Comment cultiver le stevia, la célèbre «plante sucrée»

Par défaut
20161122A.jpg

Stevia (Stevia rebaudiana).

Les médias font du stevia, cette plante au feuillage si sucré, la solution idéale à l’obésité et au contrôle du poids. Des produits à base de stevia (poudres, comprimés, liquides, etc.) sont partout sur le marché. On dit qu’il est 200 à 300 fois plus sucré que le sucre, tout en ne contenant aucune calorie. Et bien sûr, il est entièrement naturel.

Mais avant d’être converti en poudre ou en comprimé, le stevia était une plante (Stevia rebaudiana)… et c’est seulement sous cette forme qu’il est vraiment «naturel». De plus, c’est une plante assez facile à cultiver, même sur le rebord d’une fenêtre.

D’ailleurs, même si les médias le traite comme une nouveauté, le stevia n’est pas si nouveau. Les Amérindiens paraguayens utilisent cette plante depuis des millénaires et elle est connue des botanistes depuis plus de 300 ans. Personnellement, elle fait partie de ma palette de plantes depuis environ 20 ans. Comme nous pouvons tous cultiver le stévia chez nous sans le moindre problème, le stevia est en fait un édulcorant non seulement efficace, mais très bon marché.

Culture

20161122B.jpg

Le stevia peut se cultiver en pot ou en pleine terre.

Le stevia n’est pas du tout difficile à cultiver. On peut le cultiver en pot ou en pleine terre. Commencez avec une plante (les semences sont disponibles, mais la germination est peu fiable) que vous pouvez trouver dans presque n’importe quelle jardinierie, même souvent au supermarché.

Il faut un sol assez riche et uniformément humide. Placez-la en plein soleil ou à la mi-ombre, attendant qu’il n’y ait plus de risque de gel avant d’acclimater la plante aux conditions de plein air. Fertilisez avec un engrais biologique à dissolution lente, évitant toutefois les engrais riches en azote qui peuvent en altérer le goût. Pincez l’extrémité aux trois ou quatre semaines pour stimuler une meilleure ramification.

Le stevia est rustique en zone 9, parfois en zone 8, mais ne peut pas passer l’hiver en pleine terre dans les régions froides. Par contre, on peut rentrer la plante ou des boutures à l’automne et les cultiver sur le rebord d’une fenêtre ensoleillée ou sous des lampes fluorescentes, et les ressortir l’été suivant (elle aime bien son «été dehors»). C’est d’ailleurs l’une des rares fines herbes qui réussit assez bien à l’intérieur pendant l’hiver.

Pendant que le stevia est à l’intérieur, par contre, il est fort possible que la plante s’étiole, c’est-à-dire, qu’elle produise de longues tiges faibles et vert pâle. Cela vient du fait qu’il est très difficile de donner un éclairage adéquat à une plante qui préfère le plein soleil pendant les journées courtes et grises de l’hiver. Ne vous gênez pas alors pour la rabattre à 10 cm du sol, ce qui stimulera une croissance plus saine.

20161122C.JPG

Fleurs de stevia.

Si vous ne pincez pas le stevia, il peut aussi fleurir à l’automne sous l’influence des jours courts, généralement une fois qu’il est à l’intérieur pour l’hiver, produisant de petites inflorescences en forme de volant de badminton composées de fleurs blanches. Elles ne sont pas très attrayantes et de plus, fleurir sape le goût des feuilles. Ne vous gênez pas donc pour les supprimer.

Le stevia semble peu sensible aux insectes et aux maladies. Par contre, il fane rapidement quand il manque d’eau. Si la plante ne récupère pas immédiatement après un bon arrosage, tout espoir n’est pas perdu. Taillez-la près du sol et, même si la plante a l’air complètement morte, maintenez le terreau à peine humide et attendez patiemment. Très souvent elle repoussera du pied quelques mois plus tard.

Récolte

20161122D.JPG

Feuilles de stevia séchées

Habituellement, on récolte les feuilles au besoin pour une utilisation immédiate, et ce, en toute saison, mais on peut aussi récolter et sécher les feuilles pour une consommation ultérieure. À cette fin, coupez des tiges et suspendez-les à l’envers dans un emplacement sec, chaud et aéré. Quand les feuilles sont sèches, récoltez-les, réduisez-les en poudre et conservez-les dans un pot de verre.

Arrière-goût

Ce qui a longtemps nui à l’utilisation du stevia dans le monde occidental était le goût de la plante. D’accord, le stevia est très sucré, mais il a aussi un arrière-goût anisé. Pas fort, pas si désagréable, mais notable néanmoins, et ce fut assez pour retarder son adoption par le grand public.

Il existe toutefois maintenant des lignées sans arrière-goût, comme ‘Sweetie Star’. On peut en obtenir des plantes par la poste chez Richters Herbs en Ontario. Cette compagnie expédie les commandes partout au Canada et aux États-Unis.

Cuisiner avec le stevia

Là, vous m’avez: je ne suis pas cuisinier et je n’ai aucune recette à proposer. D’ailleurs, je suis plus un croqueur de stevia qu’autre chose, mettant quelques feuilles dans ma bouche quand je passe devant mes plantes. Je vous encourage à expérimenter ou à chercher des recettes sur Internet, sachant qu’habituellement, il ne faut qu’une feuille ou une pincée de poudre de stevia pour sucrer une portion, car le stevia est très, très sucré.

Bon succès avec cette plante… et avec votre régime minceur!20161122a

Advertisements

4 réflexions sur “Comment cultiver le stevia, la célèbre «plante sucrée»

  1. Bonjour,
    je me demandais justement s’il existait différentes sortes de stevia rebaudiana, car j’ai remarqué que cerains de mes plants avaient une certaine amertume, et d’autres, non. Merci pour le lien!
    Je l’utilise quotidiennement pour me faire un genre de thé marocain, menthe et stevia. Et je substitue la stevia au sucre dans le pain aux bananes… qui devient vert mais délicieux!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s