Frustré par les freesias?

Par défaut
freesia-giant-masterpiece.jpg

Les freesias vendus au printemps donnent rarement de bons résultats.

Si vous visitez votre jardinerie locale, vous verrez que les étalages de bulbes sont en place: cannas, callas, dahlias, bégonias tubéreux et bien plus encore vous sont offerts. C’est le bon moment pour les acheter, question d’avoir le meilleur choix possible. Et aussi, on part plusieurs de ces bulbes à l’intérieur, notamment les cannas et les bégonias tubéreux (voir Temps de réveiller les plantes qui dorment) et s’est en pleine saison pour s’y mettre.

Mais à travers le lot de «bulbes d’été» qu’on nous offre, il y a toutefois un que je déconseille: le freesia. Voici pourquoi:

Origine des freesias

20160404A

Le freesia est aussi parfumé qu’il est coloré.

Les freesias couramment vendus, Freesia x hybrida, sont des hybrides dérivés d’espèces originaires d’Afrique du Sud. Les fleurs en trompette blanches, jaunes, orange, rouges, roses ou pourpres sont très parfumées, un attrait supplémentaire… pour ceux qui peuvent les sentir. (Environ une personne sur dix est incapable de sentir l’odeur des freesias, un trait génétique qui passe de génération en génération!)

Cependant, cette origine subtropicale fait en sorte que le freesia n’est pas un bon bulbe d’été.

20160404B.jpg

Le Festival des freesias de Hachijojiima (Japon) a lieu en mars… quand les freesias sont en fleurs, pas pendant l’été.

Le freesia, en effet, est à floraison hivernale dans son pays d’origine et il entre en dormance l’été, un trait qu’il tend à maintenir en culture. Dans l’hémisphère nord, où il pousse très bien sous un climat méditerranéen (en Californie, dans le sud d’Europe, etc.) qui rappelle le climat de l’Afrique australe (étés chauds et secs, hivers frais et pluvieux, avec peu ou pas de gel), il fleurit généralement entre Noël et mars. Mais pas en été. Quand il fait chaud, la plante a tout naturellement tendance à entrer en dormance.

Vente à la mauvaise saison

20160404D.jpg

Freesias produits en serre pour la fleur coupée.

Il n’est donc pas logique de vendre des bulbes de freesia (en fait, il s’agit de cormes plutôt que de bulbes) au printemps. Normalement, sous un climat froid, les cormes seraient à planter à l’automne, en pot, pour une floraison à l’intérieur au cours de l’hiver. Même là, la floraison n’est pas toujours facile à obtenir, à moins de disposer d’un emplacement à la fois frais (environ 7 à 12˚C la nuit et pas plus de 18˚C le jour) et ensoleillé, peut-être une pièce aux grandes fenêtres mais que vous chauffez à peine. Les horticulteurs professionnels le plantent  à l’automne et le forcent en serre froide (une serre à peine chauffée): voilà des conditions à son goût!

Il faut dire que les cormes vendus au printemps ont reçu un traitement spécial au froid pour les aider à fleurir l’été… et si vos températures estivales demeurent généralement inférieures à 18˚C, ça peut fonctionner. Si oui, attendez-vous à une floraison en septembre. Mais là où les étés sont chauds, habituellement la plante ne fleurit pas du tout.

Une solution possible

20160404E.jpg

Freesias cultivés en pot.

Si vous voulez à tout prix essayer de cultiver des freesias à partir du printemps, il vaut mieux les cultiver en pot, à l’intérieur. Empotez-les tôt au printemps à raison 4 ou 5 cormes par pot de 20 cm, couvrant à peine les cormes. Placez le pot devant une fenêtre très ensoleillée mais fraîche (voilà la complication: plein soleil et fraîcheur sont une combinaison difficile à trouver). Offrez-lui des arrosages normaux, quand le terreau est sec au toucher. Il est inutile de fertiliser, car le corme contient déjà toutes les réserves nécessaires pour assurer la floraison. Un tuteur est presque toujours nécessaire. Le freesia appréciera une pièce fortement climatisée pendant l’été.

Avec un peu de chance, les cormes fleuriront environ 12 semaines après l’empotage. Par la suite, compostez-les: il est très difficile de les récupérer pour une autre floraison.

Malgré ce traitement, il arrive souvent que le freesia ne fleurisse pas, mais tant que le feuillage est encore vert, continuez de l’entretenir, toujours à l’intérieur. Il arrive alors souvent qu’il fleurisse… à sa saison normale, soit pendant l’hiver.

Une autre solution possible

Le plus facile, par contre, c’est d’acheter des freesias sous forme de fleurs coupées. Tout fleuriste peut vous en commander s’il n’en vend pas déjà. Habituellement ils sont offerts à des prix raisonnables pendant des mois d’hiver ou au début du printemps, mais vous pouvez obtenir des freesias forcés à toute saison si vous êtes prêt à payer plus cher.

Advertisements

3 réflexions sur “Frustré par les freesias?

  1. Nicole Coulombe

    J’adore les Freesias et leur parfum. J’ai tenté la culture et sur environ 12 cormes, une seule minuscule fleur blanche. Je vais suivre votre conseil : visite chez le fleuriste si le goût me prends d’en avoir chez moi. Bonne journée ensoleillée d’hiver.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s