Une tomate pleine de pousses

Par défaut

 

image1.JPG

Tomates avec germes à l’intérieur. Source: Ginette Fontaine

Je voudrais savoir si vous avez déjà vu des tomates où poussent des germes? Moi pas! Ce sont des tomates du Mexique achetées chez Metro.

Ginette Fontaine

C’est un phénomène relativement rare, mais pas inconnu, non seulement chez les tomates achetées, mais aussi chez les tomates qu’on produit soi-même au jardin. D’ailleurs, on le voit chez d’autres fruits aussi: avocats, courges, melons, pamplemousses, poivrons, pommes, etc., malgré que la tomate soit le fruit le plus porté à donner des semis vivipares.

Certaines personnes pensent que leur fruit est plein de vers, mais les minces «vers» sont en fait des germes de tomate. Dans les cas plus extrêmes encore, les semis percent l’épiderme du fruit qui se couvre alors de plantules vertes.

Dans la nature, les fruits semblables peuvent tomber au sol et donner de nouveaux plants de tomate!

Pourquoi

20170311B.jpg

Un autre exemple de tomate vivipare. Source: mykhal, Wikimedia Commons

On voit surtout ce phénomène sur les tomates trop mûres conservées au chaud… et certaines lignées de tomate sont plus sujettes à cette viviparité que d’autres. Normalement la présence dans le fruit d’une hormone, l’acide abscissique, prévient la germination, mais l’hormone diminue dans un fruit trop mûr. Quand il n’y en a plus assez, la germination peut commencer.

Il est possible de repiquer ces semis dans des pots de terreau et d’en faire des plants de tomate. C’est vrai qu’il est tôt dans la saison pour semer des tomates (Mme Fontaine m’a envoyé la photo au début de mars, un bon mois avant la date de semis habituelle), mais il est quand même possible de récupérer des plants de tomate étiolées suite à une culture à l’intérieur excessivement longue et quand même obtenir une certaine récolte.


La nature est une boîte à surprises: en voilà un bon exemple!

Publicités

5 réflexions sur “Une tomate pleine de pousses

  1. Judith Renaud, Trous-Rivières

    Ça m’est arrivé cet hiver avec des tomates  » Mystery keeper », une sorte particulièrement tardive et de longue conservation. Quelle surprise! Disons que les tomates étaient plus drôles que bonnes… Si ça se reproduit cette année, je suivrai votre suggestion et j’essaierai de transplanter les germes, merci!

  2. Nicole Coulombe

    Ça m’est arrivé et je pensais que c’était des vers. À bien regarder, j’ai vu les germes. Je les ai mis en terre et chaque plant m’a donné une petite tomate. J’ai trouvé ça bien drôle.

  3. Bonjour,
    J’ai déjà eu ce phénomène sur une courge Big Max récoltée fin 2015 et que je n’ai ouverte que fin mars l’année dernière. J’ai pu récupérer une bonne partie des graines germées et les replanter en godets.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s