Emballage cadeau mortel

Par défaut
20171220A www.homedepot.com.jpg

L’emballage-cadeau des plantes cache leur besoin en arrosage et peut ainsi facilement les tuer. Source: www.homedepot.com

Vous avez trouvé la plante parfaite à offrir en cadeau. Vous l’apportez à la caisse et l’on vous offre gracieusement de l’envelopper d’un joli emballage cadeau. Pourquoi pas? Ainsi, le caissier place une feuille de papier coloré carrée sous le pot, la monte tout autour, la serre autour de la base de la plante avec un ruban, du raphia ou un élastique coloré, puis dépose le tout dans un manchon coloré pour protéger le cadeau des éléments. C’est un système fonctionnel et attrayant… mais qui peut aussi être mortel pour la plante ainsi emballée.

Le problème est que la personne qui reçoit la plante voit généralement le papier qui emballe le pot comme faisant partie intégrante du cadeau. Bien sûr, elle enlève rapidement l’enveloppe extérieure (le manchon) pour voir sa plante, mais elle a tendance à laisser l’emballage du pot en place par la suite. Après tout, cela donne du punch à la plante, surtout par rapport au pot de culture en dessous, qui est probablement d’un vert, d’un noir ou d’un marron assez terne.

Où est le problème?

20171220B gardengoodsdirect.com.jpg

Quand une plante est emballée de cette façon, il est presque impossible de savoir si elle manque d’eau. Source: gardengoodsdirect.com

Le problème avec les pots ainsi emballés est qu’il est difficile, voire impossible, de juger de l’état du terreau en dessous. L’emballage cache non seulement le pot de la vue, mais aussi la base de la plante, vous empêchant de voir le terreau dans lequel elle pousse. D’ailleurs, souvent on ne peut même pas toucher le terreau sans tasser l’emballage. Comment alors déterminer si la plante a besoin d’eau? Ou si elle trempe dans l’eau?

Pour empirer les choses, de nos jours, de nombreux emballages-cadeaux sont faits en plastique, en papier d’aluminium ou en d’autres autres produits à l’épreuve de l’eau. S’il y a un excès d’eau, il ne s’en égouttera pas, même si on place (correctement) une soucoupe sous l’emballage, mais s’accumulera plutôt, laissant la pauvre plante baignant dans l’eau.

La plupart des gens qui reçoivent une plante-cadeau comprennent bien qu’ils doivent l’arroser, mais, n’ayant pas accès au terreau pour leur indiquer quand le faire, sont dans l’ignorance la plus totale quant à savoir si le moment d’arroser est venu… et quand ils arrosent, ils peuvent difficilement déterminer quand arrêter.

Par conséquent, il se passe habituellement l’une ou l’autre des deux choses suivantes: soit ils oublient d’arroser jusqu’à ce que la plante se fane comme une laitue au soleil, puis versent trop d’eau dans l’emballage et ainsi noient la plante, soit ils n’attendent pas que la plante se fane, mais versent trop d’eau dans l’emballage et noient la plante. D’une façon ou d’une autre, la plante meurt beaucoup plus tôt qu’elle ne le devrait.

La meilleure solution

20171220C mensatic, Morguefile.jpg

Enlever l’emballage-cadeau est toujours la meilleure solution. Source: mensatic, Morguefile

La meilleure solution consiste à dire à la personne qui reçoit la plante d’enlever l’emballage du pot en lui expliquant qu’il n’est pas conçu pour être laissé sur le pot. (Ce qui est d’ailleurs tout à fait vrai: ces papiers d’emballage ne sont pas conçus pour demeurer sur le pot!) Dégagé de l’emballage froncé, le terreau de la plante est beaucoup plus visible et ainsi il est plus facile de juger quand il devient trop sec (il changera de couleur du brun foncé au brun clair). Les chances que le récipiendaire du cadeau remarque les besoins en eau de sa nouvelle charge augmentent considérablement et la plante peut ainsi gagner des semaines, des mois ou même des années de vie supplémentaires.

La solution de second choix

20171220D extension.illinois.edu.jpg

Avec un trou de drainage pour laisser sortir le surplus d’eau, l’arrosage devient beaucoup plus facile. Source: extension.illinois.edu

Si le nouveau propriétaire de la plante insiste pour conserver l’emballage «juste pour une semaine ou deux», demandez-lui au moins de couper ou percer un trou dans le fond et de placer le pot dans une soucoupe étanche.

Voilà un accommodement raisonnable, mais il n’en reste pas moins que c’est un compromis. Il ne sera probablement pas capable de bien voir le terreau, donc il lui manquera un indice majeur pour évaluer si le besoin en arrosage de la plante est imminent.

Insistez alors pour qu’il insère un doigt à travers les froufrous de l’emballage pour toucher au terreau. Si le substrat est humide, il n’a pas encore besoin d’arrosage. S’il est sec, il faut arroser sans tarder, et bien arroser, de surcroît, imbibant toute la motte de racines. Si le récipiendaire arrose trop, ce n’est désormais plus très grave: maintenant, le surplus peut s’écouler dans la soucoupe en passant par le trou dans l’emballage. S’il reste encore de l’eau dans la soucoupe après 15 à 20 minutes, suggérez-lui de vider le surplus dans l’évier.

Cette technique assurera un terreau uniformément humide, mais non détrempé, que 99% de toutes les plantes apprécient.

Vérifiez souvent

20171220E Clipart Library.jpg

Vérifiez le besoin d’arrosage tous les trois jours. Source: Clipart Library

Dites aussi au récipiendaire de vérifier l’état du terreau tous les trois jours.

Une telle fréquence peut sembler exagérée, mais beaucoup de plantes-cadeaux sont cultivées dans des pots beaucoup plus petits que la normale, car ainsi elles occupent moins d’espace dans la pépinière. Le résultat est qu’il y a peu de place dans la minuscule motte de racines pour stocker de l’eau. Comme l’air dans une résidence typique est très sec, ce qui augmente l’évapotranspiration de la plante, une plante-cadeau serrée dans son pot peut sécher très rapidement. J’ai déjà vu un hortensia (Hydrangea macrophylla) passer de la luxuriance et la pleine santé dans un terreau bien humide à la mort dans un terreau complètement desséché en seulement quatre jours.

La meilleure solution, cependant, demeure de toujours retirer le papier d’emballage de toutes les plantes-cadeaux dès qu’elles arrivent à leur nouveau domicile… du moins, si vous voulez les voir vivre longtemps et en santé!20171220B gardengoodsdirect.com

Publicités

3 réflexions sur “Emballage cadeau mortel

  1. Pierrette Blais

    Même si j’enleve l’emballage cadeau et arrose au besoin, mon point settia perd une dizaine de feuilles dans les 2-3 premières semaines. Que faire? Elle est devant la porte patio avec soleil fin avant midi à début pm.
    Merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s