Le romarin comme sapin de Noël

Par défaut
20161130A.jpg

Romarins taillés en forme de sapin de Noël.

Vous avez sans doute vu, dans une jardinerie ou même un supermarché ou grande surface, de petits sapins de Noël en pot qui sont en fait des plantes de romarin (Rosmarinus officinalis). Comme les feuilles du romarin sont comme des aiguilles, que l’arôme sublime qu’il dégage est presque coniférien et que, de plus, on l’a taillé pour lui donner un port pyramidal, la plante est un véritable sosie d’un sapin de Noël… mais un sosie aux «aiguilles» comestibles. Quelle bonne idée pour la décoration du temps des Fêtes!

Sauf que… très peu de ces sapins romarins vendus en novembre ou au début de décembre survivent jusqu’à Noël. D’ailleurs, la plupart sont déjà mal en point au magasin.

Le pour et le contre du «romarin d’intérieur»

Il faut savoir d’avance que le romarin ne fait pas une très bonne plante d’intérieur. Dans son milieu naturel, soit autour de la Méditerranée, il serait au plein soleil et au frais mais pas au froid pendant la période des Fêtes. Il trouve alors nos maisons très sombres et très chauds. Et aussi l’air y est très sec alors qu’il vit une grande humidité atmosphérique l’hiver dans son milieu naturel: habituellement l’humidité relative s’y maintient à 60% et plus alors que, dans bien des maisons, il est plus près de 10%.

Cela dit, si vous choisissez bien votre plante et la placez correctement à la maison, il est possible de non seulement la maintenir en bon état jusqu’à Noël, mais même pendant tout l’hiver.

Comment choisir un sapin romarin

20161130F.jpg

Si le terreau est couvert de feuilles tombées, ce n’est pas bon signe.

Le facteur le plus important est le choix d’une plante en santé. Tristement, les sapins romarins sont souvent déjà en piètre état avant l’achat. Si les plantes que vous voyez sont asséchées, perdent des feuilles ou si le terreau est jonché de feuilles tombées, laissez-les en magasin: elles sont déjà en train de mourir. Même un terreau très sec au toucher un mauvais signe: la plante est peut-être déjà en détresse, mais ne le montre pas encore. Le terreau devrait être humide, mais pas détrempé.

Idéalement vous acheteriez votre sapin romarin dès son arrivée en magasin, surtout s’il s’agit d’un supermarché ou d’une grande surface (les jardineries, au moins, savent bien entretenir leurs végétaux en attendant la vente!): on peut au moins présumer que ces plantes fraîchement livrées n’ont pas encore commencé leur déclin!

S’Il fait moins de 5˚C à l’extérieur, faites bien emballer la plante avant de la rapporter. Encore, les supermarchés et les grandes surfaces ne savent pas bien emballer les végétaux. Il ne faut pas que les feuilles soient exposées au froid du tout, donc la plante doit être complètement couverte. Souvent il faut placer le pot dans un sac et couvrir la tête de la plante avec un deuxième sac. N’acceptez rien de moins!

Et ne laissez pas la plante dans une auto froide pendant que vous continuez vos achats. Retournez à la maison sans tarder avec votre nouveau bébé.

À la maison

20161130G.jpg

Le romarin a besoin de beaucoup de soleil.

Si vous voulez que votre sapin romarin dure longtemps, il ne faut pas le placer en vedette au centre de la pièce: il doit aller directement dans l’emplacement le plus ensoleillé et le plus frais que vous avez, donc près d’une grande fenêtre, de préférence à moins de 15˚C la nuit. Placez-le sur un plateau humidifiant ou ouvrez un humidificateur pour augmenter l’humidité ambiante.

Si le pot est emballé d’un couvre-pot décoratif, il faut soit l’enlever ou percer un trou dans le fond afin de laisser sortir tout surplus d’eau, sinon la pourriture est presque assurée.

