Truc du jour

Visite à quelques jardins du sud de la Floride

IMG_1671.jpg
Dans les jardins de R.F. Orchids

Je vous écris ces mots de la Floride où je suis allé cette semaine. Une semaine sur la plage, vous pensez? D’ailleurs, je ne suis pas certain que je verrai pas une plage de tout le voyage! Non: j’y suis allé pour assister à une réunion du conseil d’administration de la Garden Writers Association. Cela dit, un gars a bien le droit de s’amuser un peu, n’est-ce pas? C’est pourquoi j’ai prolongé ma visite en me joignant à une tournée médiatique de trois jours associée au TPIE (Tropical Plant Industry Exhibition), une importante exposition plantes tropicales et d’intérieur qui a lieu chaque mois de janvier à Fort Lauderdale, Floride.

La tournée était organisée par Jennifer Nelis et Sylvia Gordon de la FNGLA (Florida Nursery, Growers and Landscapers Association) à l’attention de journalistes horticoles comme moi. Je participe alors avec une vingtaine d’autres membres de la Gardener Writiers Association.

Premier jour: South Miami et Homestead

Aujourd’hui je vous présente les activités du mardi 17 janvier, journée dédiée à la visite des jardins et ded commerces horticoles dans la région au sud du Miami et à Homestead.

Côté température, on ne pouvait pas demander mieux. Alors qu’il a plu abondamment la journée de notre réunion (lundi), le mardi – et d’ailleurs toute la semaine! –  il faisait soleil avec quelques nuages et environ 24˚C avec une douce brise la majeure partie du temps. On ne peut guère demander mieux!

Voici quelques-uns des faits saillants de cette journée exceptionnelle:

The Kampong

IMG_1207.jpg
À l’entrée de The Kampong

Ce fabuleux jardin botanique n’est pas bien connu du grand public, même s’il est situé dans les limites de la ville très visitée de ville de Miami, juste à côté de la baie de Biscayne. C’est l’ancien domaine de David Fairchild, botaniste et explorateur de plantes qui a voyagé à travers l’Asie du Sud-Est et d’autres lieux tropicaux au début et au milieu du 20e siècle pour recueillir des plantes exotiques à introduire aux États-Unis.

img_1212
À l’entrée, un banyan géant (Ficus benghalensis) menace d’avaler tout rond un buste romain.

À l’origine, The Kampong n’était qu’une résidence privée, pas un jardin botanique: il est donc construit sur une bande de terre assez étroite s’étendant d’Old Cutler Road à l’océan. Malgré son étroitesse, le jardin est bourré de plantes, principalement des arbres et des arbustes, y compris de nombreux arbres fruitiers inhabituels.

img_1259
La résidence Fairchild sert maintenant de complexe administratif.
img_1262
La mousse espagnole (Tillandsia usneoides) pendant d’un arbre. Elle n’est ni une mousse ni un lichen, comme bien des gens pensent, mais une broméliacée, donc un proche parent de l’ananas (Ananas comosus).
couroupita-guineensis
La fleur curieuse de l’arbre à boules de canon (Couroupita guianensis).
img_1281
Le quai avec, au fond, une mangrove. La mangrove, cette forêt qui pousse avec ses racines immergées dans l’eau salée à la marée haute, constitue la végétation côtière naturelle de la région.
img_1291
Arbres tropicaux et palmiers longent la vaste pelouse.
img_1290
La baie de Biscayne vue de The Kampong.
gardenia-taitensis
La fleur parfumée du gardénia de Tahiti (Gardenia taitensis) est utilisée pour fabriquer de l’huile de parfum Monoi.

The Kampong ne se visite pas sans préavis: des réservations sont nécessaires. Pour plus d’informations, envoyez un courriel à kampong@ntbg.org ou composez le (305) 442-7169. Vous pouvez également visiter leur site Web à ntbg.org/gardens/kampong.php.

Patch of Heaven Gardens

img_1298
Une porte principale sculptée à la main vous accueille lorsque vous arrivez à Patch of Heaven Gardens.
img_1303
Sculptures de grues à l’extérieur de la maison du gardien

Patch of Heaven Gardens est  à la fois un très vieux jardin et un jardin tout à fait nouveau. Le domaine de 8 ha était autrefois la demeure de la famille Matheson, riches propriétaires fonciers de la région de Miami, puis est passé par plusieurs mains. Il a même été un zoo!

Lorsque la famille Chesney a acheté les terres en 2008, une grande partie des installations et des plantations avaient été abandonnées depuis fort longtemps et la forêt avait en bonne partie reprise ses droits… mais c’était une forêt dégradée, avec beaucoup d’espèces introduites. Depuis, la famille travaille à restaurer l’environnement à son état d’origine – une forêt tropicale de bois durs désormais très rare en Floride – tout en remettant en état les structures et en y installant aussi un vaste jardin. Il est étonnant combien cela a été accompli en seulement 8 ans!

img_1325
Nous avons été autorisés à visiter la maison, où la nature se mêle à la vie de famille.
img_1323
La spectaculaire piscine couverte.
img_1329
À l’intérieur de la maison, il y a des chutes d’eau et des ruisseaux: je n’exagère pas. Seul la moustiquaire la sépare de l’environnement extérieur.
img_1336
Cabosses immatures sur un des cacaoyers (Theobroma cacao).

Parmi leurs nombreux projets, la famille Chesney développe une plantation de cacao. Les agriculteurs n’ont jamais cultiver le cacao (Theobroma cacao) avec succès en Floride, le climat étant trop frais pour cette plante ultra-tropicale. Avec le réchauffement climatique cependant, les hivers floridiens sont plus chauds qu’autrefois et les Chesney pensent que sa culture devrait maintenant être possible. Si ce projet fonctionne, ce sera la première fois qu’on réussit une cacaotière dans les États-Unis continentaux.

img_1347
Des sentiers conduisent loin de la maison.
img_1354
De l’eau tombe en cascade des murs calcaires de l’étang de koi.
img_1375
Un Bouddha couché.
img_1378
Jardin en contre-bas dans le jardin du Bouddha.
img_1387
Un coin tranquille pour la détente et la méditation.
img_1404
Cette sculpture de Bouddha m’a vraiment rappelé mes visites en Thaïlande.
img_1413
La grange spectaculaire, toute neuve, abrite 4 chevaux frisons.
img_1442
Il y a beaucoup d’endroits pour s’asseoir et se détendre.

Les propriétaires recherchent activement des projets pour rendre leur entreprise plus rentable, notamment en louant des salles et d’autres espaces pour des mariages, des réception et le tournage de films. Aussi, vous pouvez désormais visiter le jardin, sous réservation. À cet effet, envoyez un courriel à info@patchofheavengardens.com. Leur site web est www.patchofheavengardens.com.

Jardin d’essai de Costa Farms

img_1496
Une vue très partielle des vastes jardins d’essai.

Costa Farms est une entreprise horticole familiale depuis trois générations et d’ailleurs l’un des plus gros producteurs de végétaux aux États-Unis, avec des installations en Floride, en Caroline du Nord, en Caroline du Sud et dans la République dominicaine. Ils se sont faits surtout connaître pour leurs plantes d’intérieur qui sont expédiées partout aux États-Unis et au Canada, mais le jardin d’essai, surtout composé de nouvelles annuelles et vivaces, est relativement nouveau et célèbre sa 7e anniversaire. Pour les jardiniers, c’est une occasion de voir les plus récentes variétés avant même qu’ils soient dévoilés aux essais de printemps de la Californie, plus réputés.

img_1465
Lors de notre visite, plus de 1200 variétés étaient en exposition!
img_1498
Une nouvelle idée: la «boule de sédums» qui aurait peu ou pas besoin d’arrosage. Ce modèle devrait être commercialisé en 2018.
img_1519-mesmerized
J’ai pris plus de 450 photos dans ce jardin, mais voici mon coup de cœur: Caladium ‘Mesmerized’. Quelles feuilles extraordinaires! Il devrait être en vente en 2018.
img_1598
Il y avait beaucoup de concepts de petits jardins pour les amateurs. J’ai bien aimé celui-ci.

Costa Farm a également offert à notre groupe un délicieux repas à l’heure du midi.

Vous pouvez trouver des informations sur les produits Costa Farm à www.costafarms.com. Leur jardin d’essai n’est pas normalement ouvert au grand public, mais il est possible de le visiter si on fait une demande spéciale.

R.F. Orchids

img_1625
Les jardins présentent une grande variété de plantes spectaculaires.

R.F. Orchids est une maison de production d’orchidées de renommée mondiale… et elle ne date pas d’hier: elle a célébré son 50e anniversaire en 2010! Elle est géré par la même famille depuis le début: le propriétaire actuel, Bob Fuchs, est le petit-fils du fondateur, Fred Fuchs Senior.

img_1640
Même la clôture est décorée d’une orchidée vanda.

Bob nous a fait visiter les jardins qui entourent la maison privée et la pépinière. Il avait beaucoup d’anecdotes à partager, dont une sur la façon dont l’ouragan Andrew a essentiellement oblitéré le site, ne laissant debout que la maison (spécifiquement conçue par son grand-père pour résister aux ouragans)! Tous les arbres ont été soufflés, mais Bob a travaillé dur pour les sauver et lui et son équipe ont réussi à replanter les géants tombés: la plupart sont encore vivants!

img_1667
Une belle piscine est incorporée dans le jardin. Elle dispose d’une mosaïque représentant un vanda bleu.
img_1674
Le jardin en contre-bas comprend une cascade et un étang profond avec des koi et des pacus géants, sans parler de plusieurs tortues.

Les jardins sont magnifiques et très colorés. Ils ne comprennent pas uniquement des orchidées, mais aussi des broméliacées, des aracées (famille du philodendron), des palmiers et des plantes indigènes. Il y avait quand même des orchidées en bon nombre, notamment dans les arbres. Beaucoup étaient des vandas et des hybrides proches des vandas, car c’est la spécialité de R.F. Orchids.

img_1690
Des orchidées vanda sont suspendues au-dessus de la terrasse.
img_1688
Fleur de vanda spectaculaire vue dans le jardin.
img_1687
Bob nous a fait goûter aux fleurs de vanda… et elles sont délicieuses.

Le secteur des ventes est vaste et propre, avec littéralement des milliers d’orchidées.

img_1694
Juste une petite vue du secteur des ventes.

R.F. Orchids, Inc. est situé à Homestead, au sud-ouest de Miami, et est ouvert du mardi au dimanche de 9 h à 17 h. Pour plus d’informations, composez le 305-245-4570 ou envoyez un courriel à info@rfororchids.com. Le site web est www.rforchids.com.

Montgomery Botanical Centre

img_1737
L’une des plus belles vues du jardin.

En quittant R.F. Orchids à Homestead, nous sommes retournés au sud de Miami où un autre grand jardin nous attendait: le Montgomery Botanical Center (MBC), situé non loin de The Kampong. Il s’agit d’un jardin botanique à but non lucratif. Je dois avouer que c’était mon jardin préféré de la journée, mais alors j’adore les palmiers et les cycades et c’est la spécialité de ce jardin.

img_1727
Le directeur Patrick Griffith avec des tableaux des fondateurs du jardin, le colonel Robert Montgomery et Nell Montgomery.

Cette propriété de 50 hectares de Coral Gables est l’ancienne propriété d’un couple, Colonel Robert Montgomery et son épouse Nell, collectionneurs tous les deux de palmiers et de cycades. Le jardin a été fondé en 1959. Il abrite maintenant une des collections les plus complètes de palmiers et de cycades aux États-Unis: plus de 1200 espèces.

Le directeur exécutif Patrick Griffith nous a personnellement fait la visite du jardin, ont montrant en commençant les belles vues sur l’ensemble à partir de la maison. Il y a une série d’étangs d’eau salée où d’ailleurs un crocodile américain avait été vu le matin même, seulement la deuxième fois dans l’histoire du jardin.

Les responsables investissent beaucoup d’efforts à placer chaque plante dans un environnement adapté à ses besoins, car la plupart des espèces sont très rares. Plusieurs d’ailleurs sont pratiquement éteintes à l’état sauvage et sont préservées à la MBC non seulement pour fins d’exposition et d’étude, mais aussi dans le but de produire des graines afin qu’elles puissent éventuellement être réintroduites dans leur pays d’origine.

img_1760
Patrick Griffith nous montre le fruit de l’arbre à saucisses (Kigelia africana).
img_1761-hermithrinax-ekmaniana
Le manoir vu du jardin.
img_1769
Un des étangs… sans crocodile lors de notre visite.
img_1782-attalea-cohune
Le palmier Attalea cohune porte des frondes jusqu’à 10 mètres de long.
img_1831-hemithrinax
Le palmier Hemithrinax ekmaniana a des frondes si courtes et si densément serrées les unes contre les autres qu’il ressemble davantage à un yucca qu’à un palmier!
img_1839-copernicia-macroglossa
Le curieux palmier à cire (Copernicia macroglossa).
img_1846-coccothrinax-ekmanii
La tige fibreuse du Coccothrinax ekmanii est extraordinaire.

On nous a servi un délicieux repas du soir dans la maison principale –  avec une vue splendide du jardin! – à la fin de la visite.

Vous trouverez de plus amples informations sur le Montgomery Botanical Center sur son site Internet: www.montgomerybotanical.org. Il y a des visites sur rendez-vous seulement. Contactez Tracy Magellan au téléphone à 305-667-3800 poste 114 ou par courriel à tracym@montgomerybotanical.org.

Paysages nocturnes de Miami Beach

img_1853
La meilleure de mes photos des aménagements paysagers nocturnes de Miami Beach.

À la fin de notre repas, il faisait déjà noir. Nous sommes alors partis en direction de nos hôtels, soit à Fort Lauderdale, mais non sans un court arrêt à Miami Beach pour admirer quelques-uns de aménagements paysagers nocturnes récemment installés dans les environs du 1111 Lincoln Road. Malheureusement, je ne pense pas que mes photos les rendent justice.


En somme, nous avons passé une journée extraordinaire à visiter de très beaux jardins qui ne sont généralement pas connus du public. Demain, je vous raconterai notre deuxième journée de visite.img_1291

 

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, conférencier très en demande et jardinier passionné, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 000 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

2 comments on “Visite à quelques jardins du sud de la Floride

  1. Woooooow! Merci de ce beau partage qui m’a permis de voyager aussi! Je suis éblouie de certaines plantes, des palmiers dodus et mes yeux sont remplis de la beauté de la nature! Puis, mes projets personnels ont fait pouf et sont devenus exponentiels, je veux un mini jardin de la même qualité dans ma cours!!

  2. Marie paule forget

    Merci de partager avec nous. Votre générosité nourrit ma passion. Bonne journée

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :