Les hybrides F1 ne sont pas des OGM!

Par défaut
20170303AA.jpg

Semence hybride F1: il n’y a aucun lien avec les OGM!

Pourquoi existe-t-il tant de la confusion entre les hybrides F1 et F2 et les OGM? Ce sont deux choses très différentes et pourtant, beaucoup de gens les confondent.

Tirons les choses au clair ici.

OGM

20170303D.jpg

Un OGM se crée en laboratoire.

Le terme OGM veut dire organisme génétiquement modifié. Le terme s’emploie au sujet d’une plante (ou d’un animal) dans laquelle un humain est venu insérer en laboratoire du matériel génétique d’une autre plante ou même d’un animal sans passer par la «voie normale», soit la pollinisation. Il y a, par exemple, du maïs contenant des gènes de Bt, une bactérie, ce qui donne un maïs résistant aux insectes, et des lignées de maïs, de canola et de soya «Roundup ready» auxquelles on a inséré des gènes les rendant résistantes aux herbicides.

Cela dit, il est important de savoir qu’aucune semence commerciale OGM n’est vendue au grand public et que vous n’avez donc pas à craindre acheter une semence OGM par mégarde. Les denrées que vous achetez à l’épicerie peuvent être des OGM (la papaye, par exemple) ou contenir des produits dérivés d’OGM, mais pas les semences que vous achetez en sachet. Il existe bien des tomates OGM et des pommes de terre OGM, mais leurs semences ne sont pas offertes dans le commerce.

Hybride F1

20170303BFR.jpg

Dans l’hybridation classique, on croise deux lignées fixées pour obtenir un résultat fiable aux traits désirables, l’hybride F1.

Un hybride F1 est une plante (ou animal) issue du croisement de deux races, espèces ou genres, le résultat d’une première génération de croisement étant appelé F1 pour «filiale 1». Habituellement, les hybrides F1 sont plus performants que les plantes non hybrides, mais leurs semences coûtent plus cher, car il faut les polliniser manuellement, normalement en serre.

La tomate ‘Celebrity F1’, la tomate de jardin la plus vendue au monde, est un hybride F1. Les chiens croisés aussi sont des F1. C’est le cas du Labradoodle (croisement entre un Labrador Retriever et et un caniche, ce dernier étant appelé «poodle» en anglais) et du wollie (croisement entre un collie et un whippet).

20170303CFR.jpg

Quand on croise un hybride F1 avec lui-même, on obtient la génération F2, aux traits mélangés.

Les hybrides F2, moins courants sur le marché, sont de la deuxième génération (filiale 2) et se vendent meilleur marché, car ils sont généralement produits par pollinisation libre, mais ne sont pas aussi fiables et performants que les F1.

Les hybrides F1 existent depuis la nuit des temps. On en trouve beaucoup dans la nature (la menthe poivrée [Mentha x piperita] est un hybride F1 naturel entre la menthe  [Mentha aquatica] et la menthe en épi [Mentha spicata], par exemple). D’ailleurs, dès les débuts de l’agriculture il y a 11 000 ans, nos ancêtres ont rapidement découvert qu’en plantant à proximité deux variétés de qualité exceptionnelle et à en récoltant leurs semences, ils obtenaient souvent des lignées encore plus performantes.

20170303E.jpg

L’hybridation est tout simple: il s’agit d’apporter du pollen d’une fleur sur la fleur d’une autre plante apparentée.

Une fois que l’importance de la pollinisation fut mieux comprise, surtout à partir du début du 20e siècle, l’hybridation telle qu’on le connaît aujourd’hui, où un humain transfert manuellement le pollen d’une plante sur une autre, est devenue la principale méthode utilisée pour développer de nouvelles lignées de plantes. Même les légumes patrimoniaux sont tous d’origine hybride.

Dans l’hybridation, on croise deux plantes apparentées ensemble: deux tomates, par exemple, ou deux œillets d’Inde, dans le but, habituellement, de créer une lignée supérieure. Parfois on réussit à croiser des plantes ayant un degré de parenté un peu plus éloignée: la triticale (× Triticosecale), par exemple, résulte du croisement entre deux plantes de genres différents, le blé (Triticum) et le seigle (Secale) (on appelle le résultat un hybride intergénérique)… mais il n’est quand même pas question de croiser un tournesol avec un poisson!

Donc rassurez-vous: vous pouvez acheter des semences F1, F2 ou hybrides sans craindre cultiver un OGM. 20170303aa

Publicités

Une réflexion sur “Les hybrides F1 ne sont pas des OGM!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s