Aménagement paysager Potager Truc du jour

Que planter sur un champ d’épuration?

20160623A.jpgLes propriétaires qui ont un champ d’épuration sur leur terrain sont souvent un peu perdus en ce qui concerne les plantations qu’ils peuvent y faire. Les autorités municipales semblent penser que vous y cultiverez du gazon et leurs informations s’arrêtent là. Mais en fait il y a beaucoup d’autres possibilités.

Les champs d’épuration profitent énormément d’une couverture végétale comparativement à, disons, une terrasse ou tout simplement du gravier. Les végétaux aident au fonctionnement du système en retirant l’humidité excessive et les minéraux du sol et en réduisant l’érosion. Mais idéalement, vous planterez des végétaux aux racines relativement peu profondes, de préférence des plantes herbacées (vivaces, bisannuelles, annuelles, graminées, etc.). Les couvre-sols, par exemple, conviennent particulièrement bien, car habituellement ils demandent peu d’entretien (et vous ne voulez pas creuser trop régulièrement dans le sol d’un tel champ), mais vous pouvez aussi y cultiver une platebande de fleurs et de plantes ornementales.

Plantez densément, car vous voudriez que le sol soit bien couvert de végétation. Si vous plantez des végétaux naturellement peu denses (iris des jardins, pivoines, etc.), paillez bien le sol.

Ne creusez des trous profonds lors de la plantation, seulement aussi profonds que la hauteur de la motte de racines. Et portez des gants quand vous plantez ou désherbez dans le secteur pour vous protéger de tout contact direct avec les microorganismes potentiellement nuisibles du sol.

Potager

20160623B.jpgVotre municipalité vous dira certainement de ne pas cultiver des légumes sur un champ d’épuration, mais en fait, cela demeure une possibilité si vous faites attention. Pas si le sol est sablonneux, toutefois, car les microorganismes (bactéries, virus, etc.) y migrent plus facilement vers la surface, mais si le sol est argileux, ils sont davantage confinés à la zone immédiate des tuyaux de drainage et le risque est alors mince. Malgré tout, évitez de placer vos planches de culture directement au-dessus les lignes de drainage. Évitez aussi les légumes-racines et les légumes-feuilles, plus à risque de contamination. Limitez-vous plutôt aux légumes à fruits (tomates, concombres, haricots, pois, etc.). En cultivant ces légumes sur des supports ou tuteurs pour que les fruits ne touchent pas au sol, vous éliminerez essentiellement tous les risques de contamination. Par précaution, toutefois, rincez quand même vos récoltes avant de les consommer.

Enfin, n’installez pas des planches surélevées directement sur un champ d’épuration : elles peuvent réduire l’efficacité du système à éliminer les surplus d’humidité. Plantez plutôt directement dans le sol sur place.

Sachez toutefois qu’il n’y a pas de véritable zone d’exclusion pour un potager autour du champ: vous pouvez en installer un à 45 à 60 cm d’un champ d’épuration sans le moindre risque.

Arbres et arbustes

Idéalement, il faut éviter de cultiver des arbres et arbustes sur d’un champ d’épuration et même, près d’un champ d’épuration. Si vous n’avez pas le choix, préférez des arbustes de petite taille, car leurs racines sont généralement plus courtes et sont peu portées à infiltrer les tuyaux et tuiles.

20160623c.png
Barrière anti-rhizomes

Plantez tout arbre ou grand arbuste à environ 6 m du champ d’épuration. Dans le cas des arbres à racines reconnues comme envahissantes (saules, peupliers, ormes, érable argenté, etc.), une distance de 15 m est préférable. Vous pouvez toutefois plantez un arbre tout près d’un champ d’épuration en autant que vous prenez la précaution d’installer une barrière anti-rhizomes dans le sol entre le champ et l’arbre.

Et voilà! À vous de décider comment vous allez maintenir votre champ d’épuration!20160623A.jpg

93 comments on “Que planter sur un champ d’épuration?

  1. huguette caubére

    je vais justement, avoir ce problème dans quelques mois
    la fosse sceptique que j’utilisais depuis 45 ans sans aucun soucis n’est plus aux normes pfff or ce champ d’épuration va se retrouver dans mon verger (les écoulements se trouvant de ce coté ) cela m’inquiète pour mes fruits (pommiers, poiriers, pruniers, mirabelliers, cerisiers , noyer plus de petits fruits) cette parcelle me sert également de potager ….. comment faire ????

    • En soi, les fruits/noix seront aussi comestibles. Par contre, le secteur pourrait devenir plus humide et les arbres ont de la difficulté avec des changements majeurs dans leur environnement: vous pourriez perdre quelques uns. Le plus facile pour les arbres c’est la barrière anti-rhizomes, qui au moins empêchera leurs racines de nuire au drainage. Pour le potager, le texte explique.

