Un mini-jardin à pizza

Par défaut
20170313A.jpg

Jardin en bac avec tous les ingrédients (ou presque) d’une délicieuse pizza!

Quel enfant n’aime pas la pizza? Pour stimuler leur intérêt pour le jardinage (et les aider à apprendre à manger des légumes sans grimacer!), pourquoi ne pas planifier cet été un petit «jardin à pizza» (jardin où vous cultiverez tous les ingrédients d’une pizza sauf la croûte et le fromage) et impliquer vos enfants ou petits-enfants dans la planification, la plantation, l’entretien et la récolte?

Vous pouvez faire un jardin à pizza dans un potager existant ou en installer un nouveau, dans un coin d’une plate-bande ou dans un pot ou contenant de bonne taille (au moins 115 litres/30 gallons) comme un gros smart pot ou un bac en plastique. Vous pouvez placer un jardin en pot sur un balcon, une terrasse ou n’importe quelle surface plane.

Il faut un emplacement très ensoleillé (au soleil une bonne partie de la journée) et une terre riche (un terreau pour bacs et jardinières  enrichi de compost conviendrait pour un jardin en pot). Et si vous utilisez un bac en plastique, il faut vous assurez qu’il y a des trous de drainage dans le fond. S’il n’y en a pas, percez-en.

Les végétaux

20170313B.jpg

Les tomates italiennes ont une chaire plus dense convenant mieux à la sauce à pizza. Photo: Goldlocki, Wikimedia Commons

Voici les plantes de base qu’il vous faudra:

  • 1 plant de tomate italienne (‘Roma’ ou ‘San Marzano’ par exemple)
  • 1 plant d’origan
  • 1 plant de basilic
  • 1 plant de persil
  • 1 plant de romarin
  • 5 ou 6 oignonnets (vous utiliserez leurs feuilles comme oignons verts)

Vous pouvez aussi inclure un poivron ou piment, une aubergine, de la ciboulette, du thyme et d’autres légumes ou fines herbes au goût.

Les matériaux

20170313C.jpg

On peut fabriquer des étiquettes avec toutes sortes de produits. Photo: Wonderfulbreizh, Pinterest

Il vous faudra l’équipement suivant :

  • terreau (si vous jardinerez en pot ou bac);
  • un transplantoir (truelle de jardin);
  • du compost (du vermicompost si possible);
  • un engrais biologique à dégagement lent;
  • du paillis (paillis forestier, feuilles déchiquetées, paille, etc.)
  • un boyau d’arrosage avec pistolet ou un arrosoir;
  • bâtonnets de café ou autre et crayon indélébile pour les étiquettes;
  • cage à tomates.

Quand?

Vous pouvez acheter les matériaux inertes à l’avance – et un beau projet pour une journée pluvieuse du printemps serait de préparer une étiquette pour chaque plante au gré de la fantaisie des enfants! – mais il faut attendre que l’été soit arrivé avant de planter les végétaux, donc qu’il n’y a plus de risque de gel et que les températures nocturnes dépassent fidèlement 10˚C.

Comment le faire, étape par étape20170313D.jpg

  1. Si vous jardinez en pot, remplissez le contenant de terreau jusqu’à 5 cm du bord. Nul besoin d’une couche de drainage.
  2. Rajoutez à la terre 4 ou 5 bonnes poignées de compost et aussi de l’engrais selon le dosage indiqué sur la mode d’emploi du produit. Mélangez bien avec le transplantoir.
  3. Placez les plantes, encore dans leur pot, sur le surface du sol pour tester leur espacement. Allouez 45 cm d’espace pour la tomate, le poivron ou piment et tout autre gros légume, 15 cm pour les autres plantes.20170313F.jpg
  4. Dépotez une première plante, la tournant à l’envers en supportant sa tige avec une main et tapez sur le fond du pot avec la paume de l’autre pour libérer sa motte de racines. Mieux vaut laisser cette étape à un adulte ou un grand enfant.
  5. Avec le transplantoir, creusez un trou assez large et profond pour la motte de racines et placez la plante dedans: la motte de racines doit arriver au même niveau dans le trou que dans le pot d’origine… sauf pour la tomate (enterrez sa motte complètement, jusqu’au niveau des premières feuilles). Vous pourriez le faire creuser un trou de plantation à chaque enfant à tour de rôle.
  6. Comblez le vide autour de chaque plante avec de la terre.
  7. Tassez doucement la terre à la base de chaque plante avec la main.
  8. Dans les espaces entre les plantes, faites un trou de 3 cm de profondeur et plantez dans chacun un oignonnet, le recouvrant de terre.
  9. Couvrez toute la terre de 5 cm de paillis (le paillis aidera à garder la terre plus également humide tout en prévenant la germination de mauvaises herbes).
  10. Insérez la bonne étiquette près de chaque plante pour l’identifier.
  11. Installez la cage à tomate par-dessus la plante de tomate, enfonçant les pieds dans la terre avec la plante au centre.
  12. Arrosez bien.

Entretien

20170313E.jpegArrosez abondamment, aux deux jours pendant les premiers 10 jours, puis par la suite, dès que la terre est sèche au toucher, peut-être aussi souvent qu’une fois aux 7 à 10 jours. C’est la partie la plus importante de l’entretien, car les légumes et fines herbes qui manquent d’eau donneront de piètres résultats.

Désherbez en arrachant les intrus si des mauvaises herbes s’y installent.

Si des branches de la tomate débordent de la cage, repoussez-les à l’intérieur.

Patientez!

Préparez votre pizza!

Quand les tomates sont mûres, environ 2 mois après la plantation de votre jardin à pizza, récoltez vos légumes et fines herbes et préparez votre sauce à pizza, vous rappelant que le plus longtemps la sauce cuit à feu doux, meilleure elle sera!

20170313G

Invitez la famille et les amis à goûter à la pizza «que les enfants ont cultivée». Photo: Christopher Auger-Dominguez, Flickr

Bon appétit!20170313A.jpg

Advertisements

2 réflexions sur “Un mini-jardin à pizza

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s