Truc du jour

Partagez vos surplus de végétaux

20170429A.jpg
Plantes à partager

Le printemps est la saison principale pour déplacer et diviser les vivaces et plantez les bulbes et autres plantes qui ont séjourné dans votre maison pendant l’hiver. Après tout, Plante X est trop grosse et vous voulez la réduire, plante Y n’est pas à la bonne place et il faudrait le déplacer, vous avez beaucoup trop de plante Z, etc. Alors tout bouge dans la plate-bande. J’appelle cette période annuelle où les plantes se déplacent à gauche et à droite le «remue-ménage».

Inévitablement, puisque presque toutes les plantes se multiplient avec le temps, vous finissez par avoir un surplus de végétaux… mais que faire avec ces plantes en trop, sinon de les mettre au compost?

Eh bien, les partager, bien sûr!

Comment partager ses surplus de plantes

Il y a plusieurs façons de partager des vivaces, les bulbes, les légumes, les plantes d’intérieur, les semences en trop et les autres plantes que vous avez en surplus.

  1. Les offrir à des amis, surtout quelqu’un qui agrandit ses plates-bandes;
  2. Les donner à votre société d’horticulture si elle organise un «marché aux pousses»;
  3. Avec des amis, organisez votre propre marché aux pousses au bénéfice d’une charité locale;20170429B.jpg
  4. Participer à Plantcatching, une plateforme unique de partage pour jardiniers;
  5. Participer à un échange de plantes s’il y en a un dans votre secteur;
  6. Contacter un hôpital ou un hospice qui a un programme d’hortithérapie pour voir s’il n’y a pas d’intérêt pour vos surplus;
  7. Apportez-les à un marché aux puces et les vendre;

Et le plus simple de tout:20170429D.jpg

8. Les placez à la rue devant votre maison avec une pancarte «Gratuit! Prenez-en un!».

La bienséance dans les dons de plantes

Il y a quand même des choses à faire et à ne pas faire lorsque vous donnez ou échangez des plantes.

À faire

  1. Toujours identifier la plante de votre mieux, même si ce n’est qu’avec un nom commun. Si vous connaissez le nom de cultivar, bien sûr, ajoutez-le. Il suffit d’écrire le nom sur le sac, le pot, d’insérer une petite étiquette à travers les racines, etc.;
  2. Mieux encore, préparez un petit feuillet avec des informations sur la plante (soleil, mi-ombre, ombre; dimensions, type de sol, etc.;
  3. Placez la plante dans un pot ou un sac et arrosez suffisamment pour mouiller la terre. Pourquoi offrir une plante mourante parce que ses racines sont exposées et en train d’assécher et mourir?

À ne pas faire

20170429C.jpg
Ne partagez pas de plantes envahissantes!
  1. Évitez de partager des plantes malades ou très envahissantes: pas d’herbe aux goutteux (Aegopodium podagraria ‘Variegatum’, photo ci-dessus) , par exemple, ni de renouée japonaise (Fallopia japonica). Après tout, si vous voulez vous débarrasser d’une plante parce qu’elle vous cause des ennuis, il n’est pas très gentil de provoquer le même problème chez les autres!

Je vous souhaite un bon remue-ménage et un tout aussi bon débarras!PENTAX DIGITAL CAMERA

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, conférencier très en demande et jardinier passionné, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 000 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

0 comments on “Partagez vos surplus de végétaux

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :