Comment les tulipes sauvèrent la Hollande de la famine

Par défaut
20161010A.jpg

Les bulbes de tulipe sont comestibles si on sait les préparer.

Saviez-vous que les bulbes de tulipe sont comestibles, du moins, si on les prépare correctement? Eh bien, le peuple néerlandais s’en rappelle.

L’hiver de la faim

20161010B.jpg

Ce sont les personnes âgées et les enfants qui ont le plus soufferts pendant l’hiver de la faim.

L’hiver 1944-1945, juste avant la fin de la Deuxième Guerre, est connu en Hollande comme l’hiver de la faim («Hongerwinter»). Les Nazis, qui occupaient encore la majeure partie du pays, coupèrent les livraisons de nourriture depuis les zones agricoles vers les grandes villes en guise de punition pour la réticence des Néerlandais à soutenir leurs efforts. Plus de 4,5 millions personnes furent touchées par cette famine et on estime que plus de 22 000 sont mortes de malnutrition ou de causes connexes.

Mais les producteurs de bulbes hollandais n’avaient pas trouvé le moyen de les planter l’automne précédent et des tonnes de bulbes, le plus souvent déshydratés, sont restés dans les entrepôts. La plupart des bulbes, comme les jacinthes et les narcisses, sont toxiques aux humains, mais on peut consommer les bulbes de tulipe si on les prépare avec soin.

L’Office de l’approvisionnement alimentaire du gouvernement néerlandais publia cet hiver un guide expliquant comment préparer les bulbes de tulipe et suggérant des recettes. Vu le manque d’autres denrées, la recette la plus populaire était tout simplement de les réduire en farine (il fallait enlever la pelure et le centre jaune, où les toxines sont concentrées) et d’ajouter du sel, puis de mélanger cette poudre avec de l’eau pour fabriquer des pains. Un prêtre a décrit ces pains comme goûtant la sciure de bois… mais au moins ils contenaient des hydrates de carbone et des minéraux… coupaient la faim.

Peu avant la libération du pays en mai 1945, des livraisons de farine sont enfin arrivées de la Suède et les Nazis ont permis leur distribution, mettant fin à la famine. Mais les Néerlandais qui l’ont vécu n’oublieront jamais leur hiver de la faim ni les bulbes de tulipe qui les ont sauvés.20161010a

Publicités

5 réflexions sur “Comment les tulipes sauvèrent la Hollande de la famine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s