Souffrez-vous d’orchidophobie?

Par défaut

Beaucoup de gens souffrent d’orchidophoblie: la peur irrationnelle de cultiver les orchidées. C’est généralement parce qu’ils ont entendu dire que les orchidées étaient des plantes délicates et peu fiables qui meurent instantanément à moins que vous ne vous pliiez à leur moindre caprice, car ainsi va le qu’on dit-on.

20161227l

La réputation des orchidées d’être des plantes capricieuses est nettement surfaite.

Mais c’est mal comprendre les orchidées. Ces plantes, ou du moins les orchidées les plus couramment vendues, soit les Phalaenopsis, sont des plantes robustes de durables, capables de tolérer presque n’importe quel mauvais traitement tout en restant très belles. (Du moins, elles tolèrent tout sauf les températures glaciales: ne laissez jamais une orchidée dans votre voiture alors que vous magasinez des heures durant pendant une journée froide d’hiver.) Pensez-vous que les vendeurs d’orchidées permettraient que leurs plantes soient présentées les supermarchés si elles n’étaient pas capables de tolérer la négligence totale et les conditions de croissance exécrables?

En fait, les phalaenopsis ont la capacité à supporter des conditions horribles tout en restant en fleurs pendant jusqu’à 2 à 6 mois!

Donc, si votre orchidophobie vous domine tellement que vous n’avez jamais osé essayer de cultiver une orchidée, il vaudrait la peine de reconsidérer. Car cultiver les orchidées est réellement très gratifiant!

Apprenez à ne pas vous sentir coupable

Un problème de beaucoup d’orchidophobes est qu’ils ont l’impression qu’ils doivent non seulement garder leur orchidée en fleurs pendant un certain temps, mais aussi la faire refleurir. Mais pourquoi ajouter ce deuxième défi? Cela ne fait qu’ajouter encore de pression sur les épaules du pauvre orchidophobe!

20161227c

Il est parfaitement loisible de mettre une orchidée au compost après sa floraison.

Sachez qu’il est parfaitement loisible de conserver une orchidée le temps qu’elle fleurisse et de la balancer au compost quand la dernière fleur est fanée. Personne ne vous critiquerez si vous le faites… et de nos jours, les phalaenopsis se vendent assez bon marché que vous pourriez faire cela sans le moindre scrupule financier.

Après tout, lorsque vous achetez un bouquet de fleurs coupées, il en coûte autant qu’une orchidée et personne ne vous critique si vous le lancez au compost quand la floraison est terminée. Pourquoi une orchidée serait-elle différente?

Apprenez donc à penser aux orchidées comme des denrées périssables. Profitez-en pendant qu’elles fleurissent, puis lancez-les dans le composteur si ça ne vous tente pas d’aller plus loin.

Si vous pouvez vous convaincre qu’une orchidée est décoration temporaire et qu’il est donc parfaitement acceptable vous en débarrasser quand elle n’est plus belle, vous découvrirez que votre peur de cultiver des orchidées aura baissé de 90%! C’est tout un progrès!

Bien sûr, vous pouvez également commencer à cultiver une orchidée avec en tête l’idée que c’est une denrée périssable, puis décider plus tard d’essayer de tenter d’obtenir une nouvelle floraison. Si vous prenez cela comme une expérience sans engagement, un petit essai que vous faites par curiosité plutôt que par une obligation, vous subirez toute baisse de pression! Dites-vous tout simplement qu’essayer ne peut pas faire de mal. Voilà ce qui est beaucoup plus sain que de sentir que vous avez échoué quand une orchidée ne refleurit pas.

Trucs pour bien réussir

Pas encore convaincu?

Voici quelques trucs qui vous donneront, si vous les appliquez, le pouce vert avec des orchidées.

  1. Achetez tôt
20161227d

Achetez votre orchidée peu après son arrivée en magasin.

N’attendez pas jusqu’à ce que l’orchidée ait été dans le magasin pendant des mois et qu’on la mette en vente de débarras avant de décider de l’acheter. Au pire, il pourrait avoir été maltraité et donc être en mauvaise forme. Et au mieux, il sera près de la fin de sa floraison, garantissant alors que vous serez déçu par la courte durée du spectacle.

Surveillez plutôt les arrivages récents venant directement du fournisseur. Idéalement, la plante aurait une ou deux fleurs épanouies et beaucoup de boutons floraux en attente de floraison, ce qui vous assurera d’une floraison de plusieurs mois.

  1. Offrez-lui de la lumière

Oui, les orchidées ont besoin de lumière. Toutes les plantes en ont besoin! Mais si tout ce que vous voulez de votre orchidée est quelques mois de floraison, vous pouvez la mettre presque n’importe où dans votre maison qui est au moins modestement éclairé.