  2. puis-je planter des fraises sur mon champ d’épuration ??? Genre un champs de fraises.

  3. huguette caubére

    ok ….. merci pour les conseils … je vais suivre cela de près une fois les travaux faits …. c’est que j’y tiens à mes arbres qui ont plus de 30 ans

  4. Mes parents cultivent des framboises depuis des années sur leur champ d’épuration et ils ont toujours une magnifique récolte!

    • huguette caubére

      et pas de risques sanitaires ?

      • Les fruits ne touchent pas au sol, donc très, très peu de risque.

      • Jacques Blanchet

        Oui mais les racine baignent dedans, ce qui passent par les racines se rendent aux fruits. C’est pas idéal.

      • Mais non. Les microbes ne montent pas dans la végétation et encore moins dans les fruits. Le minéraux, oui, mais ça, c’est bien et une partie du but de l’épuration. Ce qu’il ne faut pas manger est ce qui touche au sol.

  5. Bonjour,

    Votre article tombe à point…nous venons d’acheter une propriété dans les Laurentides et savons très peu sur les champs d’épuration. Merci pour toute ces informations!

    Nous aimerions ne pas perdre cet espace sans toutefois l’abîmer…Savez-vous s’il est possible d’y mettre un poulailler ou du moins mettre un poulailler juste à côté et permettre aux poules de picorer sur la zone d’épuration?

    Merci beaucoup!
    Ginette Basque

    • Malheureusement, les poules dépassent mon domaine de connaissance. L’important pour un champs d’épuration est une couverture végétale qui absorbera toute humidité excessive. J’aurais peur que les poules abîment trop la végétation (mes souvenirs d’enfance, car on enlevait des poules). À côté, par contre, pourquoi pas?

  6. Bonjour!

    Je voudrais planter des mûriers ronces sauvages sur mon champs d’épuration sur lequel, avant de lire votre article, je supposais qu’il ne fallait y semer rien d’autre que du gazon! On m’a dit que ces ronces supportaient mal l’excès d’humidité, est-ce donc une mauvaise idée de les impanter là? Par-rapport aux racines, je les suppose semblables à celles des framboisiers et j’ai vu dans un des commentaires précédents qu’elles ne semblaient pas être trop longues pour que ça devienne dangereux pour boucher les tuyaux, c’est le cas?

    Merci!

  7. Lynda maltais

    Petite question ….sur un champs d’épuration à ton le droit d’instaler une piscine hors terre…….(connait quelqun qui à fait cela .😕)

    • Nicolas Desfossés

      Non, on ne peut pas pour quelques raisons. Entre autres, l’espace réquisitionnée par la piscine et ses installations (par-terre en ciment et deck) empêchent la végétation de pousser, végétation au cœur même du principe d’épuration. Cela pourrait inonder le système et le rendre inopérant. On peut aussi parler de problème d’inondation du circuit lors de la purge de la piscine, ce qui serait très mauvais.

  8. L’été prochain,J’ai justement un champ d’épuration à aménager . Je veux faire des butes de culture sur le champ c’est possible ?j’avais pensé prendre de la géo textile, de placer les bandes en diagonal du champ,ensuite bois,terre,feuille morte en bute et entre les butes du trèfle blanc. penser vous que c’est ok ? c’est dangereux que les micro-organisme monte dans mes butes?Merci !!

    • Normalement, une telle utilisation est déconseillé. Il ne faut pas ajouter trop de terre à un champ d’épuration, car il doit demeurer oxygéné pour permettre aux bactéries du sol de faire leur travail (filtrer les impuretés) et j’ai peur que les buttes causent un problème. Il serait sage de vérifier auprès de l’installateur de vote champ d’épuration pour voir si c’est possible dans votre cas et, si oui, où.

      • Danielle Duhaime

        pourrais-je mettre des 2×4 rempli de terre sur un champs d’épuration ? Histoire de garder la bonne terre pour faire pousser ce que je peux???

      • Un champs d’épuration est conçu pour laissez évaporer l’eau, notamment grâce à la couverture végétale. Ajoutez des planches de culture surélevée pourrait nuire à cette fonction. Peut-être devriez-vous consulter l’installateur pour avoir son avis?

  9. François Gingras

    Bonjour,
    j’aimerais planter des cèdres près de mon champs d’épuration car je veux limiter l’érosion de mon sol. Mon champs est installé à 5 pi d’une falaise qui descent de 15 pi. Qu’elle type de cèdre ou d’arbre que je peux installer?

