Semis Truc du jour

Votre premier semis à l’intérieur

20170215A.jpgVous n’avais jamais fait de semis à l’intérieur? C’est loin d’être sorcier! Les instituteurs en font faire aux enfants à la maternelle: vous êtes sûrement capable de faire aussi bien qu’un enfant de 5 ans!

Pourquoi faire ses propres semis?

Il est facile de trouver des plants de beaucoup d’annuelles et de légumes en pépinière à la fin du printemps. Pourquoi alors les semer soi-même?

Voici quelques raisons.

  1. Économie d’argent: Les annuelles et légumes en caissettes coûtent un bras! On peut facilement produire des semis pour 10 fois moins!
  2. Plus vaste choix de variétés: Exemple: plus de 200 variétés de tomates chez Semences Solana!
  3. C’est agréable à faire: Je dirais même que c’est passionnant!
  4. Une plus grande fierté: Vous pourrez dire à tous vos amis «j’ai produit ces légumes moi-même!».

Commencez avec les semis faciles

20170215b
L’œillet d’Inde (Tagetes patula) est un des semis les plus faciles pour les débutants.

Il y a des plantes faciles à produire par semences (généralement, les annuelles et les légumes), mais aussi des plantes plus difficiles (souvent les vivaces, les arbustes et les arbres). Débutez donc avec des variétés reconnues pour leur facilité. Voici une courte liste de «semis pour débutant»:

Annuelles

  1. Alysse odorante
  2. Cléome
  3. Coléus
  4. Cosmos
  5. Œillet d’Inde
  6. Pourpier
  7. Rose d’Inde
  8. Souci

Légumes

    1. Chou
    2. Concombre
    3. Courgette
    4. Laitue
    5. Oignon
    6. Poivron
    7. Tomate

 

Peu d’achats à faire

20170215C.jpg
Cette barquette connaîtra une deuxième vie comme  ensemble plateau et dôme pour les semis.

Peu d’achats à faire

Il est facile de trouver tout ce qu’il faut pour faire des semis en jardinerie: pots, plateaux, dômes, étiquettes, etc. Mais si vous aimez recycler, sachez que vous avez déjà presque tout déjà à la maison.

Comme pot, pensez aux pots de yoghourt ou de margarine (il suffit de percer un trou de drainage dans le fond avec un clou). Les barquettes transparentes dans lesquels le supermarché nous vend des légumes, des fruits, des croissants, etc. conviennent parfaitement comme ensembles plateau et dôme! Découpez de vieux stores pour faire des étiquettes. L’arrosoir de vos plantes d’intérieur peut aussi servir pour les semis. Quant aux autres outils pour les semis, vous les trouverez dans la cuisine ou ailleurs dans la maison: bol, cuiller, ciseaux, crayon, etc. –

20170215D.jpg
Parmi les rares achats à faire, il y a, bien sûr, les sachets de semence.

Il reste seulement deux produits à acheter: les sachets de semences (même là, vous auriez pu récolter des semences de vos fleurs et légumes de l’année précédente) et le terreau. N’utilisez pas de terre prélevée dans le jardin: elle peut contenir des insectes, des spores de maladie, etc. Il existe des terreaux commerciaux pour semis qui conviennent très bien, mais les terreaux pour bacs et balconnières ainsi que ceux pour plantes d’intérieur conviennent aussi très bien.

L’éclairage artificiel: oui ou non?

20160215E.JPGPour cette première expérience, profitez de la lumière naturelle offerte par le soleil. Sachez toutefois que, lorsque vous gagnerez de l’expérience, une lampe fluorescente de hauteur ajustable, suspendue à 15 cm au-dessus de vos semis, peut leur faire le plus grand bien. Avec cette lampe, et à l’aide d’une minuterie, vous gagnez un meilleur contrôle de la longueur du jour et de l’intensité de l’éclairage. Vous pouvez régler votre minuterie à 14 à 16 heures par jour et ainsi assurer que la plante reçoive un éclairage durable et égal à tous les jours, alors que le soleil est peu fiable: abondant certains jours, absent d’autres.

Mettez une telle lampe sur votre liste de cadeaux de Noël: ainsi vous serez fin prêt l’an prochain!

Semez au bon moment

L’erreur le plus fréquente du débutant est de partir ses semis trop tôt. C’est que les plants trop avancés réagissent mal à la transplantation et donnent de mauvais résultats. (S’il faut faire une erreur, partir vos semis un peu en retard est moins dommageable que les partir trop tôt!) Idéalement vous voudriez de jeunes plants pleins d’énergie et prêts à croître rapidement, pas de vieux plants sur le déclin. Mais la date de semis idéale varie d’une plante à l’autre. Comment la découvrir ?

20170215f
Habituellement on indique la date du semis à l’envers du sachet.

Si vous achetez des semences, c’est facile, car on indique la date recommandée sur l’endos du sachet, habituellement selon la formule «xx semaines avant la date du dernier gel ». Sachant que la date du dernier gel est environ le 15 mai à Montréal, le 1er juin à Québec et le 15 juin à Sept-Îles (ailleurs, demandez la date recommandée à votre société d’horticulture), il s’agit de compter à rebours pour trouver la date appropriée.

Si la date n’est pas indiquée sur le sachet, sans doute que le site Web du semencier vous donnera ce détail. Sinon, il y existe des livres (comme le mien, Idées du jardinier paresseux: Semis), qui vous livreront tous les secrets des semis.

Vous remarquerez qu’il existe des semis qu’on fait aussi tôt qu’en janvier et d’autres aussi tard qu’en mai, mais le «moment magique» pour la plupart des semis se situe en mars ou en avril.

Matériaux

20170315G.jpgAvant de commencer, assurez-vous d’avoir les matériaux nécessaires sous la main. Voici ce qu’il vous faut :

      • Semences;
      • Contenants (pots, caissettes, etc.);
      • Plateau;
      • Dôme;
      • Terreau;
      • Seau ou grand bol;
      • Étiquettes;
      • Crayon ou stylo indélébile;
      • Outils (cuiller, fourchette, ciseaux);
      • Arrosoir;
      • Pulverisateur;
      • Nappe pour la surface de travail.

Comment faire un semis

1. Versez du terreau dans un bol et ajoutez de l’eau tiède. Brassez jusqu’à ce que le terreau soit uniformément humide.

2. Versez le terreau humide dans des petits pots jusqu’à 1,5 cm du rebord, et égalisez avec le dos d’une cuiller.

3. Vérifiez la profondeur nécessaire pour les semences sur l’endos du sachet ou dans un livre et, avec un crayon, faites un trou de la profondeur correspondante dans le terreau. Si cette information n’est pas disponible, calculer une profondeur égale à trois fois le diamètre de la graine.

20160315H.jpg
Placez 3 graines dans chaque trou.

4. Laissez tomber trois graines dans le trou (on sème toujours plus de graines que nécessaire au cas où la germination serait faible).

Conservez les semences20170215FFF.jpg

Il y a presque toujours trop de semences dans un sachet pour une seule saison. Rescellez alors le sachet et conservez-le au frais et au sec pour l’année suivante.

5. Comblez le trou de terreau. Parfois l’endos du sachet indique qu’il ne faut pas recouvrir la semence (c’est le cas du tabac d’ornement, par exemple). Disposez alors les graines sur la surface du terreau, sans faire de trou ni les recouvrir.

20170215O.JPG
Vaporisez avec de l’eau tiède.

6. Vaporisez avec un pulvérisateur rempli d’eau tiède pour tasser le terreau.

7. Insérez une étiquette avec le nom de la plante et la date du semis dans le pot.

20170215I.jpg
Couvrez les semis d’un dôme transparent.

8. Placez les pots sur un plateau et recouvrez-les d’un dôme transparent.

9. Placez le tout dans un emplacement chaud (environ 21 à 24˚C) et bien éclairé, mais protégé du soleil direct. (Certaines semences, très rares, germent mieux au frais ou encore à l’ombre. Consultez les notes sur l’endos du sachet.)

20170215J.jpg
Quant les semis germent, enlevez le dôme.

10. Après la germination (elle peut prendre de 3 jours à 3 semaines, selon la plante choisie), soit quand de petites plantules apparaissent, enlevez le dôme car la forte humidité qu’il procurait, si bénéfique à l’étape de la germination, peut être néfaste pour les semis en croissance.

