Quand la roche devient-elle sol?

Par défaut

Par Barbara-Ann G. Lewis de la Soil Science Society of America

Voici un article fort intéressant que j’ai vu sur le site Web de la Soil Science Society of America. Ce que vous lirez ici est une traduction et une adaptation de l’article d’origine avec la permission de cette société.

20170826A SVFisk sfisk@sciencesocieties.org

Dans cette photo, la couche supérieure en grès est altérée par le climat, les organismes vivants et le temps. Le lichen aide à fragmenter la roche. Finalement, les plantes peuvent pousser dans la roche fragmentée et y ajoutent de la matière organique au fur et à mesure qu’elles se développent et meurent. Photo: SVFisk

La roche commence à devenir du sol au moment où il est exposé à l’environnement. Mais le processus de transformation de la roche exposée à un sol mature est long. Selon la nature de la roche et d’autres facteurs dans son environnement, cette période peut varier entre des dizaines d’années et des dizaines de milliers d’années!

Le sol n’est pas simplement une roche effritée. Le sol est une ressource dynamique naturelle. Il est composé de minéraux, d’eau, de gaz, de matières organiques et de créatures vivantes, y compris des microbes et des invertébrés minuscules. Quand on dit qu’un sol est «mature», cela ne veut pas dire que sa formation est terminée. Cela signifie que les changements dans le sol sont devenus pratiquement imperceptibles, car le sol entre en équilibre dynamique avec son environnement. Autrement dit, la vitesse à laquelle le sol se forme est approximativement égale à la vitesse à laquelle le sol se décompose ou est naturellement érodé.

Les pédologues (scientifiques du sol) examinent cinq facteurs majeurs dans le processus de formation des sols. Ces facteurs sont le climat, la roche sous-jacente, le relief (la topographie et le drainage du sol), le temps et les agents biologiques. Ils peuvent étudier chaque facteur indépendamment ou en combinaison pour savoir comment un sol particulier est devenu ce qu’il est. Ils peuvent même prédire le type de sol qui aboutira dans ce lieu à la fin du mûrissement du sol.

De roche en sol

Voyons ce qu’il faut pour transformer la roche en sol.

Sous l’action de la chaleur, du froid, de la pluie, du vent et d’autres facteurs atmosphériques, la roche se convertit physiquement en de petits fragments qui deviennent le matériau parental du sol. La roche change aussi chimiquement lorsque ses composés se dissolvent sous la pluie ou réagissent avec l’air. La roche est également fragmentée biologiquement par des organismes vivants en contact avec la roche et ses fragments. Ces processus sont appelés collectivement la météorisation (altération climatique).

20170826B D. Weindorf

Les racines des plantes contribuent à décomposer les matériaux parentaux et à fournir des matières organiques aux sols en cours de météorisation. Photo: D. Weindorf

Lorsque le processus de formation du sol se poursuit avec le temps, les plantes s’y établissent. Le vent, les oiseaux et les animaux y apportent des graines. Lorsque l’eau entre en contact avec les graines, elles germent. Ensuite, les racines des plantes pénètrent les fragments de roches désagrégées et ce matériau sert d’ancre pour soutenir leurs tiges. Les racines absorbent les produits chimiques rejetés par la roche lors de leur effritement et utilisent certains de ces produits chimiques comme éléments nutritifs. À leur tour, les plantes ajoutent l’environnement de la roche en voie de désintégration des matières organiques sous forme de racines et de feuilles. Celles-ci favorisent le développement de microorganismes et de petites populations animales. Ces êtres vivants décomposent les feuilles tombées et les racines mortes en fragments organiques, qui fournissent encore plus de nutriments. La météorisation améliore également la capacité du matériau à stocker l’humidité nécessaire à la croissance continue des plantes dans le sol en voie de formation.

La météorisation se poursuit jusqu’à ce que tout ce qui peut être météorisé ait été météorisé et qu’on ne reconnaisse plus la roche comme étant une roche. La roche désintégrée, cependant, n’est pas encore un sol. C’est un point important à souligner. C’est après que l’équilibre dynamique mentionné ci-dessus s’installe que nous avons vraiment un sol.

Beaucoup de temps

La vitesse de tous ces processus change avec le temps. La pluie traversant un sol jeune porte des particules plus petites et des composés solubles vers le bas. L’évaporation tire des composés solubles vers la surface. Des inondations ou des avalanches peuvent traverser la région subitement, remportant des matériaux météorisés et apportant de nouveaux matériaux à leur place. Les activités humaines aussi peuvent changer la nature du sol en surface.

Les processus de météorisation et de la formation des sols se déroulent non seulement en surface, mais aussi en dessous, dans le sol lui-même. À maturité, un sol peut s’étendre vers le bas jusqu’à un substrat rocheux qui se situe seulement quelques centimètres sous la surface ou jusqu’à 3 mètres ou plus de profondeur, selon les conditions environnementales et la nature de la roche d’origine.

Le sol, bienfaiteur de l’humanité

Le sol est une substance incroyable et la survie de l’humanité en dépend. Le type de roche sous-jacente influencera de nombreuses caractéristiques du sol, mais le climat, les agents biologiques, le relief de la terre et le temps influencent également la formation du sol.

Vous trouverez plus d’informations sur les sols sur le site original de cet article, soit www.soils.org/discover-soils ou, en français, à ceux de l’Association Française pour l’Étude du Sol et de l’Association québécoise de spécialistes en sciences du sol.20170826A SVFisk sfisk@sciencesocieties.org

 

Publicités

Une réflexion sur “Quand la roche devient-elle sol?

  1. josee lapointe

    Bravo et merci pour tous vos articles gratuits et tous plus intéressants les uns que les autres et développement durable en plus! Vous êtes génial et pas paresseux du tout dans un sens… juste pour ne pas prôné l’amenagement ecxessif qui entraine l’entretien sans fin et les courbatures… Hahaha Une approche auquel j’adhere completement! !Bonne journée!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s