Plantes d'intérieur Taille des végétaux Truc du jour

Taille de fin d’hiver pour plantes d’intérieur

20170220a
Ce caoutchouc (Ficus elastica) commence à prendre trop de place, mais on peut le tailler pour le rendre plus compact.

N’hésitez pas à tailler les plantes d’intérieur devenues dégarnies ou trop imposantes: hibiscus, bougainvillées, ficus, scheffleras, etc. Une bonne taille stimulera le développement de nouvelles branches à partir des tiges inférieures de la plante, donnant un port plus dense et attrayant. Même les plantes à tige unique, comme les dracénas et les dieffenbachias, qui ne sont pas portées à se ramifier, produiront au moins une nouvelle tête quand on les taille et ainsi ne menaceront plus de toucher au plafond.

201702020B.jpg
Taillez juste au-delà d’un rameau qui pourrait remplacer la branche coupée.

Ne taillez pas la plante en boule, par contre, mais suivez plutôt sa physionomie naturelle. Habituellement, on rabat donc une branche trop longue juste au-delà d’un rameau secondaire poussant dans environ la même direction et qui pourrait alors la remplacer. Ou si c’est une plante qui se ramifie peu, juste au-delà d’une feuille orientée dans la direction que vous voudriez. Et taillez toujours plus court que vous n’auriez pensé, car la plante repoussera rapidement et vigoureusement. Si vous taillez à exactement les dimensions finales que vous désirez, dans 2 mois la plante commencera déjà à dépasser vos limites.

Quand le faire

Pour stimuler une belle croissance dense sans étiolement, il est toujours sage de suivre le cycle de croissance naturel de la plante. Donc on ne taille pas, de préférence, à l’automne ou à l’hiver, quand elle entre dans une période proche de la dormance, mais plutôt à la fin d’hiver ou au début du printemps (fin février, mars ou avril), quand elle recommencera à pousser.

Une exception

20170220C.jpg
Ne rabattez pas les palmiers à tige unique comme ce dattier nain (Phoenix roebelinii): ils n’ont pas la capacité de produire des ramifications.

Presque toutes les plantes d’intérieur qui ont des tiges tolèrent la taille, sauf les palmiers. Ces végétaux n’ont pas la capacité de produire des ramifications. On peut supprimer complètement, jusqu’au sol, la tige d’un palmier qui drageonne à la base et qui a donc produit des tiges de remplacement, mais dans le cas des palmiers à tige unique, la seule taille possible est la suppression des frondes mortes.201702020b

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, conférencier très en demande et jardinier passionné, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 000 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

5 comments on “Taille de fin d’hiver pour plantes d’intérieur

  1. roger-eric boivin

    Bonjour, j’Ai un ficus benjamina vert et blanc. Il est perd des feuilles et a une grosse branche garnie de feuilles toutes vertes. est ce que je peut la supprimer? Est ce normal qu’il perde des feuilles?. Il n’a pas de bibittes je l’Ai bien examiné.
    Merci

  2. Danielle Bibeau

    Merci pour l’information! Mon bougainvillier n’en sera que plus beau cet été! Je le taillais en boule, sans trop savoir où commencer ou m’arrêter…

  3. Monique Bourbeau

    si le bougainvillier a dèjà beaucoup de bractées colorées, peut-on le tailler quand même, car il est tellement beau déjà????

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :