Des fleurs bizarrement vertes

Par défaut
20160610A.jpg

Echinacée infestée de jaunisse de l’aster.

Parfois on remarque une drôle de coloration sur les fleurs de nos plantes ornementales, des fleurs vertes alors qu’elles auraient dû être d’une autre couleur. De plus, les pétales peuvent être anormaux, absents ou difformes, et il peut même avoir des «fleurs satéllites» qui sortent de la fleur principale. Est-ce une mutation?

Probablement pas. Il s’agit sans doute de la jaunisse de l’aster, une maladie causée par le phytoplasme AYP (aster yellows phytoplasma), un micro-organisme similaire à une bactérie. Il provoque différentes formes de croissance anormale, notamment la phyllodie (quand les pétales se transforment en feuilles) et la virescence florale (quand une fleur devient verte), mais aussi un jaunissement du feuillage ou une croissance en balai de sorcière.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Fleurs d’échinacées qui verdissent. Photo: http://www.extension.umn.edu

Vous aurez davantage tendance à voir la jaunisse de l’aster sur les astéracées (famille de la marguerite), notamment sur les échinacées, les gaillardes, les rudbeckies, les asters, les tagètes et les coréopsis, mais elle affecte aussi les oignons, les carottes, les mufliers, les pétunias et les céleris, toutes des plantes issues d’autres familles. D’ailleurs, on sait que plus de 300 espèces dans 38 familles de plantes dicotylédones peuvent en être touchées.

La jaunisse ne tue pas sa plante-hôte, mais réduit sa productivité et la rend moins attrayante.

La cause

20160610C.jpg

Cicadelle

La jaunisse de l’aster est transportée par la cicadelle de l’aster (Macrosteles quadrilineatus), un petit insecte suceur qui fréquente nos champs et jardins. En perçant les feuilles ou tiges de la plante à la recherche de sève, elle injecte, si elle est contaminée, le phytoplasme qui, par la suite, s’étend dans la sève de la plante, provoquant les changements notés.

Par la suite, des cicadelles non infestées peuvent visiter la plante atteinte et deviennent alors infestées à leur tour, puis visitent de nouvelles plantes. C’est ainsi que la maladie progresse.

Quoi faire?

Pour prévenir les cicadelles, évitez les applications d’engrais trop riches en azote (le premier chiffre), car ils stimulent la production de tiges et de feuilles tendres que les cicadelles préfèrent. L’utilisation de paillis aussi semble déplaire aux cicadelles, bien qu’on ne sait pas pourquoi. Encouragez aussi la présence d’animaux bénéfiques prédateurs. Les araignées sont particulièrement efficaces et des études démontrent que les cicadelles évitent des plantes où elles voient des fils d’araignée.

Les fervents du compagnonnage prétendent que les pélargoniums et les pétunias repoussent les cicadelles. Pourtant, le pétunia est sujet à la jaunisse de l’aster! Je vois mal comment une plante peut à la fois repousser l’insecte qui transporte la maladie et être sujette à la même maladie.

Une autre méthode de prévention est d’essayer de contrôler les cicadelles avant que les dégâts ne soient faits. Ainsi pourriez-vous tuer l’infestation dans l’œuf. Mais les cicadelles sont peu visbiles, car elles se cachent sous les feuilles et souvent elles sont présentes en grand nombre avant que vous ne remarquiez quoi que ce soit.

Encore faut-il les atteindre avec un insecticide, ce qui est difficile à faire, car c’est un insecte très alerte qui saute ou s’envole rapidement quand il se sent menacé. Le neem (si vous êtes capable d’en trouver), le savon insecticide et le pyrèthre peuvent être relativement efficaces, mais n’oubliez pas que si vous traitez toutes vos plantes avec un insecticide, il est presque certain que vous allez atteindre aussi des insectes bénéfiques. Au minimum, faites vos vaporisations tôt le matin quand les pollinisateurs ne sont pas encore présents.

Quand il est trop tard pour prévenir

Mais rarement le jardinier a-t-il le reflexe de prévenir les cicadelles et donc la jaunisse de l’aster. Habituellement on se trouve plutôt devant un fait accompli: la plante est malade et vous en voyez les symptômes. Quoi faire alors?

Essentiellement le seul traitement possible est d’arracher et détruire la plante infestée. Il n’y a aucun traitement connu. Une plante infestée peut vivre plusieurs années et restera une source de la maladie que les cicadelles peuvent transmettre aux autres végétaux des environs.

C’est triste… mais au moins en détruisant la plante infestée pourriez-vous aider à protéger les autres plantes de votre jardin.

Advertisements

4 réflexions sur “Des fleurs bizarrement vertes

  1. Nathalie Forget

    Merci beaucoup pour cet article.Où peut-on avoir la liste des plantes susceptibles d’avoir la jaunisse de l’aster? Est ce que les clématites peuvent aussi l’avoir?? J’ai jetée 4 plants d’échinacées et ça me fend le Coeur à chaque fois? J’ai l’impression que mon jardin a un cancer!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s