Boule rouge sur cactus vert

Par défaut
20161229a

Cactus boule rouge (Gymnocalycium mihanvichii friedrichii ‘Rubra’)

Vous en avez sûrement vu: de petits cactus dressés avec une boule piquante rouge (ou jaune ou rose, etc.) au sommet. Beaucoup de gens présument que cette boule rouge est une fleur, mais ce n’est pas du tout le cas. Il s’agit plutôt d’un cactus albinos, donc sans chlorophylle (Gymnocalycium mihanovicii friedrichii ‘Rubra’, aussi appelé Hibotan), greffé sur un cactus vert.

Comme la plante n’a pas de chlorophylle verte, la pigmentation sous-jacente prend la vedette, donnant une plante entièrement rouge. Mais la plante ne peut pas survivre sans aide, car c’est la chlorophylle qui permet la photosynthèse, donc la survie de la plante. Ainsi le cactus boule rouge ne peut vivre que s’il est greffé sur un cactus vert qui, lui, peut faire la photosynthèse à sa place. Ainsi il dépend entièrement sur son porte-greffe pour sa survie.

Essentiellement, le cactus greffé devient l’équivalent d’un parasite. Il utilise les hydrates de carbone, les minéraux et les minéraux de son hôte, le porte-greffe, mais ne donne rien en retour.

De courte vie

20162129D.png

On greffe la boule rouge sur une section de cactus reine de la nuit.

20161229F.jpg

Le port naturel de la reine de la nuit.

On utilise inévitablement comme porte-greffe le cactus reine de la nuit (Hylocereus undatus ou H. trigonus), aux tiges triangulaires, à cause de sa croissance rapide et de son enracinement facile. Mais la reine de la nuit, normalement un grand cactus grimpant, vit rarement plus de 2 ans quand on le tranche en petits morceaux de cette manière. Quand le porte-greffe meurt, le cactus boule rouge meurt aussi, à moins que vous ne le greffiez sur un autre cactus chlorophyllien (vert).

Il serait possible, en choisissant un cactus plus durable, donc à croissance beaucoup plus lente, de prolonger la vie du cactus boule rouge sur une décennie et plus… mais cela prend trop de temps au goût des producteurs. Ils aiment mieux offrir des cactus rapides à produire mais de courte vie que des cactus durables, mais lentes à se développer.

D’autres variétés

20161229B.jpg

Cactus greffés de différentes couleurs, tous des gymnocalyciums. Ceux qui sont encerclés sont panachés et produisent de la chlorophylle. Ils pourraient survivre sur leurs propres racines.

Le cactus boule rouge a donné, par mutation ou croisement, plusieurs autres couleurs: rose, jaune, orange, crème, etc. Toutes sont albinos et ne peuvent survivre alors que greffées. Toutefois il existe aussi des gymnocalyciums qui sont panachés, soit partiellement albinos et partiellement chlorophylliens, et ceux-ci peuvent «vivre sur leurs propres racines» si on les fait prendre racine dans une terre à cactus.

20161229E.jpg

Echinopsis chamaecereus lutea, un autre cactus albinos.

Depuis le lancement du cactus boule rouge dans les années 1940, on a trouvé d’autres cactus albinos, dont Echinopsis chamaecereus lutea est le plus connu, qu’on multiplie aussi par greffage (nécessairement) et de plus, on greffe souvent sur des tiges de reine de la nuit des cactus qui ne sont pas albinos, mais qui paraissent bien lorsque surélevés sur un porte-greffe, notamment divers cactus en forme de crête de coq, ce qui fait qu’Il y a maintenant toute une variété de cactus greffés sur tige à vendre dans les jardineries.

Entretien

C’est le porte-greffe du cactus boule rouge qu’il faut entretenir, car c’est lui qui fait tout le travail. Donc il faut basé votre entretien sur ses besoins.

La reine de la nuit n’est pas un cactus désertique typique et préfère un éclairage plus modéré (intense, mais pas nécessairement le plein soleil estival) et des arrosages plus abondants. Arrosez-le copieusement l’été, autant qu’une plante verte, mais plus modestement l’hiver. Si les températures estivales de nos maisons lui conviennent, il préfère une température nocturne fraîche mais pas froide l’hiver, entre 5 et 15˚C. Fertilisez-le peu, car vous voulez ralentir sa croissance pour le faire vivre le plus longtemps possible, pas hâter sa mort. Et vous n’aurez jamais à le transplanter, car il ne grandira essentiellement pas.

20161229C.jpg

Greffage de cactus.

Vous pouvez «sauver» un cactus boule rouge en train de dépérir en le greffant sur un cactus vert. Ou vous pouvez greffer un de bébés (rejets) que la boute rouge produit. Essentiellement, il vous faut couper la tête du cactus vert et la base du cactus albinos, puis les fixer ensemble avec des élastiques jusqu’à ce que la greffe prenne. Mais alors faudrait-il sacrifier un cactus vert.

Pour plus de détails sur comment faire, je vous suggère de consulter l’article Greffer le cactus.


Oui, vous pouvez sauver un cactus boule rouge… mais la plupart des gens se contentent d’en acheter un autre produit par les professionnels!20161229a

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s