Plantation Pots Truc du jour

La méthode pot-en-pot

Pour changer rapidement des plantes de place

20170430A
Dans la méthode pot-en-pot, on peut changer des plantes dans un instant. Photo: floridafriendlyplants

En général, quand on jardine, on veut placer ses plantes de la façon la plus permanente possible. Sinon pour toujours, du moins pour toute la saison. Mais parfois, on a de bonnes raisons pour changer des plantes de place plus fréquemment. Si oui, la méthode de plantation pot-en-pot pourrait être utile.

Plutôt que de devoir déterrer des plantes, parfois en pleine période de croissance, ce que peut provoquer tout un choc à leur système racinaire et ainsi, nuire à leur floraison, cultivez-les en pot. Maintenant, insérez un pot de la même taille dans le sol en permanence, puis déposez la première potée dans le pot presque enterré. Ainsi, quand vient le temps de changer la première plante, il s’agira tout simplement de l’enlever et d’insérer une nouvelle potée à sa place.

On peut utiliser cette technique pour assurer une belle apparence dans un emplacement trop ombragé afin de maintenir une floraison continue, par exemple, ou pour changer rapidement des tulipes ou autres bulbes à floraison printanière pour plantes d’été… et vice-versa à l’automne!

J’utilise cette méthode pour les plantes d’intérieur que je mets dehors l’été. Quand j’insère leur pot dans un «trou» préformé dans le sol, il n’y a plus de risque que le vent ne les renverse!

Parfois, jardiner est si simple!

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, conférencier très en demande et jardinier passionné, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 000 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

6 comments on “La méthode pot-en-pot

  1. Nicole

    Intéressant! Est-ce que je pourrais utiliser cette méthode pour garder mes hostas que j’ai en pot? On me dit que je dois les planter en terre pour l’hiver si je veux les garder pour l’an prochain. Avez-vous une autre méthode à me suggérer pour les garder?

    • Vous pouvez facilement utiliser cette méthode pour vos hostas: ainsi leurs racines seront entourées d’une bonne masse de terre, ce qui assurera une température acceptable pendant l’hiver.

  2. Doris - Bruxelles

    Mais que c’est malin! Moi je le faisais déjà avec mes roses trémières, mais je posais les pots SUR la terre; suis-je bête! Géniale idée en effet pour les bulbes de printemps: on enlève les pots, on remplace par des annuelles, des cosmos par exemple et ça vous donne des fleurs au lieu des feuilles de jacinthes qui n’en finissent pas de jaunir… Merci Monsieur Paresseux!

  3. Doris - Bruxelles

    Mais je pense à un truc: du coup il ne faut pas oublier d’arroser non?

    • En fait, plantes pot en pot demanderont un arrosage à mi-chemin entre celui offert par une plante en pot exposé aux éléments et une plante en pleine terre, car au moins son pot sera entouré d’une masse de terre qui rafraîchit les racines et ainsi aussi les pertes d’eau à l’évaporation.

  4. Vous êtes génial monsieur. Merci.

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :