Non, la vermiculite horticole ne contient pas d’amiante

Par défaut
20170326A.jpg

On trouve de la vermiculite, une roche expansée de couleur dorée, dans presque tous les terreaux.

Parfois il y a des mythes horticoles qu’on croyait bien morts qui recommencent à circuler. C’est, paraît-il, le cas avec le mythe qui prétend que la vermiculite, un populaire composant des terreaux de jardinage et d’ailleurs largement acceptée dans la culture biologique, devrait être mise au ban, car elle contiendrait de l’amiante.

La réalité est que la vermiculite est une roche volcanique similaire au mica qui, chauffée à environ 1 000°C, éclate comme du pop-corn, donnant une roche expansée légère utile en horticulture et aussi en isolation et ignifugation. La roche d’origine est formée sous environ les mêmes conditions que l’amiante, et qu’il est donc possible que les deux paraissent ensemble dans la nature. Malgré ce fait, le seul cas où de la vermiculite contenant de l’amiante ait été vendue était celui de la marque Zonolite, un isolant utilisé couramment dans la construction en Amérique du Nord de 1920 à 1990, provenant d’une seule mine située à Libby, Montana. Elle a aussi été utilisée en horticulture en Amérique du Nord à cette même période.

Notez que la vermiculite contaminée à l’amiante n’a jamais été distribuée sur les autres continents, donc mes lecteurs européens (et vous êtes très nombreux!) peuvent dormir tranquilles.

Suite à la découverte de la contamination de la vermiculite Zonolite aux fibres d’amiante, la mine Libby a été fermée en 1990 (d’ailleurs, peu de ce produit a été distribué après 1980) et les mines de vermiculite partout à travers le monde sont maintenant vérifiées périodiquement pour confirmer l’absence d’amiante. Donc, aujourd’hui, et depuis longtemps, les terreaux contenant de la vermiculite horticole ne sont pas contaminés à l’amiante, à moins qu’il vous reste des sacs de terreau qui datent d’avant 1990… et qu’ils contiennent de la vermiculite provenant de Libby, Montana, ce qui est fort peu probable.

Et la perlite?

20170326B Ragesoss, WC.jpg

La perlite est une autre roche expansée utilisée en horticulture. Photo: Ragesoss, Wikimedia Commons

Les craintes au sujet de la contamination de la vermiculite à l’amiante ont poussé plusieurs personnes à se poser aussi des questions sur la perlite, une autre roche expansée utilisé pour alléger les terreaux. Mais la perlite, essentiellement une forme de verre volcanique, n’est pas formée de la même façon que la vermiculite et ne se trouve jamais en compagnie d’amiante. Donc, il n’y a jamais eu de risque qu’elle soit contaminée.

Évitez d’inhaler des poussières de toute sorte

20170326C.jpgQuand vous travaillez avec des produits poussiéreux, que ce soit de la vermiculite, la perlite, le terreau ou même la farine, il est toujours sage de protéger vos yeux et vos poumons de la poussière qu’ils peuvent dégager en portant des lunettes de sécurité et un masque filtrant. Cela est d’autant plus vrai si vous avez des problèmes pulmonaires.

Maisons contaminées

20170326D.jpgIl y a des millions de maisons isolées à la vermiculite contaminée à l’amiante en Amérique du Nord. Présentement, la consigne est de ne pas toucher à cette isolation, tout simplement. Pour citer le Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail (CCHST): «Tant que ce type d’isolant de vermiculite demeure bien en place derrière des murs intacts ou dans les greniers et n’est pas aéroporté, il ne devrait pas y avoir lieu de s’inquiéter».

Par contre, si vous devez manipuler de la vermiculite contaminée — lors de travaux de rénovation, par exemple — il faudrait engager un professionnel qualifié et accrédité dans la manipulation de l’amiante pour le faire.

Évidemment, cet aspect dépasse complètement mes connaissances: je connais l’horticulture, pas la construction. Si vous doutez que votre maison soit isolée avec de la vermiculite contaminée (encore, cela est seulement possible en Amérique du Nord), je vous suggère de contacter le CCHST si vous résidez au Canada ou l’instance gouvernementale qui gère la construction de votre pays pour en avoir le cœur net.20170326A

Advertisements

3 réflexions sur “Non, la vermiculite horticole ne contient pas d’amiante

  1. Charlotte dallaire

    Merci pour les explications et j’aimerais savoir si je plante de la rhubarbe ,est-ce la même terre que les autres plants et quelles bibites dois-je surveiller

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s