Catégories

Recherche

Sus aux haies à sommet aplati

Beaucoup de jardiniers de climat froid croient dur comme fer qu’il faut attacher leurs haies à l’automne pour les empêcher d’ouvrir sous le poids de la neige durant l’hiver, ou qu’il fait construire une solide cage de bois autour d’elles… mais ne se rendent pas compte que c’est leur propre façon de tailler qui est la cause de leurs ennuis avec la neige. Si on donne à la haie un sommet aplati, la neige s’accumulera et aura tendance à faire ouvrir les branches. Si on taille le sommet en triangle ou en dôme, moins de neige s’y accumule et aucune protection hivernale n’est nécessaire. Les haies au sommet parfaitement aplati qu’on voit dans les jardins d’Europe sont seulement possible là parce qu’il n’y a pas d’accumulation importante de neige l’hiver. Dans la froide et neigeuse nord de l’Amérique, protéger une telle haie vous demandera des heures d’effort. Si vous vivez sous un climat neigeux, donc, soyez paresseux et taillez vos haies... Lire la suite >

L’auto d’un jardinier est toujours sale

Il est impossible pour moi de garder mon auto propre…. et c’est à cause du jardinage. Le siège arrière de mon véhicule transporte régulièrement des plantes, des outils couverts de terre, des sacs de terreau ou de compost et plus encore. Dans le fond, il ne se passe pas une semaine où quelque chose de potentiellement salissant ne s’y retrouve. Veut, veut pas, une partie de cette saleté reste sur le plancher et sur les sièges qui prennent alors une couleur brune irrégulière, peu importe leur couleur d’origine. Au début de chaque saison de jardinage, j’essaie pourtant de faire attention, acceptant volontiers l’offre de la jardinerie de couvrir le siège arrière d’une feuille de plastique quand j’arrive avec un chariot plein de végétaux. Plus tard dans la saison, quand la jardinerie fait la même offre, je refuse en riant: c’est peine perdue. Empilez-les plantes de votre mieux, au plancher et sur le siège. L’important est qu’il reste assez de place... Lire la suite >

Vos pots ne sont pas sales, ils ont de la patine!

Vos pots de terre cuite sont marqués d’un dépôt blanc calcaire? Cela arrive avec le temps, car le calcaire présent dans l’eau dure et les minéraux en surplus trouvés dans les engrais migrent vers l’extérieur de la paroi perméable qui est la terre cuite et s’y déposent, créant cet effet de poussière blanche appelé efflorescence. Autrefois, la question la plus souvent posée était «comment éliminer cette saleté?». Mais c’est moins le cas aujourd’hui, car cette accumulation n’est plus considérée comme de la saleté, mais est devenue désirable. On parle plutôt d’une «patine» et elle donne au pot une allure vieillie très convoitée qui augmente sa valeur. Et ce n’est pas n’importe qui qui le dit, mais la reine américaine du bon goût elle-même, Martha Stewart. Sachez que cette inflorescence n’est pas nuisible aux plantes, du moins, quand elle se trouve à l’extérieur du pot. (À l’intérieur du pot, les accumulations calcaires peuvent toutefois «brûler» les racines qui y touchent.) Au contraire,... Lire la suite >

La renouée polymorphe: peut-elle être envahissante?

La renouée polymorphe (Persicaria polymorpha) est passé rapidement d’une plante totalement inconnue des jardiniers à l’une des vivaces les plus populaires de nos platebandes. Cette vivace géante (il peut dépasser 2,5 m de hauteur dans certains milieux!) aux grands plumeaux blanc crème est en vedette dans plusieurs jardins et s’est montrée de culture facile, d’une excellente rusticité (zone 3), parfaitement résistante aux mauvaises herbes et à floraison très durable (il fleurit littéralement tout l’été et jusqu’en automne). Réellement, c’est une plante extraordinaire et vous trouverez plus d’information sur sa culture ici: Renouée polymorphe. La renouée polymorphe semble être la vivace parfaite… mais il y a toutefois un hic. C’est qu’on nous l’a vendue avec l’information qu’elle ne drageonnait pas. Du tout. Qu’elle restait toujours fidèlement à sa place. C’est encore ce que prétend la plupart des pépinières qui l’offrent. Mais nous sommes en train de découvrir que cela n’est pas tout à fait vrai. La plante mature semble drageonner En effet, après... Lire la suite >

La plante qui détecte les diamants

Diamants bruts. Les chercheurs de diamants ont maintenant un nouvel appui: le scientifique Stephen Haggerty de la Florida International University a récemment découvert qu’une plante semble être capable de révéler la présence de diamants dans le sol. L’arbre chandelier (Pandanus candelabrum) ne semble pousser que sur les diatrèmes à kimberlite, une formation au sol exceptionnellement riche en minéraux, assez pour être toxique à la plupart des autres végétaux. L’arbre chandelier, par contre, s’y plaît au point de ne pousser que dans ce type de sol. Or, c’est dans la kimberlite qu’on trouve les diamants. Dans les jungles d’Afrique, l’accès au sol est difficile pour les géologues et les diatrèmes à kimberlite sont très sporadiques: certains peuvent ne mesurer que quelques mètres de diamètre. Chercher les sites potentiellement riches en diamants à partir du sol est donc très ardu. Il est ainsi très utile de savoir qu’un arbre, qu’on peut d’ailleurs facilement repérer à partir d’un hélicoptère, peut permettre de trouver ces... Lire la suite >

