Bacs et balconnières Fines herbes Potager Truc du jour

Un jardin en sac en 5 minutes!

20160629F.jpg
Un jardin en sac ne prend que 5 minutes à installer!

Il est facile de créer un mini-potager pour un balcon ou une terrasse directement dans un sac de terreau ou de terre à jardin. Ainsi, nul besoin de pot. Et c’est si facile à faire, ne prenant qu’environ 5 minutes de votre temps à installer!

Quant à l’entretien, sachez qu’il n’y aura pas de mauvaises herbes à supprimer. Et si vous jardiner sur un balcon ou toit, peu de prédateurs. Il n’y a pas de limaces au 14e étage!

Étape par étape

  1. Trouvez un emplacement convenable, de préférence au plein soleil. Il peut s’agir d’un balcon, d’une terrasse, d’un toit plat, d’une aire de stationnement, d’une table, etc., mais vous pouvez aussi posez votre jardin en sac directement sur le sol, même un sol normalement impropre à la culture des légumes (gravier, glaise, etc.).
  2. Déposez le sac à l’horizontale sur la surface choisie.
  3. Percez plusieurs dizaines de trous avec une fourchette ou un tournevis. Ces trous serviront de trous de drainage pour laisser écouler tout surplus d’eau.
  4. Retournez le sac pour que les trous de drainage soient dirigés vers le bas.

    20160529A
    Certains fabricants de terreaux indiquent même où couper le sac!
  5. Découpez le haut du sac. Vous pouvez l’enlever presque complètement, ne laissant qu’une marge de 5 cm tout autour pour retenir le terreau et ainsi dégager un long rectangle de sol: c’est l’idéal pour les semis ou pour le repiquage de petits légumes. Ou ne pratiquez qu’un trou par plante, ce qui plus pratique pour les gros légumes comme les tomates.
  6. Mélangez au terreau un engrais biologique à dégagement lent, selon la dose recommandée par le fabricant, et 3 ou 4 cuillérées de mycorhizes (si le terreau n’en contient pas déjà).
  7. Semez ou repiquez vos légumes, selon leur espacement habituel (exemple, il y a de la place dans un sac de 18 litres pour 2 tomates, 4 poivrons, 16 laitues, etc.).
  8. Arrosez bien.

Pendant l’été, arrosez au besoin et fertilisez avec un engrais bio soluble aux deux semaines environ. Bientôt vous serez en train de récolter les fruits de vos (minimes) labeurs!

Répétez l’expérience!

Le même sac peut servir de jardin pendant plusieurs années: il s’agit tout simplement de combler avec un peu de compost quand la terre d’origine se tasse.

Quelles plantes cultiver?

20160529D.jpg
Jardin de fines herbes en sac.

Presque tout légume peut se cultiver dans un sac de terreau sauf les légumes à racines longues (le sac ne sera pas assez profond pour les carottes, par exemple) et les légumes (artichauts, rhubarbes, asperges, etc.) de très grande taille qui nécessitent, eux aussi, un sol profond. Les fines herbes aussi s’adaptent facilement à un jardin en sac.

Vous pouvez aussi utiliser la même technique pour faire une mini-platebande de fleurs annuelles si l’apparence utilitaire du sac ne vous dérange pas.

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, conférencier très en demande et jardinier passionné, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 000 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

2 comments on “Un jardin en sac en 5 minutes!

  1. Béatrice M.

    Aaah! Voilà que je me demandais si vous alliez en faire l’objet d’un article en 2020! Magnifique paresse quand tu nous tiens 😉 …Donc pour la plantation, on peut se fier à la densité du « square feet garden », mais 2 plants de tomates indéterminés, avec leur tige bien allongée à l’horizontale, ce ne serait pas trop… étouffant? Et si je dépose le sac sur la pelouse (masquée de journaux), si j’incise un X au fond du sac, les racines auraient-elle des chances de s’enfoncer chez les vers de terre? Encore merci de vos articles! Quelle joie!

  2. Je suis d’accord: il vaudrait mieux limité cette méthode aux tomates déterminées. Ou une seule tomate indéterminée avec accès au sol. Le papier journal serait moins nécessaire dans ce cas, car peu de mauvaises herbes réussiraient à monter dans le sac par de simples X coupés dans le fond.

Répondre à Jardinier paresseux Annuler la réponse.

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :