Plantes alpines et de rocaille Truc du jour

Mort d’un pionnier de l’horticulture

20161221A.JPG
Harvey Wrightman (1949-2016)

Je viens d’apprendre le décès de Harvey Wrightman le 9 décembre 2016. Il était le fondateur et propriétaire de la pépinière Wrightman Alpines, originalement de l’Ontario, mais récemment déménagé au Nouveau-Brunswick.

Depuis sa fondation il y a 30 ans, sa pépinière était l’une des principales sources de plantes alpines en Amérique du Nord, l’endroit où les amateurs de rocailles allaient acheter quelque chose d’inhabituel. Il a introduit des dizaines d’espèces et de cultivars au monde du jardinage au cours des ans et a régulièrement invité à sa pépinière des spécialistes européens en plantes alpines à donner des conférences et des cours sur les techniques les plus récentes. C’est essentiellement Harvey qui a attiré l’attention des jardiniers canadiens sur la technique des jardins de crevasse, par exemple.

Bien que j’aie commandé plusieurs fois des plantes de Wrightman Alpines au fil des ans, je n’ai rencontré Harvey qu’une seule fois, après une conférence qu’il a donné au National Home Show à Toronto il y a probablement 20 ans, mais il n’a fallu qu’une seule conversation avec lui pour comprendre qu’il était un homme charmant, intelligent et plein d’information, toujours prêt à partager sa passion avec autrui.

C’est la fille d’Harvey, Esther Wrightman, qui gérera désormais la pépinière. Elle a écrit un beau témoignage au sujet de son père sur le site Web wrightmanalpines.com. Je vous invite à le lire.

Vous savez, je n’ai jamais trouvé le temps visiter la pépinière Wrightman Alpines du vivant de Harvey, même si n’est qu’à une journée de route de chez moi. Peut-être que c’est quelque chose que je devrais m’obliger à faire dans un proche avenir!

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, conférencier très en demande et jardinier passionné, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 000 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

0 comments on “Mort d’un pionnier de l’horticulture

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :