Est-ce que les fruits des plantes malades sont comestibles?

Par défaut
20170910A Olivier Bacquet, Flickr.jpg

Les prunes produits par un prunier malade demeurent comestibles. Photo: Olivier Bacquet, Flickr

Question: J’ai un prunier qui a le nodule noir, mais il produit quand même beaucoup de prunes. Est-ce que je peux manger ces prunes?

Lise Douville

Réponse: Oui, vous pouvez les manger. En général, quand vous voyez des fruits apparemment sains sur une plante souffrant d’une maladie, on peut toujours les consommer. Pas seulement les prunes sur un prunier atteint de nodule noir, mais aussi les tomates ou les courges d’une plante souffrant de blanc ou des fruits sur un cerisier ou un groseillier marqué par des taches foliaires, pour ne donner que quelques exemples. Si la plante produit encore des fruits en parfait état, il ne faut pas hésiter à les récolter et les manger.

20170910B omafra.gov.on.ca.jpg

On peut couper les lésions de tavelure et quand même manger la pomme. Photo: omafra.gov.on.ca

Les fruits marqués d’une maladie superficielle aussi sont mangeables: les pommes portant des lésions de tavelure ou des tomates légèrement touchées par le mildiou demeurent parfaitement comestibles: il suffit de supprimer au couteau les lésions.

Évidemment, tout dépend de votre degré de tolérance (après tout, quand un fruit est fortement affecté, il ne restera pas grand-chose à manger!)… et aussi des circonstances. Personnellement, je n’hésite pas du tout à consommer des fruits imparfaits de mon propre jardin, mais cherche des fruits impeccables quand je les achète à l’épicerie. Et quand je récolte des fruits pour faire du jus, des conserves ou de la compote, je suis beaucoup moins regardant que quand je prévois de les mettre sur la table au vu et au su de tous.

Cela dit, il existe des maladies, comme le botrytis, qui affectent à la fois le feuillage et la fructification ou encore, seulement les fruits. Elles altèrent le goût ou la texture des fruits, donnant des fruits secs, mous ou pourris et alors peu appétissants. Généralement, leur qualité inférieure saute aux yeux.

20170910C omafra.gov.on.ca.jpg

Quand la majeure partie du fruit est atteint, déposez-le au compost. Ici, des fraises atteintes de botrytis. Photo: omafra.gov.on.ca

Bien que la consommation de fruits très affectés par une maladie quelconque ne soit pas dangereuse en soi (il y a peu de maladies végétales qui peuvent affecter la santé des humains, l’ergot [une maladie du seigle] étant l’exception principale), il n’y a aucune raison de consommer un fruit qui est à ce point altéré. Quand un fruit est pourri, mettez-le au compost tout simplement.

Donc, une plante malade peut produire des fruits sains… et les fruits légèrement touchés par une maladie superficielle aussi sont comestibles. N’hésitez pas à les manger!20170910A Olivier Bacquet, Flickr

Publicités

5 réflexions sur “Est-ce que les fruits des plantes malades sont comestibles?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s