Catégories

Recherche

Nos collaborateurs

Mettez des cailloux dans un bain d’oiseaux

20160725A

Bain avec cailloux. Photo prise au Jardin de Gus, St-Basile, Nouveau-Brunswick

Certains bains d’oiseaux commerciaux sont trop profonds pour les petits oiseaux, ou encore, leur fond est trop glissant, et ils n’osent pas les utiliser. Pour corriger le problème, il suffit de mettre des cailloux ou des roches, ou même une seule roche au sommet incliné, dans le fond, assez que pour créer au moins une section exposée ou à peine couverte d’eau. Ainsi l’oiseau pourrait choisir une profondeur à laquelle il se sentira à l’aise.

Autre conseils

20160725BQuelques autres trucs pour avoir un bain d’oiseaux qui sera à la fois populaire auprès de la gent ailée et sécuritaire:

  • On peut placer un bain d’oiseaux directement sur le sol si l’emplacement est dégagé, mais s’il y a des arbustes ou des plantes tout près où des prédateurs (notamment les chats) peuvent se cacher, mieux vaut le mettre sur un socle;
  • Pour la même raison, dans certains emplacements, vous pouvez suspendre le bain d’un arbre;
  • Changez l’eau à tous les jours ou deux pour éviter le développement de microbes nuisibles.

Étiquettes + Cailloux dans un bain d'oiseaux, Roches dans un bain d'oiseaux, Pierres dans un bain d'oiseaux


commentaire sur "Mettez des cailloux dans un bain d’oiseaux"

  1. Denise dit :

    La semoule de maïs ça marche ?

  2. Denise dit :

    Pas pour le bain d’oiseaux mais pour les fourmis ? ? ?

  3. Merci pour l’explication (sinon, je ne comprenais pas!). Non, la semoule de maïs ne tue pas les fourmis, c’est un de ses vieux mythes qui a la vie dure.

  4. Jacinthe Laroche dit :

    Je suis hors contexte mais je voudrais savoir comment diviser mon physocarpus diabolo? Pourriez vous m’aider s.v.p.

    • Normalement on multiplie les physocarpes par bouturage, non pas par division. Par contre, si votre arbuste produit un ou des drageons (pousses formées au sol à côté de la plante-mère), vous pouvez les séparer, de préférence au printemps ou l’automne. Pour ce faire, enlevez la terre à la base du drageon. Vous verrez qu’il est relié à la plante-mère par une racine. Coupez cette racine entre le drageon la plante-mère pour “sevrer” le petit. Après, il suffit de déterrer le drageon et de le replanter à la même profondeur qu’à l’origine. Gardez le sol humide pendant quelques semaines, le temps qu’il reprenne, et voilà: un nouveau physocarpe!

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :