Le nouveau rosier ‘Oscar Peterson’

Par défaut
20160508A

Rosa ‘Oscar Peterson’. Photo: www.canadianartistsroses.com

Pour beaucoup de jardiniers des régions froides, il ne se fait pas mieux parmi les rosiers que ceux de la série Explorateur d’Agriculture Canada. Ces rosiers, qui portent des noms de grands explorateurs canadiens, comme John Cabot et Henry Hudson, ont fait fureur non seulement au Canada, où il furent développés, mais aussi aux États-Unis et en Europe, et ce, pour leur floraison abondante, leur bonne résistance aux maladies et surtout leur grande résistance au froid. En fait, tous ces rosiers peuvent pousser en zone 3 sans protection, même en zone 2 pour certains, ce qui est exceptionnel pour un rosier.

La série Explorateur est cependant complète: après 26 lancements, il n’y aura plus de nouvelles introductions. Mais une nouvelle série a pris sa place, développée à partir de la génétique des rosiers Explorateur et avec l’aide des hybrideurs de la première série, notamment Claude Richer-Leclerc et Campbell Davidson. On appelle cette série les Artistes canadiens, car ils portent des noms d’artistes et d’œuvres d’art canadiens. Et on vient de lancer un nouveau rosier dans la série, ‘Oscar Peterson’.

L’homme

20160508B, Heinrich Klaffs, Wikimedia Commons

Oscar Peterson. Photo: Heinrich Klaffs, Wikimedia Commons

Oscar Peterson, né à Montréal en 1925 et décédé à Mississauga en 2007, fut l’un des pianistes et compositeurs de jazz le plus marquants de l’histoire et fut réputé de son vivant comme le roi du jazz. Il accompagna les plus grandes chanteuses, dont Ella Fitzgerald et Billie Holliday, et enregistra de nombreux disques. Sa musique demeure encore populaire aujourd’hui.

Le rosier

Le rosier ‘Oscar Peterson’ porte de grosses fleurs semi-doubles de couleur crème ou même rosée quand elles sont en bouton, mais blanc pur à l’épanouissement, avec une masse d’étamines jaunes au centre. Il n’y a pas de parfum notable. On les dit «propres», c’est-à-dire que les pétales tombent après la floraison et aucun nettoyage n’est donc nécessaire. Elles sont produites en bouquets à l’extrémité des branches, non seulement au début de la saison, mais tout au long de l’été, car la plante refleurit abondamment même si on ne supprime pas les fleurs fanées.

L’arbuste a un port dressé ou légèrement étalé, ne drageonne pas et peut atteindre de 90 à 180 cm de hauteur et 125 cm de diamètre. Joli lorsque planté en isolé, il fait aussi une excellente haie. Ses feuilles luisantes sont extrêmement résistantes aux maladies. Enfin, il est rustique dans les zones 3 à 8.

Le rosier ‘Oscar Peterson’: l’essayer c’est l’aimer.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s