L’ultime paresse : planter un arbre sans creuser un trou

Par défaut
20171002A

Il suffit de placer la motte sur le sol et de l’entourer de terre. Illustrations tirées du livre Les 1500 trucs du jardinier paresseux

Il n’est pas évident de planter un arbre, un arbuste ou un conifère dans un sol très dur où il est difficile de creuser, comme un sol argileux, un sol pierreux ou un sol rempli des racines d’arbre. Et c’est doublement difficile quand la plante est de relativement grande taille, ce qui demande normalement donc un gros trou de plantation. Pourtant il y a une solution facile.

Il suffit de dépoter la plante, de placer la motte sur le sol à l’endroit désiré, sans creuser du tout… et de la recouvrir d’une butte de terre de la même hauteur que la motte et au moins 3 fois plus large. Avec le temps, ses racines descendront d’elles-mêmes dans le sol, sans que vous ayez à creuser le moindrement.

009.K

Un tuteur temporaire stabilisera l’arbre le temps qu’il s’enracine.

Il serait quand même sage de tuteurer un arbre ainsi planté, du moins pour la première année, le temps qu’il s’enracine correctement, car si la motte bouge au vent, la plante aura de la difficulté à s’enraciner.

Planter un arbre tout simplement en couvrant ses racines de terre ? Il suffisait d’y penser !20171002A

Publicités

12 réflexions sur “L’ultime paresse : planter un arbre sans creuser un trou

  1. Marie-Soleil

    Bonjour,
    Merci pour votre article!
    J’ai une petite question en fait…pourriez vous me dire si mon arbre un cercidiphyllum japonicum planté par Jardin 2…, s’il va vivre en santé l’année prochaine…il a été planté le 3 Août et après la première semaine, il a commencé à perdre ses feuilles malgré les recommendations des « professionnels ». Les feuilles restantes sont brunes. Ils sont venu l’inspecter et pensent qu’il va reprendre au printemps, car les bourgeons il y a deux semaines n’étaient pas morts, mais j’ai un gros doute qu’il est en train de mourir.
    D’après vos connaissances va t’il s’épanouir normalement ou non?

  2. Bertrand Dumont

    Très mauvaise idée. Au bout de 3 à 4 ans, l’arbre va mourrir. Ce type de plantation est un mythe qui a la vie dure. À ne jamais, jamais faire.

    • Tu viendrais voir les arbres (et arbustes) chez moi, plantés de la façon expliquée il y a, dans certains cas, plus de 20 ans. Seulement environ 5 cm de sol à l’origine sous lequel on trouve du tuf très difficile à creuser. Les arbres sont magnifiques et se tiennent très bien.

      • Bertrand Dumont

        Et moi j’en ai arraché des dizaines et des dizaines. Par contre si tu as utilisé des arbres de petits dimensions, genre multicellules, alors oui c’est possible.

  3. Nicole G.

    Je n’ai jamais vu de spécialistes de pépinière en plantation d’arbre faire ce genre de plantations pour un arbre ! Quand on sais qu’il faut laissé une grande zone désherbée et légèrement sous le niveau du sol pour recueillir le maximum d’eau et ainsi aider les racines de l’arbre… un monticule est complètement à l’inverse !

      • Bertrand Dumont

        Encore un autre mythe. Il faut respecter les besoins de plantes, leurs niches écologiques. Il n’existe que deux ou trois arbres dont l’horrible érable de Norvége, super envahissant, qui s’adaptent facilement. Un peu de respect pour les plantes que diable!

  4. L'appel de la nature ∆ The call of nature

    J’adore votre site, je vous suivais sur Facebook depuis un bon moment et à présent je vous suivrai ici.
    Belle journée et merci pour les nombreux conseils.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s