  10. Bonjour,

    J’ai peu de connaissances à savoir quelles vivaces ou herbacées ont des racines peu profondes. Existe-t-il une liste? Merci.

  11. Livernoche

    Un mélèze près d’un champ d’épuration est-il considéré comme nuisible?

  12. roger dufresne

    Bonjour afin de faire un jardin sur mon champ d epuration
    J ai fait deposer environ 6 pouces de bonne terre sur le dessus du champ d epuration.
    cela me permettrait il de pouvoir y planter de l ail, des patates, des fraisiers et des framboisiers en autre
    merci a l avance Roger

  13. Danielle Duhaime

    Peut on faire pousser du blé d’inde,sur un champs d’épuration ???

  14. Bonjour, est-ce que je peux faire un feu mon champ d’épuration ?

  15. Celine Gagnon

    Merci beaucoup pour les conseils, ça fait longtemps que je recherchais des infos sur les champs d épuration, je ne trouvais jamais de réponse aussi claire.

  16. Celine Gagnon

    Autre question, peut on planter de la rhubarbe sur un champ d épuration ?

  17. On peut la planter, mais récolter la rhubarbe, dont les pétioles touchent au sol, comportent un léger risque.

  18. Mathieu Drasse

    Bonjour. Est-ce une bonne idée de faire un pré fleuri à entretien minimal (coupe une fois par année) sur mon champ d’épuration? J’aimerais suivre les conseils que vous donnez dans votre livre « Les vivaces ». Est-ce que la liste de plantes que vous recommandez dans ce livre pour le pré fleuri seraient acceptables pour un champ d’épuration? Les racines seraient-elles trop profondes? Merci pour votre réponse.

  19. Marc Gélinas

    Bonjour ! Est ce que vous pourriez m’indiquer la distance aproximative du champ d’épuration pour planter un érable japonais de type ice dragon collection Jack Frost; on me confirme que c’est l’un des plus petit érable japonais merci

    • D’abord, les érables de la série Jack Frost sont très rustiques, mais pas petits. Même, selon votre climat (je ne connais pas votre zone de rusticité), ils vont probablement être plus grands qu’un érable japonais typique: 5 à 8 m de hauteur alors que, à cause du climat du Québec, la plupart des vrais érables du Japon, quand ils survivent, restent nanifiés et fragiles. Allouez 4 m autour d’un champ d’épuration.

  20. Yves Ouellette

    Bonjour , vous donnez de très bonne explication. J’aimerais savoir si je peux ajouter de la terre par dessus le champ d’épuration et semer du gazon simplement. J’ajouterais environ un 12 pouces de terre. Mon champ d’épuration fonctionne très bien depuis près de 35 ans, jamais eu de problème, il actuellement 10 pouces de terre et du gazon par-dessus. Merci à l’avance

  21. Denyse Sénécal

    Lorsque vous dites que les graminées peuvent être plantées sur un champs d’épuration, est-ce qu’il existe une variété en particulier ou est-ce qu’on peut planter n’importe quelle ?
    Je pensais y planter un arrangement de zébrées et karl foerster.

  22. Peut on mettre sur une zone d épandage de fosse toutes eaux un ÉNORME pot en plastique capable d accueillir un arbre, si oui lesquels ( cerisier du Japon ?) ?

    • Je ne vois pas de problème à faire cela.

      • Merci beaucoup, je pensai que le poids aurait pu poser souci ( un pot de diamètre 100 une fois rempli est quand même important) on m’a dit de ne pas rouler sur une zone d épandage d une part et d autre part avec un pot d un tel diamètre, trônant au milieu de la zone, j enlève un peu de zone herbeuse.

      • C’est vrai, mais… c’est quand même qu’un seul pot et ne réduit pas la surface fonctionnelle de beaucoup.

  23. Est ce qu’il serait possible de planter des courges en faisant des trous seulement pour les plants et laisser le gazon autour?

    Est ce que ça pourrait devenir trop lourd?

    • La lourdeur n’est pas un problème du tout, mais idéalement vous ferez monter les tiges des courges sur un treillis quelconque pour ne pas que les fruits touchent au sol. Cela aider aussi avec la tonte du gazon qui serait difficile si les plantes de courges couraient sur les graminées.

  24. Denise Lavallée

    Je rêvais d’un champs de rudbeckies sur mon champs d’épuration. Mais les orties se sont présentées (a cause d’un fumier trop jeune!), j’ai encore beaucoup de mal à m’en défaire et cette année, je vois apparaître de la mousse aussi. La saison est encore jeune mais est-ce que mon rêve est irréaliste? Comment reprendre le contrôle de la situation? Merci

  25. bonjour .
    j’aimerais cacher la cheminée (tuyau de 4 pcs en pvc) de mon champ de polissage (Bionest)
    je veux donc installer une boite de de bois 16pcs de large x 48 pouces de long et x12 pcs de hauteur contenant de la terre et 2 plants de clématite afin de cacher cette cheminée .
    Est ce que cela peux causer des problèmes à long terme.

  26. Es ce que je peu faire un enclos pour mes chèvres ou il y a un risque pour l herbe qu’ils mangent

    • Il y a un risque d’elles prennent certaines maladies, d’un côté, maladies qui pourraient passer aux humains qui s’en occupent, mais aussi que leur pattes compactent le sol et réduisent l’efficacité du champ. Pour ces raisons, il n’est pas recommandé de laisser le bétail brouter sur un champ d’épuration.

  27. Morand Gilles

    Bonjour, que pensez-vous du trèfle blanc sur le champs d’épuration? Le semer en juillet …. comme je suis au chalet? Merci pour vos bons conseils

  28. J’ai installé une bâche de paillage sur ma fosse septique et j’ai des mauvaises odeurs dans la maison est du a l’installation de la bâche ou au fait que la fosse soit pleine ?

    • Je soupçonne que la fosse soit pleine, car, si la bâche a une influence, elle devrait réduire les odeurs, pas les augmenter.

    • Il n’y a pas de risques à mettre une toile sur le champ d’épuration?

      • Il faudrait vérifier avec un expert. Par contre, théoriquement l’eau s’écoule vers le bas. L’évaporation – que la toile bloquerait – n’est pas censé être un facteur majeur.

  29. Bernard Gélineau

    Bonjour,
    Est-ce la même chose pour un champs d’eau grise que pour un conventionnel pour planter des tomates ou autre fruits telle que mentionné plus haut ?
    merci

  30. Essentiellement, oui, et le risque est encore moindre.

  31. Selon vous, un bon moyen pour éliminer la pelouse sur le champ épuration? Toile géotextile tressé, motoculteur, débourbées, une grosse épaisseur de paille et copeaux de bois? Merci pour votre aide!

  32. Merci Larry pour cette générosité!

  33. Michel Dallaire

    J’aimerais cacher la vue de mon champ d’épuration en plantant quelques vignes à raisin Somerset sur son pourtour, que je ferai monter sur une clôture de perches de cèdre. Les racines des vignes posent-elles un risque pour le champ d’épuration?

    Mercci!

  34. Bonjour, nous avons un vieux champs d’épuration qui heureusement ne nous a pas causé de problèmes jusqu’à maintenant. Par contre vous m’inquiètez en lisant, puisque nous avons un cormier de quelques mètres de haut au dessus presque du champs et des jeunes arbres ( bouleau sapin) à un mètre de là… Est-ce si pire que ça?

    Merci!

  35. Bonjour,
    Est ce que l’on peut planter des sureaux près d’un champs d’épuration, à environ 2 mètres ?

  36. Marianne

    Merci pour les précisions, ce sera pour ma part des framboisiers et des asclépiades.

  37. Vous parlez de bacteries sur des fruits et legumes qui pousseraient en potager sur jardin d’epuration, mais il y a toujours des bacteries dans la terre et aussi amenes par des animaux. Je ne vois pas en quoi le fait que les fruits et legumes touchant la terre seraient plus a risque que dans d’autres potagers, on lave toujours de toute facon. Pouvez vous argumentez vos dires ?

    • Non, je laisse cela aux experts. Je me limite à préconiser les recommandations gouvernementales. Peut-être qu’elles sont exagérées, mais…

  38. ANNICK DRAPPIER

    Bonjour, on aimerait planter une haie décorative entre notre voisin et nous mais le soucis c’est la fosse septique qui n’est pas très loin… que me conseilleriez-vous comme petits arbustes
    merci pour votre aide 🙂

  39. Noël Nakhoul

    Bonjour, puis-je installer sur mon champ d’épuration un carré de sable (6p×6p) ?

  40. André Picard

    Bonjour, nous sommes dans le bois et celui-ci est tapissé de fougère (et c’est très beau!).
    Le champs a été fait en 2017 et cette année les fougères commencent à pousser dessus.
    Vous dites qu’il ne faut pas laisser pousser des végétaux à racines longues.
    Est-ce que nous pouvons laisser les fougères à votre avis?
    Merci

  41. Josée Arbour

    Bonjour, nous avons un champ d’épuration depuis 2008 recouvert de gazon qui a toujours été coupé.
    Cette année, nous aimerions laisser pousser le gazon pour devenir un champ de verdure. Est-ce que ça nuira à l’efficacité du champ d’épuration?

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :