Catégories

Recherche

Bien réussir les plantes succulentes

Les plantes succulentes sont des plantes charnues généralement adaptées pour survivre dans les milieux arides. Leur caractéristique principale est leur capacité d’emmagasiner de l’eau dans leurs feuilles, leurs tiges ou leurs racines sous forme de sève (suc). D’ailleurs, le terme «succulent» veut dire «plein de suc». On appelle aussi ces végétaux «plantes grasses» à cause de leurs tiges ou feuilles épaisses qui leur donne une allure obèse, mais les botanistes préfèrent le terme «succulentes», car en fait, elles ne contiennent pas de graisse. Cactus ou succulente? On dit couramment «cactus et succulentes», mais en fait, cette utilisation est redondante. Les cactus sont des succulentes, apparentant tous à l’une des rares familles végétales dont tous les membres sont des succulentes, les Cactacées. Donc, tous les cactus sont des succulentes… mais toutes les succulentes ne sont pas des cactus! Une réaction évolutive à la sécheresse La succulence a évolué indépendamment maintes fois dans la nature. D’ailleurs, on trouve des succulentes dans plus... Lire la suite >

Réveillons les bégonias tubéreux!

Si vous avez remisé des tubercules (bulbes) de bégonia à l’intérieur à l’automne, il est temps de penser les réveiller. En effet, on les démarre habituellement à l’intérieur à la fin de mars ou au mois d’avril afin qu’ils soient prêts à fleurir quand viendra le moment de les placer à l’extérieur pour l’été. C’est aussi la saison pour acheter des tubercules de bégonia. Vous en trouverez présentement en jardinerie, bien sûr, mais aussi sur l’Internet, chez Botanus, Breck’s et plusieurs autres fournisseurs. Bien les partir Les bégonias tubéreux (Begonia x tuberosa, B. boliviensis, etc.) viennent de climats à température modérée et ne tolèrent pas trop des écarts de température. Au moment du démarrage, surtout, il doit régner une douce chaleur, soit environ 21 à 24?C. Donc, c’est seulement sous les climats très doux qu’on peut penser les planter à l’extérieur sans préparation spéciale. Ailleurs, les températures fraîches du printemps ralentiraient trop la croissance des plants et alors un démarrage dans la maison... Lire la suite >

Réflexion sur le printemps

Oui, dans l’hémisphère nord, le printemps arrive officiellement aujourd’hui, le 20 mars. En effet, c’est l’équinoxe du printemps, l’une des deux journées chaque année (l’autre étant l’équinoxe d’automne) où il y a exactement 12 heures d’ensoleillement et 12 heures de noirceur. D’ailleurs, dans la plupart des pays de notre hémisphère, l’équinoxe du printemps n’est pas seulement le début du printemps calendaire, mais correspond aussi assez bien au printemps phénologique, moment où les plantes réagissent au retour des jours plus longs et commencent à pousser et à fleurir. Mais ce n’est pas le cas au Québec, encore moins à Québec, où la neige est habituellement très abondante. La photo ci-dessus montre la vue de ma fenêtre arrière cette semaine. Environ 1,5 m de neige recouvre mon terrain, facilement deux fois plus par endroits. Ma maison n’est même pas visible de la rue tellement que la couche de neige est épaisse. Toutes mes graminées ornementales sont entièrement enselevies cette année et aussi... Lire la suite >

Comment désherber un cactus?

On aime les cactus pour leur couverture d’épines attrayantes… mais comment enlever les mauvaises herbes quand elles s’insèrent à la base de ces plantes sans y laisser sa peau? Et les mauvaises herbes réussissent à les trouver, même dans la maison (l’oxalis dressée, Oxalis stricta, notamment, est une mauvaise herbe courante des cactées d’appartement). Les épines acérées du cactus suffisent pour décourager le jardinier de faire le moindre effort pour les contrôler… et voilà alors que le cactus disparaît dans une foullie de feuilles disparates. Heureusement qu’on peut facilement rémédier à la situation avec un outil que vous trouverez non pas parmi ceux de jardin, mais dans votre boîte à outils: la pince à long bec. En effet, la pointe effilée d’une pince à long bec peut facilement se faufiler à travers les épines méchantes pour saisir la base de l’indésirable. Par la suite, vous n’avez qu’à tirer doucement pour l’arracher. Portez quand même des gants de cuir pour éviter tout... Lire la suite >

Un bleuetier, deux récoltes!

Bleuetier remontant ‘Perpetua’. Photo: Chad Finn Qui n’aime pas les bleuets (myrtilles)? Ce petit fruit sucré, pourpre foncé mais couvert d’une pruine blanche, ce qui lui donne une couleur bleutée, est un mets fort populaire en Amérique et gagne maintenant du galon en Europe et ailleurs où on le cultive de plus en plus. Mais jusqu’ici, il n’y avait qu’une saison de récolte: la mi-été. Plus maintenant, car un nouveau bleuetier, ‘Perpetua’ offre un trait unique: la possibilité d’une deuxième récolte à la fin de l’été et à l’automne. Il est présentement offert sous le nom Bushel and Berry™ Perpetua®, Bushel and Berry étant le nom d’une série de fruitiers développée pour le jardin domestique. Bleuet ou myrtille? Le nom bleuet est courant en Amérique du Nord francophone pour désigner les espèces indigènes de ce continent, comme Vaccinium angustifolium et V. corymbosum. Leurs fruits sont nettement plus bleutés que leurs proches parents les myrtilles (V. myrtillus et V. ulignosum) d’Europe et d’Asie dont les fruits sont noirs ou pourpre foncé. Les myrtilles sont... Lire la suite >

