Quand semer ou transplanter les annuelles?

Par défaut
20170530A Twinkl.jpg

Les annuelles vivent rapidement, puis le cycle recommence. Illustration: Twinkl

Une annuelle est une plante qui fait tout son cycle de croissance, du semis jusqu’à la floraison et la production de semences, dans une seule saison, puis qui meurt par la suite. Du moins, c’est la définition botanique d’une annuelle.

Les jardiniers voient la chose autrement. Pour eux, une annuelle est une plante qui est normalement cultivée pour une seule saison de floraison (ou d’utilité, dans le cas des légumes et des fines herbes), et cela, même s’il faut le démarrer à l’intérieur pour y parvenir. D’ailleurs, même si, sous d’autres climats, la plante est bisannuelle ou pérenne. Et soit qu’on récolte ces annuelles-qui-n’en-sont-pas-vraiment pendant l’été ou on les laisse geler à l’automne. Donc, elles ne vivent qu’une seule saison.

Les trois catégories

Pour savoir quand planter ou semer les annuelles en plein air, il est utile de savoir dans laquelle de trois catégories elles se trouvent: annuelles rustiques, annuelles semi-rustiques ou annuelles tendres.

Annuelles rustiques

20170530B xlibber, WC.jpg

Le tournesol est une annuelle rustique qu’on sème en pleine terre. Photo: xlibber, Wikimedia Commons

Il s’agit de l’annuelle classique que nos grands-parents cultivaient. On peut semer les graines tôt dans la saison, quand le sol est encore frais et elle fleurira ou produira facilement la même année. On peut même la semer à l’automne pour une germination au printemps, car ses graines tolèrent de longues périodes de froid. D’ailleurs, même après la germination, les jeunes semis tolèrent une touche de gel. On peut donc les semer «dès que le sol peut être travaillé». Si vous les démarrez dans la maison, vous pouvez les repiquer 2 ou 3 semaines avant la date du dernier gel (oui, vous avez bien lu: avant la date du dernier gel).

Voici quelques exemples d’annuelles rustiques. Y sont incluses aussi certaines bisannuelles traitées comme annuelles par les jardiniers.

  1. Alysse odorante (Lobularia maritima)
  2. Aneth (Anethum graveolens)
  3. Broccoli (Brassica oleracea italica)
  4. Carotte (Daucus carota)
  5. Centaurée bleuet (Centaurea cyanea)
  6. Cerfeuil (Anthriscus cerefolium)
  7. Chou (Brassica oleracea captitata)
  8. Chou de Bruxelles (Brassica oleracea gemmifera)
  9. Chou kale (Brassica oleracea acephala)
  10. Chou ornemental (Brassica oleracea)
  11. Chou rave (Brassica oleracea gonglyoides)
  12. Cinéraire maritime (Senecio cineraria)
  13. Coquelicot (Papaver rhoeas)
  14. Coriandre, cilantro (Coriandrum sativum)
  15. Dauphinelle (Consolida amibigua)
  16. Épinard (Spinacia oleracea)
  17. Muflier (Antirrhinum majus)
  18. Navet (Brassica rapus)
  19. Nigelle (Nigella damascena)
  20. Œillet de Chine (Dianthus chinensis)
  21. Œillet des poètes (Dianthus barbatus)
  22. Oignon (Alliium cepa)
  23. Pensée (Viola x wittrockiana)
  24. Poireau (Allium ampeloprasum)
  25. Pois (Pisum sativum)
  26. Pois de senteur (Lathyrus odoratus)
  27. Radis (Raphanus sativus)
  28. Rutabaga (Brassica napus napobrassica)
  29. Sarriette d’été (Satureja hortensis)
  30. Souci (Calendula officinalis)
  31. Tournesol (Helianthus annuus)
  32. Verveine bonne à rien (Verbena bonariensis)

Annuelles semi-rustiques

20170530C, Yoko Nekonomania, WC.jpg

Le cosmos est une annuelle semi-rustique: on le sème d’habitude à l’intérieur et l’on peut le mettre en  terre quand le sol est encore frais. Photo: Yoko Nekonomania, Wikimedia Commons

Il s’agit d’annuelles (ou de plantes traitées comme si elles étaient annuelles) qui tolèrent des températures fraîches, mais pas le gel. Dans les régions froides, il faut normalement les semer à l’intérieur pour gagner du temps sur la saison, sinon ils tardent à fleurir ou à fructifier. Il faut attendre qu’il n’y ait plus de risque de gel avant de les planter, mais le sol peut être encore frais. Dans les régions plus tempérées où la saison de croissance est très longue (les zones de rusticité 7 à 9), on peut semer les annuelles semi-rustiques en pleine terre comme s’il s’agissait d’annuelles rustiques.

  1. Bette à carde, poirée (Beta vulgaris cicla)
  2. Betterave (Beta vulgaris crassa)
  3. Capucine (Tropaeolum majus)
  4. Chou chinois (Brassica rapa pekinensis)
  5. Chou-fleur (Brassica oleracea botrytis)
  6. Coriandre vietnamienne, rau ram (Persicaria odorata)
  7. Cosmos (Cosmos spp.)
  8. Endive (chicorée) (Chicorium intybus)
  9. Fuchsia (Fuchsia spp.)
  10. Gazanie (Gazania rigens)
  11. Laitue (Latuca sativa)
  12. Lobélie érine (Lobelia erinus)
  13. Moutarde (Brassica juncea, B. nigra et autres)
  14. Œillet (Dianthus caryophyllus)
  15. Ostéospermum (Osteospermum spp.)
  16. Panais (Pastinaca sativa)
  17. Pélargonium (Pelargonium spp.)
  18. Persil (Petroselinum crispum)
  19. Pétunia (Petunia spp.)
  20. Pomme de terre (Solanum tuberosum)
  21. Pourpier (Portulaca grandiflora)
  22. Rudbeckie velue (Rudbeckia hirta)
  23. Sauge farineuse (Salvia farinacea)

Annuelle tendre

20170630D.jpg

Le concombre est une annuelle tendre: on ne le sème ni le repique au jardin que lorsque le sol et l’air se sont réchauffés.

Généralement, les annuelles tendres ne sont pas de véritables annuelles. Dans leurs pays d’origine, ce sont des vivaces, mais on les cultive pour une saison unique dans les pays froids. Il faut souvent les semer à l’intérieur, d’ailleurs parfois assez tôt dans la saison, car plusieurs prennent 2 mois et plus avant de commencer à fleurir. Il ne suffit pas d’attendre qu’il n’y a plus de risque de gel pour les transplanter au jardin: le sol et l’air doivent aussi être réchauffés (température minimale: 10°C, mais 13°C est encore mieux). Exemples:

  1. Agérate (Ageratum houstonianum)
  2. Amarante (Amaranthus spp.)
  3. Aubergine (Solanum melongena)
  4. Basilic (Basilicum ocimum)
  5. Bégonia (Begonia spp.)
  6. Céleri (Apium graveolens)
  7. Célosie (Celosia argentea)
  8. Coléus (Plectranthus scutellarioides)
  9. Concombre (Cucumis sativus)
  10. Courge, courgette, citrouille, etc. (Cucurbita spp.)
  11. Haricot (Phaseolus spp.)
  12. Impatiens (Impatiens spp.)
  13. Maïs (Zea mays)
  14. Melon (Cucumis melo)
  15. Nicotiana (Nicotiana alata et autres)
  16. Okra, gombo (Abelmoschus esculentus)
  17. Pastèque, melon d’eau (Citrullus lanatus)
  18. Ricin (Ricinus communis)
  19. Sauge écarlate (Salvia splendens)
  20. Tagète, œillet d’Inde, rose d’Inde (Tagetes spp.)
  21. Tomate (Solanum lycopersicum)
  22. Verveine hybride (Verbena x)
  23. Zinnia (Zinnia spp.)20170530A Twinkl
Publicités

Une réflexion sur “Quand semer ou transplanter les annuelles?

  1. ho ! combien instructif…. j’ai de la difficulté à faire pousser des concombres …. plants chétifs et peu de fleurs …. je les mets dehors trop tôt …. je demeure, depuis 3 ans, dans une nouvelles « zone de rusticité ». Je dois tout réapprendre. Merci pour vos chroniques si instructives. bonne journée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s