Curieuse écume sur nos plantes

Par défaut
20170627A MuPaily, WC.JPG

Crachat de crapaud. Photo: MuPaily, Wikimedia Commons

On l’appelle crachat de crapaud ou crachat de coucou: un amas de petites bulles blanchâtres qui se forme sur les plantes de jardin ou de champ. La plupart des enfants curieux qui ont accès à un peu de nature savent que, si on le défait, il y a un petit insecte à l’intérieur, mais de nos jours, beaucoup d’enfants ne s’aventurent pas très loin de l’asphalte et du béton de la ville. Devenus jeunes jardiniers adultes (car le jardinage n’a jamais été aussi à la mode chez la jeune génération), ils peuvent être mystifiés par cette écume bizarre. Qu’est-ce que ce crachat et que doit-on faire avec?

20170627F treegrow, Flickr

Nymphe de cercope dénudée de son écume. Photo: treegrow, Flickr

L’insecte trouvé dans l’abri de bulles est une nymphe de cercope. À partir de sa naissance, elle pique la tige de la plante-hôte et utilise la sève qui s’en écoule pour fabriquer l’écume en question. Non seulement cette mousse dissimule la nymphe des prédateurs, mais elle l’isole des changements brusques de température et l’empêche de se dessécher. De plus, l’écume a un goût âcre, de quoi éloigner même les prédateurs les plus tenaces.

Il y a plus de 850 espèces de cercopes à travers le monde, trouvés presque partout où il y a des végétaux. Ils sont souvent généralistes et peuvent s’attaquer à presque toute plante, ligneuse ou herbacée, mais, dans le jardin, on les voit le plus souvent sur les petits fruits, notamment le fraisier, et sur certaines fleurs ornementales, comme le chrysanthème, le dahlia, la mauve, la campanule, le rosier, le fuchsia et la lavande.

20170627C Charlesjsharp, WB.JPG

Cercope adulte. Photo: Charlesjsharp, Wikimedia Commons

L’adulte est un petit insecte sauteur, souvent brun ou beige. On en voit assez rarement, car non seulement sa couleur le dissimule, mais il saute sur d’autres plantes à notre approche. Lorsqu’il est prêt à sauter, il se met en position assise, ressemblant à la posture des grenouilles, d’où leur nom anglais de «froghopper».

L’adulte passe son été à se nourrir de la sève des plantes. À la fin de la saison, la femelle perce des trous dans une tige et y dépose ses œufs. Ils éclosent au printemps et, avec le retour des températures favorables, forment leur crachat habituel. Les nymphes se nourrissent de la plante pendant plusieurs semaines, muent quelques fois, puis émergent en tant qu’adultes. L’écume est ensuite lavée de la plante par la pluie. Il n’y a qu’une génération par année. L’apparition du crachat est donc un phénomène associé avec le début de l’été.

Légendes

20170627.jpg

Le crachat de crapaud figure parmi les ingrédients des concoctions de sorcière. Illus.: http://www.carlswebgraphics.com

Nos ancêtres trouvaient la mousse des cercopes bien mystérieuse, la pensant créée par des crapauds, des coucous ou même des sorcières. D’ailleurs, le crachat de crapaud est un ingrédient populaire dans les potions magiques!

Dommages

Un seul cercope cause peu de dommages immédiats. Quand il y en a plusieurs abris de bulles sur la même plante, par contre, la croissance et la vigueur de la plante peuvent en être affectées et les feuilles et tiges peuvent être déformées. Le vrai problème est que les cercopes peuvent transporter des virus de plante en plante et que les trous qu’ils percent peuvent laisser la plante sujette aux microbes nuisibles. Ce sont les adultes qui causent le plus de dommages et leur contrôle est difficile. L’effet d’une seule nymphe par plante est minimal.

Que faire?

Que faire quand vous voyez un crachat de crapaud sur une de vos plantes? Vous pouvez laisser faire, sachant qu’il est peu dommageable. Ou vous pouvez enlever la nymphe avec vos doigts ou défaire le crachat avec un fort jet d’eau. Quand il y a plusieurs crachats sur une même plante, il est plus important d’agir, car ils peuvent affecter sa santé.

Le crachat de crapaud: moins mystérieux quand on connaît son histoire20170627A MuPaily, WC

Publicités

4 réflexions sur “Curieuse écume sur nos plantes

  1. Doris - Bruxelles

    Souvent sur les dahlias en effet. Mais je me pose une question Larry: si on dit que dans la nature tout a une utilité, à quoi sert donc cette petite bête si elle détruit les végétaux et repousse les prédateurs les plus tenaces? Les oiseaux se nourrissent-ils de l’insecte adulte? Si ce n’est pas le cas, alors moi je pense que la légende dit vrai: c’est un ingrédient dont se servent les sorcières!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s