Faites prégermer vos épinards pour une récolte automnale

Par défaut
Fresh Spinach Organic Garden Vegetable Farm Food

Les épinards poussent bien à l’automne… si on arrive à les faire germer! Photo: Max Pixel

Typiquement on sème les épinards en pleine terre tôt au printemps pour une récolte printanière. Quand arrivent les chaleurs de l’été, la plante monte en graines et n’est plus consommable. On l’arrache alors… et se contente d’épinards congelés pour le reste de la saison.

Mais on peut aussi semer les épinards en août en vue d’une récolte automnale, ce qui ouvre la porte à une deuxième bonne récolte.

Il y a juste un hic: l’épinard  germe mal à des températures supérieurs à 20°C, typiquement le cas des sols de potager en août.

Heureusement qu’il y a une porte de sortie. Vous pouvez faire prégermer vos épinards au froid (les graines peuvent germer à aussi peu que 4°C) avant de les repiquer au jardin. Voici comment faire :

20170808B

Prégermer les graines d’épinards pour une germination rapide et fiable.

Placez les graines sur un essuie-tout humide, puis pliez-le en deux pour les couvrir. Glissez le papier dans un sac de plastique et scellez-le, puis mettez le tout au réfrigérateur.

Après une semaine, repiquez les graines (en général, elles auront déjà commencé à germer!) en pleine terre et, stimulés par le traitement au froid, elles donneront rapidement de beaux plants. De plus, l’épinard est peu porté à monter en graines quand les jours raccourcissent. Ainsi votre récolte peut se poursuivre jusqu’aux gels sévères; dans les régions au climat doux, même tout l’hiver!Fresh Spinach Organic Garden Vegetable Farm Food

