Rosiers grimpants pour climats froids

Par défaut

Quand j’étais gamin, j’aidais mon père à préparer ses rosiers grimpants pour l’hiver. Et quel effort! Il fallait creuser une tranchée de 30 cm de profondeur dans le sol d’une longueur égale à la hauteur du plant (souvent 2 m!), le détacher de son treillis, attacher ses branches ensemble et les coucher dans la tranchée. Après, on remplissait la tranchée de terre, rajoutait encore plus de terre apportée d’ailleurs pour former une butte, puis on recouvrait la butte de sapinages.

Bien sûr, chaque printemps il fallait tout défaire et fixer de nouveau les rosiers sur leur treillis. Quel effort monstre pour sauver ces rosiers du froid… et il y a encore des jardiniers qui le répètent à tous les ans.

Les rosiers grimpants rustiques

20161004D.jpg

Rosier grimpant rustique ‘John Cabot’

Mais tout cet effort n’est plus nécessaire, car il existe maintenant des rosiers grimpants extra-rustiques qui n’ont pas besoin d’aucune protection hivernale, même, dans certains cas, jusqu’en zone 2. Il s’agit en général de croisements entre un rosier grimpant peu rustique et un rosier arbustif extra-rustique. Les premiers, ‘John Cabot’ et ‘William Baffin, sont issus de la série Explorateurs produits par Agriculture Canada, une série qui a donné aussi d’autres bons rosiers grimpants rustiques. Mais il y a en a maintenant d’autres et votre jardinerie locale en offre sans doute plusieurs. Souvent ces rosiers sont plutôt des rosiers arbustifs aux canes très longues que des rosiers grimpants traditionnels, au port plus étroit, mais il est facile de fixer ces longues branches sur un support afin de les utiliser comme rosiers grimpants.

Avec les rosiers grimpants rustiques, aucune protection hivernale n’est nécessaire, mais vraiment aucune. Vous ne les détachez pas, vous ne les buttez pas, vous ne les emballer pas. Vous les laisser debout tout l’hiver, tout simplement. Si, après un hiver extra froid, une branche ou deux succombent, ce qui peut arriver quand même, vous les supprimez tout simplement et la plante en produira d’autres.

Que le jardinage est facile quand on utilise les bonnes plantes!

Certains lecteurs trouveront ce blogue de la plus grande inutilité. Si on dit qu’une plante est rustique, pourquoi élaborer? Si elle est rustique, c’est qu’elle n’a pas besoin de protection hivernale, n’est-ce pas? Mais c’est mal comprendre la mentalité des jardiniers, surtout les novices. Je reçois régulièrement des questions de gens qui veulent savoir comment protéger à la fois leurs rosiers rustiques et leurs rosiers grimpants rustiques. C’est comme s’ils ne veulent pas croire que le jardinage peut être aussi facile!

Quelques rosiers grimpants rustiques

20161004E.jpg

Rosier grimpant rustique ‘Polestar’.

Voici une sélection de rosiers extra-rustiques qui peuvent facilement égayer un treillis ou une tonnelle:

 

  1. ‘Alchymist’ zone 3
  2. ‘Captain Samuel Hollande’ zone 2
  3. ‘Félix Leclerc’
  4. ‘Henry Kelsey’ zone 4
  5. ‘John Cabot’ zone 3
  6. ‘John Davis’ zone 3
  7. ‘Louis Jolliet’ zone 3
  8. ‘Marie-Victorin’ zone 3
  9. ‘New Dawn’ zone 4
  10. ‘Polestar’ zone 2
  11. ‘Quadra’ zone 3
  12. ‘William Baffin’ zone 220161004d
Publicités

5 réflexions sur “Rosiers grimpants pour climats froids

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s