20170215K.jpg
Placez les semis près d’une fenêtre ensoleillée après la germination.

11. Déplacez le plateau à un emplacement très ensoleillé (devant une fenêtre exposée au sud si possible) et plutôt frais la nuit (entre 15 et 18˚C). Que la température soit plus chaude que cela n’est pas si néfaste, mais les semis cultivés au frais seront plus compacts.

12. Si plus d’un semis lève par pot, supprimez le ou les plus faibles, les coupant au ciseau.

20170216L.JPG
Versez l’eau dans le plateau et laissez les semis en absorber la quantité qu’il leur faut.

13. Surveillez étroitement les arrosages, car, sans dôme, le terreau s’assèche assez rapidement, devenant brun pâle. S’il est sec, versez de l’eau tiède dans le plateau. Quand le terreau redevient foncé, il y a assez d’eau: videz tout surplus du plateau.

14. Les premières feuilles simples s’appellent des cotylédons. Quand 4 à 6 vraies feuilles apparaissent (généralement de forme plus complexe), commencez à fertiliser aux deux arrosages, ajoutant un engrais tout usage soluble, à la moitié de la dose recommandée, à l’eau d’arrosage.

20170215M.JPG
Tournez les pots pour que les semis restent dressés.

15. Faites faire un quart de tour aux pots 2 fois par semaine, toujours dans la même direction, sinon les semis se pencheront en direction du soleil.

16. Quand la température extérieure se réchauffe et qu’il n’y a plus de risque de gel, acclimatez vos semis aux conditions extérieures: 2 ou 3 jours à l’ombre, 2 ou 3 jours à la mi-ombre, 2 ou 3 jours au soleil. Si la température rafraîchit subitement, rentrez-les dans un garage ou un cabanon pendant la nuit.

20170215N.JPG
Transplantez et arrosez bien.

17. Transplantez vos plants (ce ne sont plus des semis!) en pleine terre, en bac ou en balconnière et arrosez bien.

18. Entretenez-les durant l’été selon les besoins de la plante adulte.


Bon succès avec votre propre semis! Vous verrez bien à quel point c’est facile!

ideesemis.pngPour en savoir plus sur les semis, je vous recommande le livre Idées du jardinier paresseux: Semis.20170215a

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, conférencier très en demande et jardinier passionné, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 000 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

65 comments on “Votre premier semis à l’intérieur

  1. Super ! Question pour la lumière que l’on installe ….. C’est ou que l’on prend ça Merci !

    • En quincaillerie: demandez une lampe de type atelier à 2 tubes. Comme tubes, préférez la combinaison Cool White et Warm White. Le quincaillerie saura vous aider.

  2. Bonjour, je devrais commencer à mettre de l’engrais à mes semis, mais je n’y connais rien, je voudrais bio et par ces temps-ci les pépinières dans mon coin sont toutes fermées, il ne me reste que les grandes surfaces, qu’est-ce que vous conseillez comme engrais à semis liquide? Avez-vous une marque à me conseiller?
    merci 🙂

  3. déjà dit / déjà entendu …mais voici encore : merci de partager votre passion … elle devient contagieuse ! bonne journée

    • Les « habitués » vont voir de plus en plus de reprises. J’essaie de réduire le nombre de chroniques tout à fait nouvelles maintenant que j’approche l’année 3 du blogue.

      • pour le bonheur des autres! 🙂 merci beaucoup !!!

  4. Ping : Portrait d’une passion – Un autre blogue de maman

  5. Ping : Comment bouturer une feuille d’aloès? – Jardinier paresseux

  6. Bonjour,

    Je fais une activité dans la classe de ma fille qui consiste à faire un bonhomme avec le fond d’une bouteille de plastique dans laquelle on met de la terre et où l’on sème gazon ou fines herbes pour faire les cheveux. Je préfèrerais des fines herbes étant donné que c’est comestible. Avez-vous des suggestions pour une fine herbe qui pousse rapidement (ce sont des enfants de 5-6 ans) pour qu’ils aient des résultats rapide?

    Merci!