20161130H.jpeg

Vous pouvez décorez votre sapin romarin pour le temps des Fêtes.

Vous voulez le décorer pour le temps des Fêtes? Allez-y, ça ne dérange pas… tant que vous utilisez des guirlandes DEL qui ne dégagent pas de chaleur.

Si l’air dans votre maison est chaud et sec, le terreau de votre romarin séchera rapidement. Il faudrait peut-être l’arroser deux fois par semaine. Attendez que le terreau soit sec au toucher, puis arrosez bien, imbibant toute la motte. Ne laissez pas le pot tremper dans l’eau de la soucoupe, par contre.

Ne fertilisez pas votre plante à cette saison: elle est en mode «survie» pendant l’hiver.

Surveillez les tétranyques (araignées rouges) et s’ils se présentent, donnez une bonne douche au feuillage (dans l’évier ou le bain) pour enlever les fils et les mites.

20161130dscott-nelson-flickr

Chez le romarin, le blanc paraît presque ornemental au début, mais la plupart des feuilles atteintes meurent par la suite.

Malheureusement, à cause de la mauvaise circulation de l’air à l’intérieur pendant l’hiver, le blanc, une maladie fongique qui fait que les feuilles semblent se couvrir d’une poussière blanche poudreuse, est très fréquent chez le romarin. Pour réduire son effet, passez les branches sous la douche pour un maximum de spores, puis vaporiser du neem ou un autre fongicide sur le feuillage pour empêcher la maladie de réapparaître. Vous aurez probablement à supprimer des tiges mortes aussi. Le romarin se remet du blanc, mais la maladie entraîne souvent une perte de symétrie qu’il est difficile de corriger.

Au printemps et à l’été

Quand les journées rallongent pour la peine, normalement en mars, vous verrez que votre romarin commencera à produire de nouvelles feuilles. C’est le moment pour le rempoter dans un pot de plus grande dimension (il était probablement cultivé dans un pot trop petit à l’origine, question de réduire les coûts de transport). Tout terreau pour plantes d’intérieur conviendrait.

Vous pouvez fertiliser en douceur (le romarin n’est pas «gourmand») dès que sa croissance reprend. Tout engrais que vous aurez sous la main serait approprié: appliquez-le selon la fréquence recommandée sur le mode d’emploi, mais à 1/8e de la dose préconisée.

20161130B.jpg

Une taille régulière est nécessaire pour maintenir la forme de votre sapin romarin.

Il faut penser le tailler aussi. La forme pyramidale qu’il avait à l’achat n’est pas naturelle: son port véritable est plutôt évasé. Il faut donc réduire la longueur des branches qui dépassent la forme d’origine. Répétez au 3 ou 4 semaines pendant toute la saison de croissance. Évidemment, toute partie taillée peut servir en cuisine!

Quand arrive l’été, placez votre romarin à l’extérieur. À l’ombre pendant 2 ou 3 jours, puis la mi-ombre pendant 2 ou 3 jours, avant de le placer au plein soleil. Continuez les arrosages en faisant plus attention: une plante en pot cultivée en plein air sèche plus rapidement qu’une plante d’intérieur. Le but est le même: le terreau doit être toujours un peu humide, jamais complètement sec ni détrempé.

Notez que les romarins taillés sévèrement afin de conserver une forme pyramidale fleurissent rarement. Si vous laissez votre romarin reprendre sa «forme naturelle», par contre, il est possible qu’il produise de belles petites fleurs bleu pâle.

À l’automne

À moins que vous ne restiez sous un climat très doux (zone 9 ou plus), rentrez votre plante en septembre, la plaçant au soleil, et recommencez le régime recommandé pour le premier Noël: arrosages au besoin et humidité accrue. Voir À la maison ci-dessus pour plus de détails.


Avec de bons soins, vous pourrez conserver votre romarin pendant de nombreuses années.20161130C.jpg

Publicités

Une réflexion sur “Le romarin comme sapin de Noël

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s