L’auto d’un jardinier est toujours sale

Par défaut

20161019A.jpgIl est impossible pour moi de garder mon auto propre…. et c’est à cause du jardinage.

Le siège arrière de mon véhicule transporte régulièrement des plantes, des outils couverts de terre, des sacs de terreau ou de compost et plus encore. Dans le fond, il ne se passe pas une semaine où quelque chose de potentiellement salissant ne s’y retrouve. Veut, veut pas, une partie de cette saleté reste sur le plancher et sur les sièges qui prennent alors une couleur brune irrégulière, peu importe leur couleur d’origine.

Au début de chaque saison de jardinage, j’essaie pourtant de faire attention, acceptant volontiers l’offre de la jardinerie de couvrir le siège arrière d’une feuille de plastique quand j’arrive avec un chariot plein de végétaux. Plus tard dans la saison, quand la jardinerie fait la même offre, je refuse en riant: c’est peine perdue. Empilez-les plantes de votre mieux, au plancher et sur le siège. L’important est qu’il reste assez de place pour le conducteur (et parfois le conducteur conduit en retenant la jungle d’une main de façon à mieux voir la route).

L’effort annuel de nettoyage

20161019C.pngJe souligne cela, car cette semaine, je me propose de me payer le luxe de faire faire un lavage intérieur/extérieur du véhicule (je suis trop paresseux pour le faire moi-même), soulignant la fin de la saison de jardinage extérieur. C’est un cadeau que je m’offre une fois par année. Ainsi au moins mon auto pourrait rester présentable pendant l’hiver.

C’est vrai cependant qu’il y aura des plantes de Noël à transporter et que les aiguilles du sapin de Noël, même si je le fixe sur le toit, finissent aussi par infiltrer l’auto et à s’insérer dans les fentes du siège arrière. Disons alors relativement présentable pendant l’hiver.

Je ne suis pas seul

20161019B.jpg

Tant qu’il reste assez de place pour le conducteur!

Je me sens toutefois soulagé du fait que je ne suis pas le seul jardinier dans la même situation. Quand j’embarque avec mes amis jardiniers, j’entends toujours la même chose. «Je m’excuse si l’auto paraît un peu sale, mais je transporte souvent des plantes, vous savez» ou «pouvez-vous mettre cette potée sur vos genoux pendant le trajet? Il n’y a pas de place en arrière».

D’ailleurs, il n’est jamais question que quelqu’un s’assoie sur le siège arrière de l’auto d’un jardiner. C’est certain que cette place est prise par quelque chose d’horticole.

C’est ça qui est plaisant avec les jardiniers: on se comprend, même jusqu’à dans notre saleté!20161019b

Advertisements

6 réflexions sur “L’auto d’un jardinier est toujours sale

  1. Simard Monique

    Je suis une grand-maman, et quand je dois aller chercher mon petit fils à l`école et ma petite fille a la garderie , je dois secouer leurs sièges d`auto avant de les embarquer. Le coffre de ma voiture sert le plus souvent comme un trailler. En lissant votre chronique j`ai eue le grand sourire au lèvre tellement je me suis reconnue, au moins je ne suis pas seule a voir un chantier dans ma voiture. LOL

  2. Combien de fois j’ai dis au gens des centres-jardins que cela était inutile de me donner un plastique étant donner que je pourrais pratiquement planter dans mon camion tellement il y a de terre et en permanence….Lol. Cela fait partie des nombreuses facettes de la maladie du jardinier. ; )

  3. Judit Mezei

    Je ne comprends pas une chose: un jardinier paresseux, qu’est-ce qu’il fait tout le temps avec des nouveaux plants? Ce n’est pas « on met tout une fois et après on oublie »?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s