Faites l’abeille pour assurer des fruits chez les courges, les concombres et les melons

Par défaut
20150701A

Fleur femelle: remarquez l’ovaire à la base.

Vous avez sûrement remarqué que les courges (courge, citrouilles, etc.), les concombres, les melons et les autres cucurbitacées ont à la fois des fleurs femelles et des fleurs mâles. Les femelles sont peu nombreuses, mais faciles à voir car elles portent déjà, à la base du fruit, un ovaire qui ressemble au fruit à venir, mais en miniature: rond dans le cas d’une citrouille, allongé dans le cas d’un concombre, aplati dans le cas d’un pâtisson, etc. Au centre de la fleur femelle, il y a un stigmate en forme de couronne.

20150701B

Fleur mâle: aucun ovaire à la base.

Les fleurs mâles, très nombreuses, n’ont rien à la base, mais une «boule» de pollen jaune sur une étamine au centre de la fleur. Or, pour produire un fruit, du pollen du mâle doit se rendre chez le stigmate de la fleur femelle.

Ce transfert doit d’ailleurs se faire rapidement, dans la même journée, car chaque fleur de curcurbitacée ne dure qu’une seule journée.

Il arrive cependant que les insectes pollinisateurs soient absents. Cela arrive s’il pleut la journée où la fleur femelle est produite ou qu’il fait anormalement froid ou chaud, ce qui décourage leurs pollinisateurs. Ou encore, qu’il y a rarement des abeilles ou d’autres pollinisateurs chez vous. Et il faut jusqu’à 12 visites d’abeilles chargées de pollen pour correctement féconder la fleur femelle.

20150701C

Comment appliquer du pollen d’une fleur mâle à une fleur femelle.

Si oui, vous devez faire l’abeille. Coupez une fleur mâle, enlevez la corolle (les «pétales») pour dégager l’étamine et servez-vous en comme si c’était un pinceau, touchant l’extrémité arrondie et jaune de l’étamine au stigmate en forme de couronne au centre de la fleur femelle. Ou encore, prenez un pinceau d’artiste ou un coton-tige, touchez-le à une fleur mâle de façon à le couvrir de pollen jaune, puis «peignez» ce pollen sur le stigmate d’une fleur femelle.

Dans les deux cas, vous transférerez du pollen à la fleur femelle, assurant sa fécondation… et la production d’un beau fruit quelques semaines plus tard!

43 réflexions sur “Faites l’abeille pour assurer des fruits chez les courges, les concombres et les melons

  1. J’ai chez moi une variété miniature de concombres (Mouse melons) provenant de l’Amérique latine. Les fleurs sont réellement minuscules…Avez-vous déjà essayé ce type de fécondation manuelle avec cette plante ?

  2. cure

    j’ai des plants de butteurnut les feuilles sont immenses et les fleurs se trouvent en dessous dois je supprimer les grandes feuilles qui cachent les fleurs afin que le légumes puisse pousser merci

    • Tout dépend des gênes qui provoquent la parthénocarpie, mais en général, si on applique certaines hormones aux plantes parthénocarpiques au bon stade dans leur développement, elles produiront des fleurs mâles qui féconderont les fleurs femelles. Ainsi les graines produites conservent la génétique parthénocarpique.

  3. Mélanie

    Et qu’en est-il pour les concombres. Les fleurs sont petites et je ne voit pas l’étamine. J’ai essayé avec un coton-tige, mais pas de jaune.
    Merci

  4. Sabrina

    Cette année j’ai un problème avec mes courges. Les femelles meurent avant même d’ouvrir. J’ai vu que ça pouvait être un manque d’eau mais je doude que ça soit mon cas. Avez-vous déjà vu ça? Les mini courges deviennent toutes rabougries et tombent, elles n’ont jamais la chance de se faire poliniser!

    • Non, je n’ai jamais vu ça, mais en fouillant sur l’Internet, je vois que d’autres personnes ont le même problème. Il ne semble pas avoir de cause très spécifique (certains suggèrent des perceurs, d’autres un « stress »), mais quelque personnes disent ouvrir les fleurs elles-mêmes pour y apporter du pollen. J’aurais suggéré de changer de variété de courge l’an prochain, au cas où que le problème soit génétique.

      • Sabrina

        Merci pour votre reponse!
        J’ai eu une belle grosse courge au début, puis plus rien. Et je ne pourrais même pas ouvrir les fleurs car elles meurent lorsqu’elles sont miniatures! Ça me déçoit énormément mais je crois que vous avez raison, je devrai changer de variété… 😦

  5. France

    Désolée si je change de sujet un peu… j’ai acheté du sable de construction pour le mélanger avec de l’huile végétale, selon vos instructions, pour nettoyer et aiguiser les outils de jardin… mais le sable est « humide »… dois-je le faire sécher au soleil avant d’y ajouter l’huile?… Est-ce long à faire sécher?… J’en ai trouvé nul part du « sec »… Merci d’avance pour la réponse… J’apprécie énorrrrrmément votre site que j’adorrrrre!