Publicités

6 réflexions sur “Faites prégermer vos épinards pour une récolte automnale

    • J’étais certain que j’en avais publié un, mais non! Voici un article complet (il faudrait le décortiquer) qui sera publié sous peu dans une revue. Donc, je le partage en exclusivité!
      Potager d’automne en toute simplicité ou Prolongez la récolte avec des légumes d’automne
      L’été tire à sa fin et peu à peu le potager se vide. Les pois et les laitues ont été cueillis et comme vous récoltez les betteraves et les carottes à mesure de vos besoins, leur espace se libère aussi. Pourquoi ne pas combler cet espace avec des plantes à maturation rapide qui donneront de délicieux légumes frais avant l’arrivée des grands froids ?
      Vraiment très facile
      Cultiver des légumes en fin d’été n’est pas plus compliqué que de les semer au printemps. Il faut des semences (toujours en vente en jardinerie !), une binette pour tracer un sillon et un peu de compost, voilà tout.
      Il y a même de nets avantages de cultiver des légumes à l’automne.
      Par exemple, le climat québécois est souvent complice à cette saison. Le sol est chaud, ce qui stimule une germination plus rapide, mais les risques de canicule, qui nuisent à la croissance et même au goût des légumes, s’amenuisent. La pluie vient souvent à point et même si non, le sol s’assèche moins rapidement sous les nuits fraîches de l’automne, réduisant les besoins en arrosage.
      Vous remarquerez aussi moins de dommages aux plantes, car le cycle de croissance de plusieurs insectes ravageurs est terminé. Il y aura aussi moins de mauvaises herbes, car plusieurs ne germeront pas sous les journées décroissantes de l’automne.
      Il faut quand même tenir compte du fait que les légumes-fruits (tomates, poivrons, haricots à rame, etc.) sont à leurs hauteur et largeur maximales à l’automne et jettent plus d’ombre qu’ils ne le faisaient au printemps. Il faut éviter de semer là où il n’y a pas au moins quatre heures de soleil quotidiennement et de préférence, six.
      Comme le sol risque d’être un peu épuisé à cette saison, ayant déjà nourri une première génération de légumes, il est sage d’ajouter un peu de compost au sol, de préférence un compost maison ou du vermicompost, les deux étant extra riches en minéraux.
      Légume d’automne = légume rapide
      Ce ne sont pas tous les légumes qui se prêtent à un semis automnal. Les légumes-fruits — tomates, poivrons, cerises de terre, etc. — exigent une trop longue saison de croissance et même ceux à croissance relativement rapide, comme les haricots et les concombres, ne réagissent pas bien aux nuits fraîches de septembre. Il faut surtout choisir parmi les légumes-feuilles et les légumes-racines. Même là, il faut prendre des légumes à germination assez rapide.
      La laitue est un classique du potager automne, tout comme le mesclun et la roquette. Parmi les autres légumes-feuilles d’automne, il y a le chou frisé et la moutarde de Chine. Le bok choy (pak choy), curieusement, se cultive mieux à l’automne qu’au printemps, car il craint la canicule, tout comme le radis d’hiver (daïkon). Et il y a aussi le radis rond et le navet qui font de bons légumes racines à cultiver à l’automne.
      L’épinard est le légume-feuille le plus résistant au froid… mais germe mal si les températures sont encore chaudes en août. Semez-le alors en pot dans un endroit frais, puis repiquez les semis au potager quand la température baisse.
      N’oubliez pas non plus qu’il n’est pas trop tard pour semer certaines fines herbes à croissance rapide, comme la coriandre, l’aneth et le cerfeuil.
      Comment faire
      Vers la mi-août, dégagez la surface à cultiver de mauvaises herbes et de déchets et mélangez-y du compost, environ une poignée aux 15 cm. Tracez maintenant des sillons de profondeur égale à 3 ou 4 fois le diamètre des semences. Semez environ 1 graine aux 2,5 cm, puis recouvrez de terre. Arrosez bien.
      Si trop de plantes germent, éclaircissez à environ 15 cm… et faites une bonne salade avec les légumes supprimés qui seront même la première récolte de votre potager automnal !
      Continuez les arrosages au besoin, dès que le sol est sec au toucher.
      Pour contrer tout risque de gel précoce, gardez sous la main des piquets et une vieille couverture. La nuit du gel prévu, posez les piquets çà et là afin de soutenir la couverture par-dessus les plants fragiles et utilisez des pierres pour la tenir en place. Le lendemain, quand le frimas aura disparu, enlevez la couverture.
      Récoltez les légumes-feuilles au besoin, prenant seulement les feuilles de l’extérieur afin de prolonger leur saison. Laissez les légumes-racines en terre jusqu’à au-delà des premiers gels d’automne pour qu’ils atteignent la meilleure taille possible : le gel n’affectera pas leurs racines avant plusieurs semaines.
      Encadré En bac aussi
      Même si vous n’avez pas un espace de jardinage, la mi-août n’est pas trop tard pour commencer un nouveau potager en bac sur le balcon ou la terrasse ! Trouvez-vous un assez gros contenant (au moins 30 cm de profond et de large) muni d’un trou de drainage et remplissez-le jusqu’à 5 cm du bord de terreau pour bacs et balconnières. Maintenant, semez des légumes décrits ci-dessus et arrosez bien. En seulement quelques semaines, votre pot se remplira de feuilles savoureuses et de racines croquantes… exactement comme dans un potager en pleine terre ! Fin encadré
      Avec un bon choix de légumes d’automne, vous aurez de quoi mettre sur la table jusqu’en octobre, même novembre !

      Bas de vignette

      IStock photo ID:639486250 : On peut semer dans les espaces dégarnis pour maintenir la productivité du potager jusqu’à la fin de l’automne. Photo : iStock

      Betterave : Quand on éclaircit les betteraves, on peut manger à la fois les feuilles et la racine. Photo : jardinierpareseux.com

      Bok choy : Le bok choy est plus facile à cultiver à l’automne. Photo : jardinierpareseux.com

      Chou frisé : Le chou frisé semé à l’automne n’aura pas le temps de gagner sa pleine taille, mais donnera quand même abondantes feuilles pour la cuisine.

      Laitue : La laitue profite pleinement des journées fraîches d’automne.

      Moutarde de Chine : Le feuillage de la moutarde de Chine donnera du piquant aux salades.’

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s