Légumes Mythes horticoles Plantes toxiques Truc du jour

Mythe horticole: Les feuilles de tomates sont toxiques

20170815A Max Pixel.jpg
Tout le monde sait que les feuilles de tomate sont toxiques… mais est-ce vrai? Photo: Max Pixel

Vous avez probablement entendu dire que les feuilles de tomate sont toxiques. Mais est-ce vrai?

La réponse est à la fois oui et non.

C’est vrai dans un sens, car les feuilles de tomate (Solanum lycopersicum) contiennent des alcaloïdes toxiques, dont la tomatine et la solanine.

Par contre, elles ne sont pas assez toxiques pour vous empoisonner, à moins que vous n’en consommiez en de très importantes quantités. (Il faudrait ingérer environ 450 g de feuilles de tomate pour rendre un adulte malade.) D’ailleurs, l’odeur désagréable des feuilles suffit pour décourager la plupart des gens d’y goûter.

D’ailleurs, certains chefs recommandent d’ajouter une ou deux feuilles de tomate aux recettes à base de tomates pour rehausser «leur goût de tomate», souvent diminué par la cuisson.

Toxines détruites par la cuisson?

20170815B Ildar Sagdejev, WC.jpg
La cuisson ne détruit pas la tomatine et la solanine, mais jeter l’eau de cuisson les élimine en bonne partie. Photo: Ildar Sagdejev, Wikimedia Commons

Certaines sources suggèrent que si les feuilles utilisées en cuisine sont sécuritaires, c’est parce que les alcaloïdes en question sont détruits par la cuisson, mais en fait, ce n’est pas le cas. Par contre, ils se dissolvent assez bien dans l’eau, donc faire cuire les feuilles dans l’eau pour jeter l’eau de cuisson par la suite serait une façon de réduire la toxicité des feuilles.

Des feuilles bonnes pour la santé?

Comme beaucoup de toxines, les alcaloïdes comme la tomatine et la solanine peuvent aussi être, à la bonne dose, bons pour la santé. On a découvert que la tomatine, par exemple, a des propriétés antibiotiques et antifongiques, même potentiellement anticancerigènes… mais il reste beaucoup d’études à faire avant d’offrir des pilules de feuilles de tomate!

Des feuilles insecticides?

En contraste aux effets non toxiques des feuilles de tomate, des décoctions de feuilles de tomate ont la réputation de tuer les insectes, notamment les pucerons. Mais ce qui est toxique aux insectes ne l’est pas toujours pour les humains, donc…

Conclusion?

Pour la plupart des gens, il n’y a pas de risque à utiliser des feuilles de tomate en modération dans la cuisine, mais n’en abusez pas!

Et si vous êtes une de ces personnes qui ont de la difficulté à digérer les tomates mures, signe que vous tolérez mal les alcaloïdes présents dans les fruits de tomates, les feuilles ne sont pas pour vous!

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, conférencier très en demande et jardinier passionné, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 000 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

14 comments on “Mythe horticole: Les feuilles de tomates sont toxiques

  1. Est-ce que le compostage des plants de tomates peut avoir un effet dépressif sur la croissance de d’autres espèces sur lesquelles on va l’utiliser, comme le concombre par exemple?

  2. Myriam Lavoie

    « l’odeur désagréable des feuilles »…
    Moi j’adore l’odeur des plants de tomates qui colle à la peau après s’y être frotté! Ça sent l’été et le soleil 🙂

  3. je ne savais pas que les tomates vertes étaient dangereuses
    moi je fait des gâteaux aux tomates vertes ?
    merci je vais arrète de faire les gâteaux

    • Non, il faut lire le texte au complet. Les tomates vertes ne sont pas toxiques.

      • Je ne comprend pas votre réponse? J’ai fait mon premier gâteau aux tomates vertes avec celles sur une branche qui avait cassé au vent. J’ai relu le texte et vous dites clairement que les tomates vertes immature sont toxiques et de ne pas les consommer même en recette. Juste la tomate verte quasi mature serait bonne, c’est donc celle qui viendra rouge sur le comptoir et qu’on ne mangerait probablement pas verte de toute façon? Bref, si je comprends, la majorité des tomates vertes en fin de saison seraient à mettre au compost? C’est vraiment une information importante à clarifier et partager si c’est le cas.

      • Il faut quand même définir toxique. Nous consommons régulièrement des plantes toxiques (le café, entre autre, contient beaucoup de produits toxiques). Peu de gens consomment assez de tomates vertes pour s’empoisonner, mais si la recette à un goût amer (les alcaloïdes sont très amères), il n’est probablement pas sage de la consommer. Aussi, certaines personnes sont plus sensibles à certains composés toxiques que d’autres. Si vous vous savez dans cette catégorie ou avez déjà eu une mauvaise réaction suite à la consommation de tomates vertes, il n’est probablement pas une bonne idée d’en consommer.

      • Merci pour la réponse rapide. Je vais faire mes prochaines recettes avec seulement des tomates vertes plus mature.

  4. Perso, j’adore depuis toujours l’odeur des feuilles de tomates et quand j’étais enfant, il m’arrivait d’y goûter. Je n’ai jamais été malade. Par contre, plus tard, à l’âge adulte, j’ai souvent souffert de remontées gastriques œsophagiennes après avoir mangé des plats à la tomate cuite (pas crue) comme les tomates farcies, pizzas et soupes notamment (je déteste d’ailleurs le velouté de tomate). Cela semble avoir disparu mais je me méfie quand même.
    À noter que certains parfums contiennent de l’huile essentielle de feuille de tomate.
    Désolé pour ce commentaire tardif.

  5. J’aime la tomate
    Savez vous comment
    Quand elle est bien ronde
    avec des pépins dedans

  6. L’année dernière j’ai consommé de petites tomates vertes tombés du pied en me disant qu’il serait dommage de les jeter sachant qu’elles ne sont pas toxique vu que certains en font de la confiture. Elles n’étaient pas super bonne, c’est un euphémisme, le gout était en fait très acre, mais j’en ai quand même mangé quelques unes, en me forçant un peu à la fin. Peu de temps après j’ai commencé à me sentir mal, à avoir des maux d’estomac, de la fièvre, de la nausée, j’était tellement mal en point que j’ai dû m’aliter pendant 4 heures avant de me sentir un peu mieux. Si je m’en était gavé, nul doute que ça serait terminé à l’hôpital. Alors quand je lis que les tomates vertes ne sont pas toxiques, ça me ferait presque rire s’il n’y avait pas les conséquences que j’ai décrit. Votre article n’est vraiment pas à la hauteur, il encourage les gens à s’intoxiquer, s’en est presque criminel. Vous feriez bien corriger votre article.

  7. Vous avez raison que je n’ai pas inclus beaucoup d’explications sur les fruits. Évidemment, en ma défense, l’article portait sur le feuillage, mais je vais retourner et ajouter un mot. Merci pour l’avis!

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :