dial seed sower-500x500.jpg
Semoir manuel commercial

Le semoir est un appareil conçu pour aider le jardinier à distribuer les graines avec précision. Il existe des modèles de grande taille conçues pour l’agriculture industrielle, mais aussi de petits modèles que le jardinier amateur peut utiliser pour bien espacer ses semis, soit à l’intérieur ou dans le potager familial.

Modèle commercial

20170307B.jpgLe petit semoir commercial le plus courant consiste en une trémie ronde avec une ouverture de taille ajustable selon la grosseur de la graine. Ainsi on peut verser les semences dans la trémie, puis régler l’ouverture pour que seulement une graine à la fois tombe dans le bec, ce qui permet de bien placer chacune. On peut l’utiliser pour semences de taille régulière, mais il est plus utile pour les semis très fines, autrement difficiles à manipuler.

Vous trouverez de tels semoirs chez presque tous les semenciers.

Modèle maison

20170307C.JPGLe jardinier économe sait toutefois qu’il peut facilement fabriquer un semoir-maison aussi précis avec seulement une feuille de papier blanc. Pliez la feuille en deux et versez les graines dans le pli. Maintenant inclinez la feuille un peu vers le terreau et tapotez doucement. À cause de la blancheur du papier, même les semences les plus fines seront bien visibles… et elles avanceront une par une pour tomber là où vous voulez.

Simple, économe et efficace!

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, conférencier très en demande et jardinier passionné, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 000 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

2 comments on “Un semoir-maison

  1. Marie-Claude Bélanger

    Je viens de me procurer le petit semoir vert sur la première photo et franchement, je ne suis pas impressionnée… On tapote et il ne se passe rien et tout-à-coup, il tombe 5 graines d’un coup… Sur Internet, un vendeur parle même d’un « mécanisme par impulsion »… ouais… l’impulsion est donnée par de petits coups de doigts, tout simplement.

    L’idée de la feuille pliée est mille fois meilleure… merci! 🙂

    • Je ne l’ai pas dit, mais mon semoir manuel acheté il y a 30 ans environ n’a jamais servi: c’est toujours la feuille de papier que j’utilise!

Répondre à Marie-Claude Bélanger Annuler la réponse.

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :