupait les espèces en fonction de l’apparence de leurs organes, et notamment celle de leurs parties sexuelles, ce qui était généralement assez précis.

Toutefois…

L’évolution peut amener deux êtres à développer des organes similaires même s’ils ne sont pas étroitement apparentés. Et de proches parents peuvent avoir évolué dans des directions contraires, au point d’avoir des fleurs qui se ressemblent peu. La capacité nouvellement acquise de pouvoir étudier l’ADN des plantes signifie que nous pouvons regarder beaucoup plus en détail la composition de tout être que ce qui était possible auparavant. Cela a révolutionné le domaine de la taxonomie et a provoqué — et provoquera! — de nombreux changements dans les noms scientifiques à mesure que les vraies relations entre les espèces étaient révélées.

Mettre le bon nom sur la bonne plante

20171229B Tropical Plant Pictures .jpg

Le coléus n’est pas la seule plante qui a changé de nom plus d’une fois. Source: Tropical Plant Picture

Le résultat de ceci est que de nombreuses plantes bien connues ont changé de nom… souvent à plusieurs reprises, à mesure qu’on en apprenait davantage à leur sujet. Le coléus est passé du nom botanique Coleus blumei à Solenostemon scutellarioides et est maintenant Plectranthus scutellarioides. Le cyprès de Monterey fut nommé à l’origine Callitropsis macrocarpa, puis Cupressus macrocarpa, et est ensuite devenu, pendant une courte période de temps, Neocupressus macrocarpa, pour redevenir Cupressus macrocarpa… et maintenant, il est possible qu’il finisse avec encore un autre nom, Hesperocyparis macrocarpa.

(J’ai écrit plus en détail à ce sujet dans La valse des noms botaniques, un article que vous voudrez peut-être lire.)

La question posée ici est toutefois: comment déterminer le nom actuellement accepté d’une plante donnée? Les gens comme moi qui partagent des connaissances sur les plantes — chroniqueurs, blogueurs, conférenciers, enseignants, jardiniers, etc. — doivent être en mesure de mettre le bon nom sur la bonne plante. Mais où chercher cette information?

On ne peut pas se fier aux livres papier. Souvent, entre le moment où l’écriture du livre est terminée et celui où sa distribution commence, il y a eu déjà des changements. Sur Internet, c’est la confusion totale: même les sites autrement très fiables peuvent être sérieusement en retard dans leur nomenclature.

Ma solution

20171229C.pngAu cours des dernières années, j’ai appris à me fier au site The Plant List, sous-titré «A working list of all plant species» (une liste évolutive de toutes les espèces végétales). Comme le sous-titre le dit, il couvre toutes les plantes connues, même les plus obscures. Plus d’un million de noms d’espèces y paraissent, dont 350 000 sont considérés comme valides, et ce, dans environ 17 000 genres végétaux. Les deux principaux collaborateurs sont les Royal Botanic Gardens, Kew et le Missouri Botanical Garden, deux institutions réputées où j’allais de toute façon confirmer les noms des plantes dans le passé.

Quand j’écris au sujet d’une plante dont le nom botanique est en doute, c’est www.theplantlist.org que je consulte.

20171229D.png

Il suffit de rentrer un nom botanique dans le cadre et de cliquer sur «Search» pour trouver le bon nom botanique. Source: The Plant List

D’accord, le site est en anglais, mais on n’a pas vraiment besoin de comprendre beaucoup cette langue. Il suffit d’entrer le nom botanique que vous connaissez (ou même une partie de ce nom) dans le cadre offert et de cliquer sur «Search» (chercher) et l’écran vous montrera l’état actuel de sa nomenclature scientifique. Si le nom est correct, le mot «Accepted» (accepté) le suivra. Si le nom est incorrect, le mot «Synonym» le suivra. Lorsque vous cliquerez sur ce synonyme, on vous donnera le bon nom. Enfin, il y a aussi des cas douteux, indiqués par «Unresolved» (non résolus).

Personnellement, j’utilise le nom accepté dans mes écrits et mes conférences, mais aussi les noms non résolus… en attendant de connaître un jour la décision des spécialistes.

Pas un système parfait, mais…

Bien sûr, la liste The Plant List n’est pas parfaite. Tout d’abord, environ 20% des noms de plantes répertoriés sont indiqués «non résolus», ce qui signifie que plus de travail est nécessaire avant de déterminer le nom correct. En outre, il peut se passer un certain temps avant qu’un changement ou qu’une confirmation paraisse sur The Plant List à la suite de l’approbation par les autorités de The Plant List d’une étude taxonomique quelconque.

Par exemple, je sais d’autres sources que le nom botanique «officiel» du cyprès de Monterey, soit Cupressus macrocarpus, (mentionné ci-dessus) est susceptible de changer pour Hesperocyparis macrocarpa, mais je ne l’utilise pas encore. J’attends que The Plant List confirme officiellement le changement.

Et je ne suis pas le seul. Vous constaterez que beaucoup de gens travaillant dans le domaine de l’horticulture se réfèrent à The Plant List pour confirmer les noms botaniques.


Vous n’êtes pas sûr d’un nom de plante? Il suffit d’aller à The Plant List. Ce site vous donnera un nom suffisamment à jour pour vos besoins!20171229C

Publicités

Une réflexion sur “Où trouver le bon nom botanique?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s