Comment se débarrasser d’une souche

Par défaut
20170428A Mike Peel (www.mikepeel.net).jpg

Que faire d’une vieille souche? Photo: Mike Peel (www.mikepeel.net)

Ça y est. Votre vieil arbre, peut-être malade, mourant ou mort, a été coupé et il n’en reste plus que des souvenirs… et une souche. Mais comment se débarrasser de cette dernière ?

Voici 5 méthodes que vous pourriez considérer :

1. Laissez dame Nature faire le travail.

C’est la méthode la plus paresseuse. Toute souche va éventuellement pourrir et disparaître, mais cela peut prendre des années, même 10 ans ou plus, selon la taille de la souche, l’espèce d’arbre, l’état du tronc avant la coupe, le climat, etc. En se décomposant, la souche nourrira aussi une abondance de microbes dans le sol environnant. Des champignons peuvent bien paraître sur la souche ou à partir des racines enterrées, mais non, ils ne s’attaqueront pas à vos plantations: ce sont des champignons saprophytes, dédiés uniquement à la décomposition des matières mortes. Certains seront même comestibles!

20170428B.jpg

Vous pouvez convertir une souche en banc. Photo: Mike Kirby, Wikimedia Commons

Vous pouvez cacher une souche en décomposition de vue en la couvrant de terre (plus facile à réaliser si vous la coupez près du sol), ce qui, d’ailleurs, accélérera la décomposition, ou y placez une plante en pot. Planter des végétaux (arbustes, conifères, vivaces) autour aidera aussi à la cacher. Si la souche est assez haute, elle peut même servir de banc, de petite table ou de socle pour une sculpture en attendant sa disparition.

2. L’arrachez

20170428C - U.S. Air Force.jpg

On peut fixer une corde ou un câble autour du tronc et l’arracher avec un tracteur ou camion. Photo: U.S. Air Force

Avec beaucoup d’huile à bras ou un bon tracteur ou autre appareil, vous pouvez arracher la souche. Creusez tout autour pour dégager les racines (plus le tronc est large, plus vous aurez besoin de place pour manœuvrer) et tranchez-les avec une hache, une scie circulaire ou une tronçonneuse. Essayez d’arracher la souche avec un pic ou un pied-de-biche (plus facile à faire avec une petite souche) ou fixez-y des chaînes ou câbles et tirez avec un tracteur, une rétrocaveuse, un camion… ou même, à l’ancienne, un cheval ou un mulet.

3. La réduire en miettes

20170428E.jpg

Vous trouverez facilement une broyeuse de souche dans tout centre de location.

Vous pouvez passer sur la souche avec une broyeuse de souche (rogneuse de souche, dessoucheuse) louée ou encore, engager un arboriculteur ou un paysagiste pour le faire. Il faut plusieurs passages pour faire disparaître la souche jusqu’à une profondeur de 15 à 30 cm, mais le travail se fait très rapidement: en quelques minutes, il ne reste plus que des miettes que vous pouvez utiliser comme paillis ou ajouter au compost.

4. Hâtez la décomposition

20170428F.jpgIl s’agit de percer des trous de 1,25 cm de diamètre ou plus et de 20 à 30 cm de profond dans la souche et d’y placer un produit riche en azote. Cela stimule l’action des bactéries qui, elles, feront décomposer la souche. Le «destructeur de souches» le plus vendu à cet effet est le nitrate de potassium (KNO3), un engrais de synthèse très concentré. Vous pouvez essayer d’autres sources plus naturelles d’azote, comme la farine de sang. Ajoutez de l’eau dans les trous et gardez la souche humide par la suite (la couvrir d’une toile peut aider). Quand le bois est ramolli, ce qui peut prendre 4 à 6 semaines (1 an pour la farine de sang), il faut retourner avec hache ou un pied-de-biche pour enlever manuellement, morceau par morceau, le bois pourri. Souvent, on finit en brûlant ce qui reste de la souche (voir le point suivant).

5. Brûlez la souche

20170428G.jpgCette méthode ne sera probablement pas permise dans une municipalité (toujours vérifiez auprès des autorités avant de procéder!), mais est couramment utilisée ailleurs. Pour ne pas provoquer un incendie, il faut très attention d’enlever toute matière organique des environs de la souche et de ne pas procéder en période de sécheresse.

Il s’agit alors de percer des trous dans la souche comme pour la méthode 4 «hâtez la décomposition» et d’y verser du kérosène ou du mazout (jamais d’essence!). Attendez une semaine ou deux, puis laissez tomber une allumette allumée dans chaque trou. La souche va alors se consumer sur plusieurs jours. Il faut vérifier régulièrement et tenir les enfants et animaux à l’écart. Éventuellement, le feu s’estompera, vous laissant avec un trou béant aux bords calcinés.


Personnellement, je préfère la méthode 1: laissez dame Nature faire son œuvre. Vive la paresse dans le jardinage!20170428A Mike Peel (www.mikepeel.net)

Publicités

11 réflexions sur “Comment se débarrasser d’une souche

  1. Carole

    Moi, je l’ai enterré et j’ai planté dessus. Ça donnait une belle grosse butte de fleurs sans eau ni engrais. Même que je la manque, elle a pourrie trop vite!

  2. Patrick

    Bonjour, Avec la méthode #1 par contre, il faut porter attention aux fourmis charpentières! Elles ont élues domicile dans une vieille souche d’érable sur mon terrain, et des nids secondaires se sont ensuite développés ailleurs, incluant ma maison… il a fallu 3 ans de traitements pour en venir à bout.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s