Des tulipes profondes sont des tulipes durables

Les tulipes ont la réputation d’être de courte vie. Elles fleurissent bien la première année, un peu moins la deuxième, seulement un peu la troisième et par la suite, ne produisent que du feuillage. C’est un peu décourageant. Par contre, vous pouvez aider à prolonger leur vie utile en les plantant plus profondément. Plutôt que de faire des trous de 15 cm de profondeur, tel que recommandé généralement sur l’emballage, plantez-les dans des trous de 30 cm. Cela peut faire toute une différence. Pourquoi? C’est que les tulipes tendent à produire des bulbilles (petits bulbes) auprès du bulbe-mère. Or ces bébés bulbes sapent l’énergie du bulbe-mère et, en poussant, lui font de la compétition. Quand on plante le bulbe très profondément dans le sol, par contre, le feuillage de ses bulbilles n’arrive à atteindre le soleil et ainsi les bulbilles meurent jeunes, sans déranger la performance du bulbe d’origine. Ainsi il peut fleurir encore et encore, parfois pendant des décennies. De... Lire la suite >

Mon hibiscus perd ses feuilles!

Vous venez de rentrer votre hibiscus (Hibiscus rosa-sinensis) dans la maison et ses feuilles jaunissent et tombent, souvent massivement. Que faire? Surtout, ne paniquez pas! C’est une réaction bien normale à un changement majeur de ses conditions de culture. On voit surtout cette réaction quand on rentre son hibiscus tardivement. Si vous l’aviez rentrée au début de septembre, comme il se doit (voir C’est le temps de rentrer vos plantes), vous n’auriez probablement vu une telle réaction, car la température à l’intérieur et à l’extérieur est essentiellement identique à cette saison. Alors, la plante ne réagit pas négativement à cette transition tout en douceur et conserve ses feuilles. Mais quand elle passe du froid (nuits de moins de 10?C) au chaud (nuits de plus de 18?C), tout en subissant une baisse importante de lumière (il fait beaucoup moins clair dans une maison, même devant une fenêtre ensoleillée, qu’à l’extérieur), quel choc! La plante réagit alors en laissant tomber une bonne partie de... Lire la suite >

Plantez vos bulbes dans un instant avec une tarière

Si creuser des trous individuels pour vos bulbes à plantation automnale vous rebute, essayez une tarière à bulbe. Il s’agit d’une mêche hélicoïdale qui se fixe sur une perceuse (de préférence sans fil, car qui veux trainer un fil électrique partout dans son jardin?) et la convertit alors en tarière. Le nouvel outil permet de creuser un trou de la profondeur désirée dans un instant et est particulièrement utile quand vous voulez planter des bulbes (de tulipe, de narcisse, de jacinthe, etc.) dans un espace serré, comme entre deux vivaces. Si vous n’en trouvez pas dans votre jardinerie ou quincaillerie, sachez que Breck’s Canada en vend. Vive la paresse dans la plantation!

Arbustes à belle coloration automnale

Voici trois listes d’arbustes aux attraits automnaux indéniables. Arbustes à feuilles colorées Amélanchiers (Amelanchier spp.) zone 2 ou 3, selon l’espèce Aronies (Aronia spp.) zone 3 à 5, selon l’espèce Azalées (Rhododendron spp.) zones 2 à 9, selon l’espèce Bambou sacré (Nandina domestica) zone 7 Bleuetiers (Vaccinium spp.) zone 2 à 6, selon l’espèce Cornouillers (Cornus spp.) zone 2 à 7, selon l’espèce Cotonéasters (Cotoneaster spp.) zone 3 à 7, selon l’espèce Enkianthe (Enkianthus spp.) zone 5b à 7, selon l’espèce Épine-vinette (Berberis thunbergii) zone 4b Érable de l’Amour (Acer tataricum ginnala) zone 2a Érable du Japon (Acer palmatum) zone 6 Fothergillas (Fothergilla spp.) zone 5 à 6, selon l’espèce Fusain ailé (Euonymus alatus ‘Compactus’) zone 3b Fusain d’Europe (Euonymus europaeus) zone 3 Fusain nain (Euonymus nanus) zone 2 Hamamélis de Virginie (Hamamelis virginiania) zone 4 Hydrangée à feuilles de chêne (Hydrangea quercifolia) zone 5b Itée de Virginie (Itea virginica) zone 6 Physocarpe à feuilles d’obier (Physocarpus opulifolius) zone 2b... Lire la suite >

C’est le temps d’acheter les arbustes aux couleurs automnales

Les jardiniers sont tellement habitués à planter les arbustes au printemps qu’ils oublient que l’automne, jusqu’à environ deux semaines avant que le sol ne gèle, est aussi une excellente saison de plantation. Et il est en fait la meilleure saison pour choisir et planter les arbustes qui montrent une coloration automnale intéressante. Si votre terrain a besoin d’un peu plus de couleur à l’automne, pensez à ajouter des arbustes (et aussi des arbres) offrant un feuillage d’automne brillant ou des baies colorées à l’automne. Les centres de jardinage et les pépinières offrent un large éventail des deux à la saison automnale… et bien qu’ils vendent les mêmes plantes au printemps, si vous magasinez en début de saison, vous ne verrez que leurs feuilles et leur fleurs printanières, et ne pourrez pas juger de leur effet automnal. En achetant à l’automne des plantes reconnues pour leurs coloris automnaux, donc quand vous pouvez voir ce qu’ils ont à offrir, vous aurez une... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!