    • Pourquoi pas des graines de chia? Ce n’est pas une fine herbe, mais une graine et un « germe » de plus en plus populaire, réputé excellent pour la santé? Ça pousse très rapidement! On peut trouver des graines assez facilement dans un magasin d’aliments naturels.

  7. Ping : Les Semis D’intérieur | Écoquartier Saint-Léonard

  8. Ping : Semi à l'intérieur: comment éviter les erreurs coûteuses | Économies et cie - gérer ses finances personnelles, mieux consommer et économiser

  9. Ping : La période des semis est arrivée – En harmonie avec la terre

  10. Anne-Marie

    bonjour
    J’ai entendu dire que les les lampes fluorescente perdaient de leur efficacité à la longue.
    Est-ce vrai? Si oui après combien de temps devrait-on les changer.
    Merci et longue vie è votre blogue
    Anne-Marie

    • Si vous les utilisez toute l’année, elles sont moins efficaces (mais encore utiles) après 2 ans. Si ce n’est que pour les semis, donc pendant une courte période chaque année, elles peuvent durer une décennie. Quand vous voyez les extrémités noircir, il est temps de les changer.

  11. Elaine Beaudin

    Bonjour, j’ai décidé de faire mes 1ers semis cette année et j’ai une question : Lorsqu’une graine a besoin de noirceur pour germer. ( ex: menthe), parle-t-on de 24 heures de noirceur, ou de noirceur la nuit seulement? Merci pour vos bons conseils.

    • C’est 24 heures de noirceur qu’il faut. Donc, vous la faites germer dans une boîte ou un garde-robe. Quand vous voyez de petites pousses apparaître, vous l’exposer à la lumière.

  12. Ping : Semis à l'intérieur : comment éviter les erreurs coûteuses? | Confessions

  13. Chantal St-Julien

    Bonjour, pouvez-vous me donner la recette de tisane aux clou de girofle pour arroser mes semis? Aussi, j’ai remarqué un genre de mousse blanche sur la terre de certains de mes plateaux de basilic, comment s’en débarrasser pour que cela ne nuise pas à mes petits plants? Merci.

  14. Bonjour, donc pas de repiquage nécessaire?

    • Larry Hodgson

      Le repiquage à l’intérieur est seulement nécessaire s’il a trop de plants dans un contenant et on veut les conserver tous. Certaines personnes repiquent tous les semis, en croyant que c’est nécessaire, mais ce n’est pas le cas.

  15. Bonjour,

    Est-ce que je peux réutiliser mes caisses d’œufs cartonnés bruns pour faire des semis? Si oui, dois-je percer le fond?

    Merci beaucoup.

    • C’est possible, mais difficile: les alvéoles sont trop petites pour les semis, qui souffrent alors rapidement de sècheresse et restent chétifs. C’est le genre de truc qu’on voit sur Internet, mais où l’on ne vous montre pas les résultats souvent désastreux!

      Nul besoin de percer des trous si la caisse est cartonnée. Si elle est en styromousse, oui.

  16. Suzanne Desbiens

    ai récolté des graines de tournesols l’automne passé, dois-je faire des semis ou bien les planter directement en terre?Je suis de Baie-Comeau. merci

  17. Bonjour! Merci beaucoup pour cet article très pertinent! J’en suis à ma première expérience de semis et ces informations me seront très utiles, particulièrement concernant le repiquage à l’intérieur. Je ne comprenais pas si c’était nécessaire ou non et j’ai vu dans les commentaires la réponse à ma question! Merci!

  18. chalifoux lorraine

    j’ai fait mes semis de tomates trop de bonne heure et les feuilles sèchent que doit-t-on faire pour ne pas les perdre merci

    • Idéalement, vous en démarrerez d’autres. Les jeunes plants donnent toujours les meilleurs résultats en jardin. Par contre, si vous continuez de bien maintenir les plants trop avancés, avec un maximum de soleil, des arrosages à point et un peu d’engrais de temps en temps, parfois les reprennent relativement bien après le repiquage au jardin.

  19. Éléonore

    Bonjour ! J’ai mis des semis de tomates diverses et de cerises de terre sous une lampe qui selon les sachets, germent mieux entre 21 et 30 degrés Celsius. Par contre, j’ai aussi mis de la laitue en-dessous de cette lampe. Sur le sachet ça dit 15 à 20 degrés celcius, est-ce que je devrais enlever mes semis de laitue, ça sera trop chaud non ?

  20. Marie-Christine Labarre

    Bonjour,
    J’ai partie des semis à la maison pour la première cette année. Mes parents m’ont prêté un rac avec des néons. Toutefois, j’ai l’impression que mes plants poussent peut-être trop vite! LEs tiges sont très longues. Comment savoir si les plants poussent trop vite?
    Merci.

  21. Hugo Levesque

    Bonjour M. Hodgson, mon héros des potagers! J’ai une question sur les terreaux….et je vais glisser aussi sur la terre au jardin. Ma reflexion est la suivante: les terreaux vendus pour les semis contiennent souvent comme ingrédient majeur la tourbe de sphaigne….et une touche de chaux et de gypse. J’en comprends que sans ces deux derniers ingrédients, mon terreau serait acide….Ce terreau que j’utilise est par la suite mis en terre….Ma question: avec les années, à force de mettre ce terreau en terre….est ce qu’on en vient à acidifier notre sol, la chaux se faisant lessiver? Auparavant, j’utilisais une « bonne » terre vendu un peu partout en centre jardin….je réalise finalement que la premier ingrédient que l’on nomme est….la tourbe de sphaigne!!!! Avec de la chaux en boni! Il y a une belle part de composte dedans mais bon….Bref, je me dis que, à moins qu en se décomposant davantage la tourbe de sphaigne deviennet a pH plus neutre, on devrait se retrouver avec une terre qui se fait acidifier petit a petit? J’en parle aussi de cette dernière terre parce que je l ai aussi utilisé comme terreau pour les plants autre que tomates et poivrons…

    Merci!

    • Mais justement, la tourbe devient presque neutre en fin de décomposition. (Bof: un pH de 6,7 ou 6,8.) Donc, les terres de nos jardins deviendront peu à peu moins acides, pour la plupart. Si une terre cultivée devient plus acide avec le temps, c’est généralement à cause des engrais utilisés un peu excessivement.

  22. Bonjour! Au secours! Que faire lorsque les semis ont bien levés, mais que l’enveloppe protectrice des graines a séché, et empêche les cotylédons d’ouvrir et de se développer? Même en maintenant un bon éclairage et une bonne humidité, rien n’y fait. Bientôt 4 semaines que mes semis sont au point morts. Important de préciser qu’il s’agit de plantes tropicales, et non de plantes de potager. Merci!!!

    • Cela arrive occasionnellement pour les semis « ordinaires » et on peut essayer d’extraire délicatement l’enveloppe. Par contre, cela est tout à fait normal pour plusieurs plantes tropicales où il n’y a pas de cotyledons libres. Et leur croissance peut être très, très lente. Ce qui vous remarquez est peut-être tout à fait normal.

  23. Merci de me rassurez. Il s’agit de semis de Manilkara zapota (sapotilles). Mais comment faites-vous pour arriver à répondre si rapidement à tous ceux qui vous exposent leurs problèmes de botanique? Vous n’êtes certainement pas paresseux, en tout cas!

  24. Ping : À chaque mois sa plante, janvier 2021: le beaucarnéa – Jardinier paresseux

  25. Lynda Fournier

    Est-ce que une mini serre (toile de plastique insérer sur étagère en métal acheté voilà plusieurs années) est aussi efficace que des lampes.
    J’ai beaucoup de luminosité dans la maison . Merci

  26. Lucy Clayton

    J’ai essayé des semis de tomates cerises l’été dernier et les plants ont poussé sans faire de fleurs avant août-septembre. Bref, pas de tomates!
    Qu’est-ce que j’ai fait d’incorrect?
    Merci.

    • Si les conditions ne sont pas adéquates, cela retarde la production. Cela dit, les tomates hautes (tomates indéterminées), comme les tomates cerises, sont naturellement plus tardives que les tomates compactes (déterminées.)

  27. Johanne Hamelin

    J’aimerais savoir si on doit mettre un dôme sur le plateau de semis avec une serre interieur (petite serre avec une toile et 4 tablettes + lumières à l’intérieur) et aussi dois je mettre un petit ventilateur ? ….un gros merci !

  28. Alain Gravel

    un truc pour contré la fonte des semis, ou produit disponible

  29. Sylvie Drysdale

    M. Hogan, c’est une amie horticultrice qui m’a conseillé un thé de prêle comme eau d’arrosage pour les semis afin d’éviter la fonte. Je fais des semis depuis presque 16 ans et j’ai réussi à éviter la propagation de fungus et même de l’arrêter avec cette recette. Je me demande si vous l’avez expérimenté. Si les propriétés antifongique de cette plante sont vérifiées ou si je suis seulement chanceuse. J’en achète dans un magasin d’épice en vrac.

    • Il paraît que cela peut fonctionner, car le silice contenu dans la prêle rend les semis plus résistants aux maladies. Par contre, est-ce que je déjà essayé ce produit? Non. J’utilise plutôt la mousse de sphaigne.

  30. Bonjour,
    J’ai semé des aubergines et poivrons à l’intérieur, avec un tapis chauffant et ça fait déjà plus d’une semaine que rien ne pousse. Je dois penser que c’est rater ? C’est trop tard pour recommencer ?
    Merci de votre réponse

  31. Jo Anne Mercier

    J’ai été surprise que vous ne fait nullement mention de l’étape du repiquage pourtant importante il me semble ?

  32. Nathalie Rondeau

    J’ai semé à l’intérieur des graines de salade, tomates, épices, etc. J’ai mis des dômes sur mes pots de plastique qui ont des trous en-dessous également. J’utilise un terreau spécialement pour les semis. J’ai des néons pour semis que je garde allumés 14 heures par jour. J’ai seulement le soleil de fin de journée qui va sur les semis. La fenêtre est à 3 pieds des semis. Après 1 ou 2 journées, j’ai constaté une mousse blanche à la surface du terreau de chacun de mes pots. Est-ce normal? Que faire?

  33. Ida Lebel

    J’ai mis une tomate sur le comptoir pour la manger plus tard. Quelques jours après je me suis rendu compte que ma tomate faisait de petites bosses tout le tour, par curiosité. j’ai coupé la tomate en deux pour voir ce qui se passait `à l’intérieur je pensais que ce serait de petits vers……J’ai eu la surprise de voir des centaines de germes , quelques-uns avec de mini feuilles. J’en ai mis en terre , je ne sais pas si ça vaut la peine de les transplanter, ou si je ne dois pas me fier sur ça. J’ai vu ma mère faire des plants dans ma jeunesse, j’ai 86 ans je n’avais jamais vu une tomate pleine de germes comme ça. J’ai tous vos livres continuez de nous instruire Merci

  34. Natalie

    J’ai la chance d’avoir un solarium et j’aimerais savoir à partir de quelle température extérieur je peux mettre mes petites plantes dans le solarium. Il n’est pas chauffé alors j’aimerais savoir la température minimale la nuit où je peux les laisser sans risque. Merci ,

    • Cher lecteur / Chère lectrice,
      Je vous remercie pour votre question et pour l’intérêt que vous portez à mon blogue. Mes lecteurs sont très importants pour moi.

      Cependant, à la suite de l’augmentation de la popularité du blogue Le jardinier paresseux, il ne m’est malheureusement plus possible de répondre aux questions qui me sont acheminées par écrit. Il n’y a tout simplement pas suffisamment d’heures dans une journée!

      Je vous invite alors à utiliser l’outil de recherche sur la page du blogue pour voir si un billet passé pourrait répondre à votre interrogation.

      Bon jardinage!

  35. Première expérience de semis ca a bien été mais je crois avoir mis trop d’eau et les feuilles jaunissent et se recourbent . Les plants ont déjà 3 à 4 pouces . Vais- je tous les perdre.

    • Donnez plus de lumière, si possible, et laissez le terreau s’assécher un peu avant d’arroser. Il y a de bonne chances qu’ils récupèrent.

      • Pierre Boudreault

        Vous aviez raison , ils ont récupérés sauf deux . Merci

Répondre à Annie Annuler la réponse.

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :