Petit palmier deviendra grand

Par défaut
20170109AA.jpg

Petite potée de bébés palmiers nains .

Il y a très longtemps (je devais avoir environ 12 ans), j’ai acheté une potée de minuscules palmiers pour décorer un vivarium que je préparais. J’ai séparé les petites plantes pour créer un effet de forêt, ajouté quelques plantes supplémentaires et j’ai libéré dans ce paysage miniature deux anoles verts (petits lézards insectivores). Les anoles n’ont pas survécu longtemps, mais certaines des plantes, oui.

J’ai éventuellement empoté l’un des petits palmiers… et il m’a suivi au cours des 15 prochaines années.

20170109C.jpg

Je n’ai pas de photo de mon palmier nain (je n’avais pas d’appareil photo à l’époque). Imaginez-le comme celui-ci… mais à l’extrémité d’une tige de 1,5 m!

Quand j’ai quitté la maison pour étudier à Québec, mes parents l’ont apporté avec eux lors de leur première visite. À ce moment-là, c’était une plante d’intérieur passablement plus substantielle qu’au début, dans un pot de 20 cm. Chaque fois que j’ai déménagé par la suite, soit presque chaque année quand j’étais étudiant puis aussi au début de mon mariage, le palmier m’a suivi. Il a continué à croître, atteignant finalement presque 2 m de haut. Et il fleurissait régulièrement aussi.

Après tout ce temps sans la moindre complication digne de mention (même mes chats ne semblaient jamais mâcher ses feuilles, malgré qu’elles auraient pu le faire, car le palmier nain n’est pas toxique), elle est morte somme toute assez rapidement.

C’est que, devant la nécessité de convertir notre chambre d’amis de pépinière de végétaux en pouponnière de bébé, j’ai dû réduire ma collection de plantes. Ainsi j’ai donné mon palmier à mon ami Denis qui le lorgnait depuis longtemps. J’ai pensé que, puisque j’ai pu le conserver pendant 15 ans sans soins particuliers, il devait être une plante de culture extra facile, n’est-ce pas, même pour Denis qui se disant pouce noir? Eh bien, pas forcément.

Deux mois plus tard, Denis m’a appelé pour dire que le palmier avait l’air bizarre. J’ai été voir pour découvrir qu’il était complètement desséché et bel et bien mort. Je ne pense pas que Denis ait tout à fait compris qu’il faille qu’une plante d’intérieur ait, au minimum, un arrosage périodique!

Ce qui est bizarre est que j’ai perdu beaucoup de plantes au fil des ans et ça ne m’a jamais empêché de dormir, mais la perte de ce palmier, une de mes premières plantes d’intérieur, me fait encore de la peine.

Un palmier nain mais robuste

Quand j’ai acheté ce pot de semis il y a 50 ans, tout ce que j’en savais était que c’était un «palmier nain». Plus tard, j’ai appris que les plantes avaient des noms botaniques et que mon palmier s’appelait Chamaedorea elegans. Il est encore parfois vendu sous un ancien nom, Neanthe bella. Il est originaire des jungles du Mexique, du Guatemala et du Belize et il est cultivé depuis fort longtemps, ayant déjà connu beaucoup de succès à l’époque victorienne, où il faut apprécié parce qu’il tolérait les appartements sombres et peu chauffés.

C’est un palmier à une seule tige, ne produisant jamais de rejets du pied (contrairement la plupart des autres Chamaedorea). S’il semble inévitablement pousser en touffe, c’est que les pépiniéristes sèment plusieurs graines dans le même pot, question d’obtenir un effet de plus grande densité. Sa croissance est lente mais constante.

20170109B.jpg

Sa tige est verte et marquée d’anneaux beiges et de racines adventives.

Bien que ce palmier généralement soit sans tige apparente au moment de l’achat, à mesure qu’on enlève les vieilles frondes jaunies, une tige se dégage peu à peu. Elle est verte et un peu plus large qu’un crayon, marquée d’anneaux beiges (les points d’attache des anciennes feuilles) et de petite bosses qui sont, en fait, des racines aériennes adventives qui se développent rarement dans l’air sec de nos maisons. Les frondes pennées sont courtes chez les jeunes plants et ne compte souvent que 3 à 7 folioles, mais une plante mature peut produire des frondes arquées de 90 cm de long avec jusqu’à 40 frondes linéaires chacune. Les frondes sont de couleur vert foncé: si elles paraissent jaunâtres, quelque chose ne va pas!

À mesure quel la plante mûrit, les frondes inférieures tombent et la tige devient de plus en plus visible, donnant éventuellement à la plante l’air d’un parasol vert. Il n’est pas impossible que la plante atteigne 2,5 m de hauteur.

20170109E.jpg

Fleurs du palmier nain

Le palmier nain est un des rares palmiers qui fleurisse facilement à l’intérieur, produisant sporadiquement une tige ramifiée portant de minuscules fleurs jaunes. L’effet est intéressant sans être saisissant et si vous voulez supprimer les tiges florales, ne vous gênez pas pour le faire.

Ce palmier est dioïque (les fleurs mâles et femelles apparaissent sur des plantes différentes) avec comme conséquence que, vu l’absence d’insectes pollinisateurs dans nos appartements et souvent aussi le manque d’un partenaire de l’autre sexe qui fleurisse simultanément, il ne produit presque jamais de graines.

Un dur à cuire

Le palmier nain est vraiment de culture facile. Tout ce dont il a vraiment besoin est d’un peu d’arrosage et de l’élimination des frondes plus âgées quand elles jaunissent.

20170109F.jpg

Le palmier nain peut pousser presque n’importe où dans la maison, même loin de toute fenêtre.

Il accepte un éclairage assez faible et peut donc bien vivre loin de toute fenêtre, mais préférerait un bon éclairage avec un peu de soleil quotidien. Il profiterait d’un été en plein air dans un endroit assez ombragé.

Comme pour la majorité des plantes, la règle d’or de l’arrosage s’applique: vous attendez que son terreau soit sec au toucher, puis vous l’arrosez abondamment. Il est impossible de fixer une fréquence d’arrosage quelconque, car ses besoins en eau varient considérablement selon les conditions.

Quant à la température, le palmier nain s’adapte parfaitement aux conditions normales dans nos maisons. Idéalement, vous éviterez des températures inférieures à 10˚C qui ralentissent sa croissance. Son intolérance pour les périodes prolongées de gel, même à peine sous 0˚C, limitent son utilisation en pleine terre aux zones 10 à 12, soit les tropiques.

Il tolère l’air sec de nos maisons, mais pas sans montrer son mécontentement par la formation de pointes brunes sur les frondes plus anciennes. Vous pouvez supprimer ces pointes sèches au sécateur si vous voulez, mais je trouve que l’effet de frondes à la pointe tronquée est pire que celui des frondes à de petites pointes brunes. Idéalement, vous augmenterez le taux d’humidité dans la maison (comme la plupart des plantes d’intérieur, il aime une humidité moyenne à élevée) et alors éviterez ce problème complètement.

Sa croissance est naturellement lente et il n’y a pas grand-chose que vous pouvez faire pour changer cela. Il semble à peine réagir aux engrais, mais cela ne signifie pas que vous ne devriez jamais le fertiliser, surtout quand il y a beaucoup de plantes qui partagent dans un même pot. Une application occasionnelle d’engrais tout usage entre les mois de mars et octobre suffira.

Les potées de jeunes semis sont souvent très serrées et il peut être sage de les rempoter annuellement. Plus tard, un rempotage aux 2 ou 3 ans devrait suffire. Tout terreau pour plantes d’intérieur conviendrait.

Oui, il filtre l’air, et alors?