20161227e

Si vous pouvez lire sans difficulté dans un emplacement quelconque, l’éclairage est suffisant pour maintenir une orchidée en fleurs.

Vous n’êtes pas certain que l’emplacement offre l’illumination nécessaire? Essayez le truc suivant: par une journée ensoleillée, assoyez-vous à l’endroit où vous avez l’intention de mettre votre orchidée et essayez de lire un journal sans allumer une lampe. (Si vous avez besoin de porter des lunettes pour lire en temps normal, ne vous gênez pas.) Si vous pouvez facilement lire à cet endroit, il est assez éclairé pour maintenir un phalaenopsis en vie et en fleurs pendant 4 mois et plus. Oui, même si c’est complètement au fond de la pièce, loin de la fenêtre! Cela signifie que vous pouvez littéralement décorer votre maison d’orchidées au lieu de toutes les aligner devant une fenêtre en rang d’oignon.

Lorsque votre orchidée cesse de fleurir et que vous décidez et ne pas la mettre au compost, mais plutôt «d’expérimenter», il pourrait être nécessaire d’augmenter un peu l’éclairage. Après tout, votre demeure est probablement plus sombre que vous ne le pensez. La plupart des maisons le sont. Donc, placez votre plante là où elle recevra une heure ou deux de soleil tous les jours et une lumière vive le reste du temps. Un emplacement près d’une fenêtre orientée est conviendrait parfaitement, car elle profite d’un bel éclairage sans chaleur excessive, mais une fenêtre orientée sud ou ouest s’y prêtera tout aussi bien en autant que vous éloignez plante de la vitre ou que vous tirez un léger voilage entre le soleil et les plantes pendant les mois d’été quand il fait vraiment très chaud.

  1. Apprenez à arroser correctement

Il est bien connu que les orchidées détestent les sols détrempés. C’est pour cette raison qu’on les cultive dans un substrat spécialement conçu pour les orchidées, souvent de la mousse de sphaigne ou des morceaux d’écorce, qui offre une circulation de l’air supérieure à un terreau normal de plante d’intérieur.

La règle de base de l’arrosage des orchidées est d’attendre que le substrat soit sec au toucher avant d’arroser. Non, il n’y a pas de fréquence d’arrosage universelle et invariable, comme «une fois par semaine» ou «à tous les 10 jours». La fréquence à laquelle une orchidée a besoin d’eau est influencée par les conditions environnantes, notamment l’éclairage, la température et l’humidité atmosphérique et variera aussi selon la saison. Mais votre petit doigt vous dira ses besoins très clairement: touchez au substrat, tout simplement. S’il paraît sec, il est temps d’arroser.

Vous n’aimez pas vous salir la main? Soupesez alors le pot. Les plantes deviennent plus légères quand ils ont besoin d’eau.

Les orchidées sont souvent plantées dans un pot de culture transparent, puis insérées dans des cache-pots sans trou de drainage.

La plupart des orchidées vendues aujourd’hui sont placées dans un cache-pot: un récipient décoratif sans trou de drainage. Mais regardez de plus près. Vous découvrirez que, en fait, il y a un pot véritable à l’Intérieur du cache-pot, un pot de culture avec des trous de drainage, habituellement d’ailleurs en plastique transparent. Ne vous contentez pas de verser de l’eau sur le terreau et de ne rien vérifier par la suite, car vous pourriez facilement verser trop d’eau dans le cache-pot par mégarde, ce qui mènera tout droit au désastre! En effet, comme il n’y a aucun drainage possible, la plante trempera alors dans l’eau et ses racines commenceront à pourrir.

La meilleure façon pour arroser une orchidée est de verser peu à peu une abondance d’eau tiède sur ses racines (jamais sur sa couronne, c’est-à-dire sur la base de la plante) et de laisser le substrat de plante et aussi ses racines de tremper dans l’eau pendant 15 à 30 minutes. Ensuite, apporez le cache-pot à l’évier et videz le surplus. Il faut toujours vidanger cet excédent d’eau.

  1. N’arrosez jamais avec des glaçons
20161227i

N’arrosez pas avec des glaçons.

Certains producteurs louches recommandent d’arroser les orchidées avec des glaçons: ne les écoutez pas! Les phalaenopsis sont des plantes tropicales. Pourquoi placer de l’eau congelée à la base d’une plante qui aime la chaleur, ce qui assurera de plus que de l’eau froide tombera goutte à goutte sur ses racines par la suite? Arroser avec de l’eau tiède… toujours.

  1. Ne changez rien à la température

Les phalaenopsis sont des plantes tropicales et les humains sont des animaux tropicaux. C’est comme ils étaient faits pour vivre ensemble! Ainsi, nous tenons tout naturellement la température de notre demeure à un niveau parfait pour les phalaenopsis. Si vous vous sentez bien dans la pièce, les orchidées seront à l’aise aussi. Tel qu’il est mentionné ci-dessus, il suffit de retirer les orchidées des fenêtres trop chaudes pendant été. Après tout, voudriez-vous passer votre journée assise sur le rebord d‘un la fenêtre orientée plein sud en juillet?

  1. Gardez l’air humide
20161227j

Plateau humidifiant.

Non, les orchidées n’aiment pas l’air sec et oui, l’air dans la plupart des maisons est sec, du moins pendant les mois d’hiver. Il suffit donc de toujours placez votre orchidée sur un plateau humidifiant.

  1. Fertilisez peu ou pas

L’engrais est un facteur bien mineur dans la culture des orchidées. Si vous ne prévoyez pas conserver votre orchidée à la fin de sa floraison, appliquer de l’engrais serait tout simplement un gaspillage d’argent.

Si vous avez l’intention d’essayer de faire refleurir votre orchidée, vous pouvez la fertiliser très légèrement (jamais à plus de ¼ de la dose recommandée) avec l’engrais soluble de votre choix, et ce, pendant la saison de croissance, c’est-à-dire, de mars à octobre.

  1. Que faire des racines aériennes?

Oui, les phalaeopsis produisent des racines aériennes grises et épaisses qui s’étendent hors du pot comme des tentacules d’un pieuvre. Ignorez-les.

Touches finales pour les anciens orchidophobes

Voici quelques notes finales pour les orchidophobes en voie de récupération qui pensent essayer de faire refleurir leur orchidée pour la première fois.

20161227k

Coupez la tige florale juste au-dessus d’un nœud peut parfois stimuler une autre floraison.

Parfois, un phalaenopsis peut refleurir à partir d’une tige florale en fin de floraison. Il s’agit de la couper au-dessus du nœud juste en dessous de la fleur la plus basse. Il n’y a aucune garantie que cela fonctionnera… mais il peut valoir la peine d’essayer!

Lorsque la tige florale s’assèche et brunit, par contre, ne vous gênez pas de la couper à la base, car elle est définitivement morte. Toute feuille qui jaunit peut aussi être supprimée.

Quant au rempotage des orchidées, il n’y a pas de presse. La plupart peuvent facilement passer 2 ou 3 ans dans leur pot d’origine. Quand le terreau est rendu dégradé et mou, par contre, lisez Comment rempoter une orchidée pour savoir quoi faire.


D’orchidophobe à orchidomane

Et voilà! Vous savez désormais qu’il n’y a pas besoin de craindre la culture des orchidées, qu’elles sont non seulement faciles à maintenir en fleurs pendant des mois, mais même relativement faciles à faire refleurir.

Qui sait, avec les renseignements ci-dessus, vous seriez peut-être capable de changer complètement de cap et devenir non pas un orchidophobe, mais un orchidomane. Je vous le souhaite!20161227l

Advertisements

6 réflexions sur “Souffrez-vous d’orchidophobie?

  1. Charlotte dallaire

    Bonjour j’ai lu plusieurs orchidophobe français ainsi que d’autres que l’on doit enlever la plante du pot décoratif et de laisser l’orchidée qui est dans son pot transparent et troué parce que les racines ont besoin de lumière et qu’elles auront des racines vertes et en santé, mais je ne me trouve pas de pot transparent et troué car je dois changer le substrat car j’ai 4 à 5 otchidees en repos et dont j’ai nettoyer les racines et couper celles qui sont noircies merci

  2. Bonjour, personnellement j’aime bien garder les Orchidées que l’on m’offre d’une année sur l’autre, pourquoi jeter ?? J’ai expérimenté quelque chose qui marche bien pour leur offrir une seconde vie, elles passent les quelques mois d’été sur ma terrasse qui est exposée au nord mais avec une lumière suffisante. Il m’arrive de négliger l’arrosage mais le retour dans la maison opère comme une vraie variation de saison, qu’elles n’ont pas vraiment en étant en intérieur toute l’année. Retour au chaud début novembre ( je vie en France !) et le miracle se produit : pousse, tige et floraison !

    • Personnellement, je fais exactement comme vous pour la plupart de mes phalaenopsis… mais le séjour à l’extérieur n’est pas obligatoire. J’ai deux phalaenopsis fixés sur un mur végétalisé et qui ne peuvent bouger et elles fleurissent quand même très bien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s