Que faire des turricules dans le gazon?

Par défaut
20170705C - Pixabay.jpg

Turricule (du latin turriculus pour petite tour) dans un gazon. Photo: Pixabay

Trouvez-vous de petits monticules de terre endurcie à la surface du sol de votre pelouse ou jardin? Il s’agit de turricules, aussi appelées tortillons, les déjections de vers de terre (lombrics). Dans les jardins, la plupart des gens les laissent faire sans mot dire, mais dans le gazon, elles peuvent laisser le sol inégal et le rendre glissant. Dans le cas des terrains sportifs, elles peuvent même causer des blessures aux joueurs.

Habituellement, une bonne chose

Dans les circonstances normales, les turricules sont utiles aux jardiniers. Les vers de terre creusent des galeries en profondeur (jusqu’à 3,5 m!) et aèrent le sol tout en favorisant la pénétration de l’eau, ce qui stimule la croissance des végétaux. Les déjections qu’ils remontent des couches de sol inférieures à ou près de la surface sont, de plus, riches en matières organiques et minéraux: azote, phosphore, calcium, potassium magnésium, etc. Elles contiennent 2 à 11 fois plus de minéraux que le sol environnant et constituent alors un genre d’engrais naturel. De plus, elles comprennent des bactéries bénéfiques qui aident les particules de sol à s’agglutiner, améliorant le drainage.

20170705B.JPG

Vermicompost

D’ailleurs, le vermicompost ou compost de vers de terre, fabriqué à partir de déjections de vers de terre, est généralement considéré comme le meilleur compost sur le marché.

Logiquement, donc, tout jardinier serait heureux de la présence de turricules chez lui.

Pas toujours appréciées dans le gazon

20170705A Bwlch Mawr, WC

Turricules dans un gazon tondu ras. Photo: Bwlch Mawr, Wikimedia Commons

Dans le cas de la pelouse, plusieurs jardiniers sont toutefois choqués par la présence de turricules. Non seulement rendent-elles le sol un peu bosselé et inégal, mais, quand on tond la pelouse très courte, leur présence est visible: de vilaines petites taches brunes dans un tapis autrement vert et égal. À tel point que plusieurs propriétaires de pelouse cherchent des produits pour éliminer les verres de terre. Mais tuer les vers de terre pour éliminer les turricules n’est pas une bonne idée.

D’abord, tout produit que vous appliquerez au sol pour tuer les verres de terre, comme un insecticide puissant (les vers de terre ne sont pas des insectes, mais sont sensibles à la plupart des insecticides), empoisonnera aussi les microbes et insectes bénéfiques qui y vivent. Ainsi, en éliminant un problème, vous en causerez un autre, voire un désastre environnemental, car la qualité de votre sol baissera rapidement et le gazon deviendra plus faible et clairsemé.

Quelques solutions partielles

20170705D trylawn.com.jpg

Le terreautage améliore la texture du sol, réduisant le nombre de turricules en surface. Photo: trylawn.com

Il est à noter que les vers de terre produisent moins de turricules, et alors, des turricules plus petites qui se décomposent plus rapidement, dans les sols aérés et légers et beaucoup plus quand le sol est lourd et glaiseux. C’est que dans les sols légers, les vers de terre sont moins portés à monter en surface pour déposer leurs déjections, mais les font dans les tunnels qu’ils creusent. En améliorant la qualité du sol de votre gazon par le terreautage, vous arriverez à avoir un plus beau gazon avec moins de turricules: une situation où tout le monde trouve son compte!

Les vers de terre déposent davantage de turricules en surface quand le sol est très humide, car alors elles doivent remonter en surface pour respirer… et en profite pour vider leurs intestins. Ainsi les tortillons sont plus fréquents pendant les périodes pluvieuses et moins quand il fait sec. L’utilisation de systèmes d’irrigation, qui souvent gardent le sol presque détrempé, augmente beaucoup le nombre de turricules. En évitant d’arroser le gazon, vous pouvez beaucoup réduire leur nombre… sans pour autant nuire aux vers de terre.

Aussi, si vous tondez le gazon moins court (on recommande, pour la santé du gazon, de le couper à une hauteur de 7,5 ou 8 cm, mais la plupart des jardiniers continuent d’appliquer la vieille technique de «scalper» le gazon en le tondant à 3 à 5 cm), les turricules seront moins visibles, voire invisibles. «Out of sight, out of mind» (hors de vue, hors de l’esprit), comme le disent les Anglais.

Les étendre, tout simplement

20170705E MachineFinder Blog.jpg

Il est facile de briser et étendre les turricules avec un balai à gazon. Photo: MachineFinder.com

Quand la présence de turricules vous gêne, il est facile de les briser et de les étendre avec un balai à gazon. C’est ce que font les responsables des terrains sportifs avant un match… sauf qu’ils utilisent un balai mécanique remorqué pour accomplir la tâche. Ainsi les minéraux provenant des turricules retourneront leur richesse au sol, au grand bénéfice des graminées du gazon. Mais on peut aussi les ramasser et les ajouter au sol des platebandes et potagers à proximité si vous préférez.


Personnellement, je m’en fous des turricules dans le gazon: elles sont les bienvenues dans le gazon écologique que j’entretiens. Mais pour les jardiniers qui voient les choses autrement, les conseils précédents peuvent être utiles. 20170705C - Pixabay

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s