Ces plantes d’intérieur qui aiment tremper dans l’eau

Par défaut
20170218A.jpg

Une petite minorité des plantes d’intérieur aime toujours tremper dans l’eau.

Habituellement, il ne faut jamais laisser une plante d’intérieur tremper longtemps dans une soucoupe pleine d’eau. Il faut la vider dans les 15 à 20 minutes qui suit l’arrosage, sinon les racines de la plante risquent de commencer à pourrir. C’est un conseil qui est généralement des plus valables.

Mais il y a des exceptions, des plantes qui aiment que leur terreau soit toujours non seulement humide, mais détrempé. Et ces plantes préfèreront que leur pot trempe toujours dans une soucoupe d’eau.

Des plantes à tremper

20170218B.jpg

Larmes de bébé (Soleirolia soleirolii)

La plante appelée larmes de bébé ou larmes d’ange  (Soleirolia soleirolii, syn. Helxine soleirolii) est de ce groupe. Beaucoup de jardiniers considèrent cette petite plante rampante aux mini-feuilles rondes difficile à cultiver, car elle meurt habituellement assez rapidement après l’achat. Mais c’est parce que vous l’avez laisser sécher. Changez de tactique et vous aurez beaucoup plus de succès. Arrosez-la abondamment et laisser le pot tremper dans l’eau… toujours! Quand vous voyez que la soucoupe est vide, rajoutez de l’eau. Si vous ajoutez à cet entretien un éclairage moyen ou même assez faible, vos larmes de bébé vivront des années!

20170218C.jpg

Herbe fibre optique (Isolepis cernua)

C’est la même situation pour l’herbe fibre optique ou scirpe inclinée (Isolepis cernua, syn. Scirpus cernuus). Cette petite plante rappelle une graminée et porte, à l’extrémité de ses tiges graminiformes fortement arquées, de petites inflorescences argentées, ce qui lui donne une allure d’un bouquet dense de fibres optiques. Cette plante est, dans la nature, une plante semi-aquatique. Il est impossible de trop l’arroser. Laissez-là dans une soucoupe qui contient toujours de l’eau et offrez-lui un éclairage intense à moyen et elle vivra heureuse et très longtemps!

20170218D.jpg

Sélaginelle des jardiniers (Selaginella kraussiana)

Contrairement à l’herbe fibre optique, les diverses sélaginelles (Selaginella spp.), comme la sélaginelle des jardiniers (S. kraussiana), souvent utilisées comme «mousses vivantes» dans les terrariums, ne sont pas semi-aquatiques, mais aiment quand même que leur terreau soit toujours humide. Comme leurs racines sont très courtes, souvent elles commencent à souffrir même quand le terreau dans le pot est encore un peu humide, car la strate supérieure, où leurs racines sont concentrées, sèche avant le terreau au fond du pot. Le truc, donc, est de toujours laisser de l’eau dans leur soucoupe, ainsi cette eau montera à leurs racines par capillarité. Offrez-leur un éclairage modeste, une forte humidité (elles détestent l’air sec!) et cet arrosage constant et vous verrez vos sélaginelles vraiment profiter!

Encore plus d’eau

6306622613_32b186349e_b.jpg

Papyrus d’appartement (Cyperus alternifolius)

Une soucoupe pleine d’eau ne suffit pas toujours au papyrus d’appartement ou plante ombrelle (Cyperus alternifolius).

Cette plante semi-aquatique est un humidificateur naturel, buvant de l’eau comme un trou, puis libérant la majorité de cette eau à l’air, à la grande bénéfice des autres plantes dans les environs. Malheureusement pour le papyrus, cette grande générosité avec l’eau fait vider rapidement sa soucoupe et ainsi la plante se trouve dans un état de détresse. Pour la contenter, utilisez soit une très large soucoupe et remplissez-la d’eau jusque au bord ou, plus facilement encore, un gros cache-pot, aux moins 10 cm plus large que le pot de culture.

Remplissez le cache-pot d’eau jusqu’au niveau de la motte de racines ou même inondez la motte d’eau sur jusqu’à 5 cm. Oui, les racines peuvent rester sous l’eau en permanence sans que cela nuise le moindrement à la santé du papyrus. Chaque fois que le niveau d’eau baisse de façon importante, rajoutez-en.

Ajoutez à cette inondation constante un bon éclairage et vous n’aurez jamais vu un papyrus d’intérieur aussi heureux!


Et voilà! Quelques plantes qui préfèrent toujours tremper dans l’eau: le choix parfait pour les «arroseux», ces gens qui ne peuvent pas s’empêcher d’arroser encore et encore.023.K

Advertisements

2 réflexions sur “Ces plantes d’intérieur qui aiment tremper dans l’eau

    • Si le terreau reste exposé, oui, c’est théoriquement possible. Par contre, la plupart de ces plantes couvrent rapidement tout terreau de végétation: il n’y a donc pas de terreau où les mouches (mouches de terreau, aussi appelés sciarides) peuvent pondre leurs oeufs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s