Multiplication des végétaux Plantes d'intérieur Truc du jour

Comment multiplier un papyrus d’appartement

20160218A.jpg
À l’endroit ou à l’envers, la bouture prendre racine.

Cherchez un peu partout sur l’Internet et vous lirez que, pour bouturer le papyrus d’appartement, appelé aussi papyrus à feuilles alternes (Cyperus alternifolius), une plante d’intérieur populaire, il faut couper une section de tige de 2 à 10 cm de longueur, puis plongez la bouture dans de l’eau (dans un verre, un pot de confiture, etc.) à l’envers. Et ça fonctionne!

Sauf que vous n’avez pas nécessairement à mettre la bouture à l’envers. Que vous la placez debout, couchée, à l’envers ou à l’angle que vous voulez, tant que l’extrémité de la bouture (la partie portant des feuilles) touche à un milieu humide, elle prendra racine et se mettra à produire de nouvelles tiges. Donc, sans que l’information ne soit fausse, elle n’est pas tout à fait exacte non plus. Curieusement, même Wikipédia indique qu’il faut placer la bouture à l’envers.

20160218B.jpg
Cultivez le papyrus dans un cache-pot rempli d’eau.

Dans tous les cas, quand des racines apparaissent et de nouvelles petites tiges sortent, plantez le bébé dans un pot de terreau… avec les nouvelles tiges dirigées vers le haut, bien sûr. Il faut toujours garder le terreau de cette plante non seulement très humide, mais même détrempé si possible, car le papyrus est une plante semi-aquatique. Suggestion: placez le pot dans un cache-pot bien plus large que le pot… et gardez ce cache-pot rempli d’eau d’eau aux 3/4 en tout temps.

3 comments on “Comment multiplier un papyrus d’appartement

  1. Bonjour, croyez-vous qu’il est préférable de bouturer un papyrus dans du terreau, comme vous le suggérez pour les boutures, ou carrément dans l’eau? Merci 🙂

    • Vous pouvez bouturer cette plante dans l’eau et elle pourrait même vivre dans l’eau un certain temps. mais pour la garder en vie, il faudrait la planter dans du terreau éventuellement. Donc, la bouturer dans l’eau implique 2 tâches, la bouturer dans du terreau (très humide), une seule.

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :