Comment créer un coléus sur tige

Par défaut
20170203A.jpg

Coléus sur tige

Voici un projet pour un jardinier paresseux (parce qu’il nécessite peu d’efforts) mais patient (parce qu’il prend 18 à 24 mois à réaliser): créer un coléus sur tige. Un arbre de coléus (Plectranthus scutellarioides), quoi! D’ailleurs, on peut former d’autres plantes sur tiges (voir Autres plantes à convertir en arbre plus loin), mais le coléus est particulièrement intéressant à cause de sa croissance assez rapide. De plus, si vous êtes comme moi, vous avez bouturé plusieurs coléus lors de la rentrée automnale et ils commencent à prendre du galon, donc vous aurez le sujet idéal déjà sous la main!

21070203B.jpg

Choisissez une tige droite et solide pour servir de tronc. Éliminez  les autres.

  1. Commencez avec un coléus bien enraciné. Préférez un coléus de grande taille plutôt qu’une petite variété: le résultat sera plus rapide.
  2. Choisissez la tige la plus dressée pour servir de tronc.

    coleus1.jpg

    La plante aura l’air un peu dégarnie après la première taille, mais elle deviendra plus dense avec le temps.

  3. Supprimez toutes les branches latérales avec un sécateur, les coupant près du «tronc». Supprimez aussi toute feuille dans le bas du tronc.
  4. Insérez dans le pot un tuteur d’environ la hauteur desirée: 75 cm ou 1 m, par exemple.
  5. Fixez le tronc au tuteur avec des attaches élastiques.
  6. À mesure que la plante grandit, continuez à fixer la tige centrale au tuteur et à supprimer les branches et feuilles latérales, ce qui dégagera un tronc de plus en plus haut.

    20170203D.jpg

    Pincez la pointe de croissance pour stimuler la ramification.

  7. Quand le coléus atteint environ la hauteur désirée, changez de tactique et pincez (supprimez) la pointe de croissance pour stimuler l’apparition de branches dans la partie supérieure.
  8. Pincer stimulera l’apparition de plusieurs tiges au sommet. Quand elles auront environ 8 cm de longueur, pincez-les à leur tour. Et pincez aussi les tiges que cette taille provoque. En fait, plus que vous pincez les tiges au sommet, plus la «boule de feuillage» au sommet de votre mini-arbre sera dense et attrayante.
  9. Une fois par année, changez les attaches de place pour empêcher qu’elles ne s’enfoncent dans le tronc.
  10. Avec le temps, la tige principale se lignifiera et deviendra un tronc véritable. Par contre, cela ne veut pas dire qu’il sera capable de supporter la masse de branches au sommet. Il se peut que votre petit coléus sur tige doive garder son tuteur en permanence.

Entretien de base

20170203F.jpgBien sûr, il faut aussi bien entretenir votre coléus en arbre.

  1. Arrosez-le régulièrement (il «boit» énormément!).
  2. Donnez-lui un éclairage intense avec plusieurs heures de soleil direct l’hiver. Un éclairage plus modéré est acceptable l’été… et il tolérera même l’ombre si vous le placez à l’extérieur pendant la belle saison.
  3. Maintenez une bonne humidité atmosphérique en tout temps.
  4. Gardez-le à la température de la pièce.
  5. Fertilisez en douceur de mars à octobre.
  6. Rempotez au besoin, sans doute 2 fois par année pendant que votre coléus grandit. Il faut à la fin un pot d’assez bonne taille, peut-être de 25 cm de diamètre et assez pesant aussi, pour supporter le poids d’un coléus en arbre.
  7. Supprimer tout épi floral.

Autres plantes à convertir en arbre

On peut faire la même chose avec d’autres plantes. En voici des exemples :

Plantes d’intérieur

20170203G.jpg

Lantana en arbre

  1. Azalée (Rhododendron simsii)
  2. Fuchsia (Fuschia spp.)
  3. Hibiscus (Hibiscus rosa-sinensis)
  4. Lantana (Lantana camara)

Fines herbes

  1. Laurier-sauce (Laurus nobilis)
  2. Romarin (Rosmarinus officinalis)

Arbustes 

On peut convertir la plupart des arbustes d’extérieur en mini-arbre tout simplement par une telle taille sélective. Par contre, il est toujours sage de choisir une variété extra-rustique, comme par exemple, un arbuste de zone 1, 2, 3 ou 4 si vous résidez en zone 5, car tailler un arbre en arbre le laisse un peu plus sensible aux caprices de la météo.

Voici quelques exemples:

20170303H.jpg

Hydrangée paniculée sur tige.

  1. Céphalanthe ou bois bouton (Cephalanthus occidentalis)
  2. Hydrangée paniculée (Hydrangea paniculata)
  3. Lilas nain (Syringa spp.)
  4. Physocarpe (Physocarpus opulifolius)
  5. Rosier rustique (Rosa cvs)
  6. Potentille (Dasiphora fruticosa, syn. Potentilla fruticosa)
  7. Saule crevette (Salix integra ‘Hakuro-nishiki)
  8. Thuya (Thuja occidentalis)20170203a
Publicités

3 réflexions sur “Comment créer un coléus sur tige

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s