33.jpg

Comme toutes les plantes, le palmier nettoient filtrent l’air de ses polluants.

Vous avez peut-être entendu dire que le palmier nain faisait partie des célèbres «plantes qui dépolluent l’air» des études de la NASA, soit ces végétaux qui filtrent presque miraculeusement l’air dans votre maison en éliminant les polluants et en vous aidant à vivre une vie plus longue et plus saine. Et oui, il figure effectivement sur cette liste. Mais toutes les plantes nettoient l’air: c’est l’un de leurs rôles dans la nature. Ainsi, vous n’avez pas vraiment à choisir une ou des plantes spécifiques pour nettoyer l’air de votre demeure. Mais si vous voulez cultiver un palmier nain à cette fin, c’est très bien aussi.

Si vous voulez en savoir davantage à ce sujet, lisez Ces plantes d’intérieur qui purifient l’air.

Quand votre palmier devient trop grand

20170109D.jpg

Éventuellement, le palmier nain peut atteindre le plafond.

Oui, le palmier nain est une plante à croissance lente, mais s’il devient trop grand pour vos besoins – et il ne touchera pas le plafond avant 20 à 30 ans – la chose la plus logique à faire est de l’offrir à quelqu’un qui a un plafond encore plus haut. Ne pensez pas la rabattre pour voir repousser des branches de la partie inférieure comme pour presque n’importe quelle autre plante d’intérieur: les palmiers ne se ramifient pas. Et cette espèce ne drageonne pas à la base non plus. Coupez-lui la tête et la plante d’origine meurt!

Par contre, il est possible de faire un marcottage aérien afin de lui sauver la vie. Je sais, habituellement on dit qu’on ne peut pas marcotter ou bouturer un palmier, mais la présence de racines adventives sur la tige de ce palmier en fait une exception à la règle. Il n’en reste que cette technique est très rarement utilisée.

Commercialement, le palmier nain est toujours produit par semences et vous pouvez en commander par la poste si vous voulez. Voici un fournisseur: rarepalmseeds.com.

20170109FS.Hemmer.jpg

On peut aussi diviser le palmier nain quand le pot contient plusieurs spécimens.

Vous pouvez aussi diviser une potée de palmiers nains qui contient de multiples plantes. Vous le ferez idéalement quand les plantes sont jeunes, car les plantes plus matures réagissent souvent mal à un tel degré de perturbation. Si jamais vous jugiez que votre potée de palmiers est trop encombré, vous feriez mieux d’éliminer sélectivement quelques tiges pour laisser place aux autres. Il suffirait alors de les couper à la base.

En terrarium

Dans son extrême jeunesse, le palmier nain est un choix intéressant pour la culture en terrarium… du moins, un terrarium que vous prévoyez refaire de temps en temps. C’est qu’il devient trop gros pour une telle utilisation après quelques années et puisque vous ne pouvez pas le rabattre sans le tuer, votre seule option alors est de l’enlever.

Problèmes

Tel que mentionné, l’air sec peut conduire à des feuilles à la pointe brune… mais aussi aux tétranyques à deux points, aussi appelés araignées rouges. Cela dit, le palmier nain est moins sensible à cette mite que la plupart des autres palmiers et alors un traitement ou deux au savon insecticide devrait suffire pour le contrôler. Ou prévenez les araignées rouges en augmentant l’humidité ambiante.

Si le palmier nain reste dans le même pot pendant trop longtemps, le sol peut devenir excessivement riche en sels minéraux, entraînant un jaunissement ou même un dépérissement grave. Si oui, la solution est de le rempoter sans délai dans du sol frais.


Voilà: une plante d’intérieur que presque n’importe qui peut réussir… sauf mon ami Denis, qui, 30 ans plus tard, vit dans une maison sans la moindre plante vivante, car il n’a toujours pas appris que toute plante ait au moins besoin d’un arrosage occasionnel!20170109c

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s