L’histoire nébuleuse du trèfle irlandais

Aujourd’hui, le 17 mars, c’est la Fête de la Saint-Patrick, une fête célébrée partout au monde où le peuple irlandais est disséminé… c’est-à-dire presque partout. Moi-même je compte des ancêtres irlandais… et je ne suis pas seul. On estime que jusqu’à 40% des Québécois francophones ont des ancêtres irlandais. Que le trèfle soit le symbole du peuple irlandais est très bien connu et il est d’ailleurs l’emblème officiel de l’Irlande, mais savez-vous d’où vient cette tradition? Et Saint Patrick prit une feuille… Patrick d’Irlande ou Saint Patrice est un personnage presque mythique. Bien que qu’il ait sans doute véritablement existé, il y a tellement d’histoires et de légendes à son égard que les historiens ont de la difficulté à déterminer ce qui s’est véritablement passé. Il est d’ailleurs même possible qu’il y ait eu deux Patrick d’Irlande et que leurs histoires soient entremêlées. Voici une esquisse rapide de ce qui aurait été (peut-être) la vie de Saint Patrick. Né en... Lire la suite >

Les 10 plus beaux jardins nord-américains

La Conférence nord-américaine jardin et tourisme, qui a eu lieu à Toronto du 13 au 15 mars 2017, vient d’annoncer les gagnants des prix Tourisme de jardin 2017, soit les «10 plus beaux jardins nord-américains qui valent le déplacement». Les prix Tourisme de jardin sont présentés à des jardins qui se sont distingués dans le développement et la promotion de l’expérience jardin comme attraction touristique. «Afin de mettre en valeur les expériences de jardin les plus dynamiques en Amérique du Nord, en consultation avec un jury nord-américain, nous sommes honorés d’annoncer les récipiendaires des prix 2017 des «10 plus beaux jardins nord-américains qui valent le déplacement», a déclaré Michel Gauthier, directeur administratif du Conseil canadien du jardin et président de la Conférence nord-américaine jardin et tourisme. Les 10 plus beaux jardins nord-américains 2017 qui valent le déplacement (en ordre alphabétique) Sauf mention contraire, tous les jardins sont ouverts à l’année. Chicago Botanic Garden Ce grand jardin de 156 hectares (385... Lire la suite >

Semis à faire à l’intérieur à la mi-mars

Le choix de semis à faire à l’intérieur explose à la mi-mars! C’est vraiment le moment pour débuter les semis de bien des plantes… mais noter que plusieurs variétés sont toujours absentes de la liste. Tomates, œillets d’Inde, concombres, etc. Pourquoi?! C’est encore trop tôt! On se rappelle que, idéalement, les semis seront au stade «jeune et fringant» au moment où on les repique, pas au stade «vieux, fatigué et étiolé». Pour les semis, on peut être un peu en retard (un retard, ça se rattrape), mais trop tôt n’est jamais bon. Liste des semis à faire à la mi-mars* *Attention! La liste précédente a été élaborée pour les jardiniers canadiens, donc pour un climat où le repiquage en pleine terre se fera à la fin de mai ou début de juin. Pour les lecteurs qui jardinent dans des régions plus tempérées, je vous suggère de consulter un spécialiste de votre secteur pour savoir quoi semer en mars. Et pour plus de renseignements sur les... Lire la suite >

Comment arroser quand il n’y a pas de trou de drainage

Le monde du jardinage intérieur vit présentement une révolution et personne ne semble en parler. Cette révolution n’est pas un pas en avant, mais plutôt un gigantesque pas en arrière. En effet, de plus en plus de plantes sont maintenant vendues dans des pots ornementaux sans trou de drainage, ce qui pose un problème majeur au jardinier amateur. Comment bien les arroser? Arrosage traditionnel Rappelez-vous que les plantes sont traditionnellement cultivées dans un pot muni d’un trou de drainage. Les pots de terre cuite ont normalement un trou unique, alors que les pots de plastique ont souvent plusieurs trous. Lorsque vous arrosez, donc, attendez que le terreau ait atteint un certain degré de sécheresse (légèrement sec pour la plupart des plantes, très sec pour les succulentes, surtout en hiver), puis utilisez un arrosoir pour verser abondamment de l’eau sur le terreau, assez pour bien humidifier toute la motte de racines. Si vous versez un peu trop d’eau dans le pot,... Lire la suite >

Un mini-jardin à pizza

Quel enfant n’aime pas la pizza? Pour stimuler leur intérêt pour le jardinage (et les aider à apprendre à manger des légumes sans grimacer!), pourquoi ne pas planifier cet été un petit «jardin à pizza» (jardin où vous cultiverez tous les ingrédients d’une pizza sauf la croûte et le fromage) et impliquer vos enfants ou petits-enfants dans la planification, la plantation, l’entretien et la récolte? Vous pouvez faire un jardin à pizza dans un potager existant ou en installer un nouveau, dans un coin d’une plate-bande ou dans un pot ou contenant de bonne taille (au moins 115 litres/30 gallons) comme un gros smart pot ou un bac en plastique. Vous pouvez placer un jardin en pot sur un balcon, une terrasse ou n’importe quelle surface plane. Il faut un emplacement très ensoleillé (au soleil une bonne partie de la journée) et une terre riche (un terreau pour bacs et jardinières  enrichi de compost conviendrait pour un jardin en pot).... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!