  6. Sylvie Filiatrault

    Bonjour. J’ai des semences d’un type de melon appelé melon de Montréal. L’année dernière, j’ai essayé d’en mettre directement en terre en juin, tel qu’il est indiqué sur le sachet, mais rien n’est sorti. Je voudrais essayer de nouveau cette année. Est-ce que je peux faire les semis à l’intérieur? Est-il trop tard pour cela? Si oui, fait-on comme pour les tomates (on met les graines dans un godet de terreau, on place celui-ci au soleil, on arrose et on attend que ça pousse) ou y a-t-il des conditions particulières à respecter? Quelles sont ses exigences en soleil et en eau une fois en pleine terre? Merci.

    • Il est possible que vos semences ne sont pas bonnes. Peut-être qu’il faudrait renouveler auprès d’un marchand fiable. Mais oui, on peut semer les melons à l’intérieur, d’après la méthode que vous mentionnez (en pot de tourbe). C’est la bonne période pour faire ce semis.

      • Sylvie Filiatrault

        Les semences proviennent de la semencière artisanale Terre promise. Pour la petite histoire, ce melon était cultivé à Montréal jusque dans les années 1950. Il a été retrouvé par un journaliste dans une banque de gènes aux États-Unis, paraît-il.

        Autre question : peut-on prendre les pépins d’un concombre acheté en épicerie comme semences? Merci encore.

  7. Sylvie Filiatrault

    Bonjour. Jusqu’à présent, j’ai réussi à obtenir trois fruits sur deux plants de melons de Montréal (voir mon commentaire ci-dessus). J’ai lui quelque part qu’il fallait tailler les tiges au-delà des fruits pour favoriser la croissance de ces derniers. Est-ce qu’il faut couper seulement la tige secondaire sur laquelle pousse le fruit ou aussi la tige principale? Les tiges de mes plants font environ trois mètres. Deux des trois fruits sont encore très petits. Jusqu’à quand puis-je les laisser au potager? Merci et bonne journée.

    • Il y a deux écoles de pensée sur la taille des melons: certains prétendent qu’elle est utile (pour des raisons que je n’ai jamais tout à fait compris), d’autres prétendent que c’est de la mauvaise horticulture, car enlever des parties vertes d’une plante ralentit leur maturation et nuit au goût. Comme je penche pour la deuxième méthode, je n’ose pas vous recommander de tailler.

  8. lionel

    Bonjour.
    J’ai une belle plante courge, et 2 concombres.
    J’ai des fleurs femelles, un a déjà avorté sur la courge un matin, impossible de la polliniser à la main vue que les fleurs mâles ne sont pas encore fleuries.
    Une deuxième fleur femelle sur ma (une seule..) plante courge va bientôt s’ouvrir, mais les fleurs mâles restent fermés pour l’instant.
    Est ce normal…d’être obligé de voir ces fleurs femelles, jolie certes, mais avorter ainsi et sortir bien avant les mâles ?
    Merci pour votre réponse.

    • Non, ce n’est pas normal, pas sur les courges, du moins (il existe beaucoup de concombres qui ne produisent que des fleurs femelles. Article ici: https://jardinierparesseux.com/2016/03/18/les-concombres-anglais-naiment-pas-la-compagnie/

      Mais une courge qui ne produit que des fleurs femelles, c’est nouveau pour moi. Cependant, c’est très, très tôt dans la saison et si vous êtes au Québec, il fait très, très froid. Le problème est peut-être là.

      • Lionel

        Merci pour la réponse.
        Je suis dans le sud ouest France.
        J’ai 2 concombres et je viens de voir qu’effectivement, je n’ai que des fleurs femelles.
        Pour LA courge, j’ai les deux, plusieurs fleurs femelles et mâles.
        2 fleurs femelles se sont maintenant ouvertes en avance sans fleurs males, mais il reste encore 5 ou 6 fleurs mâles et femelles encore en bourgeons.
        J’espère donc qu’une femelle s’ouvrira en même temps qu’un mâle dans les jours avenirs, pour que je puisse polliniser à la main suivant votre bon tuto.🙂
        Éventuellement, savez vous si on peut cueillir une fleur mâle, le conserver quelques jours dans un pot, en attendant de pouvoir polliniser une fleur femelle qui sort un matin ?

        Peu d’abeille en vue dans mon jardin apparemment et j’ai des doutes d’obtenir au moins une belle courge si je n’arrive pas à bien polliniser à la main au moins une fleur.

        Merci pour tout.

      • Le pollen est de très courte vie: quelques heures sous des conditions normales, 5 ou 6 heures si l’air est bien humide. En laboratoire, on arrive à faire plus, mais à la maison, je ne pense pas.

    • Lionel

      Merci aussi pour le lien.
      Il est fort possible qu’effectivement j’ai 2 plantes concombres Anglais.
      Pas d’autre plante concombre chez les voisins, jardin domestique.
      Ils m’ont été donné par un maraichers bio au Travail et je ne sais même pas exactement ce que j’ai planté ! 😁mais je vais lui demander et me renseigner.
      J’espère que c’est le cas car ils poussent bien.
      Bien cordialement.

  9. Lionel

    Coup de chance ce matin, une fleur male et une fleur femelle ouverte sur ma grosse plante courge, malgré le mauvais temps actuel dans le sud ouest.
    Malheureusement pas d’abeille en vue, plutôt rare…je n’ai pas hésité à faire l’abeille 🙂.
    Avec tout mes remerciements pour ces conseils et informations. 👍

Répondre à Laura Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.