Les araignées sont nos amies…

Par défaut

20160203A.jpgJe le sais: la majorité des gens détestent les araignées et plusieurs paniquent à leur vue. Je ne vous oblige pas de les embrasser, mais j’aimerais juste que vous les compreniez.

Il faut savoir que les araignées sont les amies du jardinier. Elles mangent une vaste gamme d’insectes et d’autres arthropodes, dont plusieurs qui sont nuisibles à nos cultures. D’accord, à l’occasion elles croquent un insecte bénéfique, mais beaucoup, beaucoup plus d’insectes nuisibles finissent dans leur assiette que d’insectes utiles. Le jardinier sage les laisse vivre, tout simplement.

Et c’est aussi le cas des araignées qui vivent dans nos maisons. Non, vous n’avez pas besoin d’avoir honte: il y a des araignées dans toutes les maisons et ça n’a rien à voir avec le manque de propreté. Elles sont là parce que des insectes et autres bestioles pénètrent nos maisons ou y vivent et elles aident à réduire leur nombre.

Une araignée qu’on a tous vue

20160203B.pngSaviez-vous qu’il y a même des araignées spécifiques aux maisons et qu’on ne retrouve presque jamais ailleurs? La tégénaire domestique (Tegenaria domestica), par exemple, est trouvée dans les maisons partout sur la planète Terre, tout probablement chez vous. Cette araignée inoffensive est de loin l’araignée la plus souvent vue dans nos maisons.

Quand vous voyez une araignée…

Que faire quand vous voyez une araignée? Rien. Laissez-la vivre. Surtout quand elle est dans le jardin extérieur. Dans la maison, si elle est dans un emplacement qui vous dérange, je suggère de la déplacer sur vos plantes d’intérieur. Si elle s’y établit, elle risque d’être là pour attraper un insecte indésirable qui pénètre dans vos plantes, tuant peut-être une infestation future dans l’œuf.

21060203C.jpgPour ramasser une araignée sans la blesser, on peut utiliser le traditionnel essuie-tout, mais pour ceux qui craignent d’être aussi proche d’une araignée, il existe des outils à long manche spécialement conçus pour attraper les araignées (et autres bestioles) sans devoir les approcher. Par la suite, vous les libérerez où vous voulez.

Superstitions

Il existe toutes sortes de superstitions autour des araignées (rappelez-vous «araignée du matin, travail ou gain, araignée du soir, espoir»), mais la plupart prétendent que voir une araignée porte bonne chance. D’ailleurs, tuer une araignée porterait malchance. Donc, les superstitieux ont peu de choix que d’aimer les araignées!

Toxicité

Oui, la plupart des araignées ont un venin toxique mais il est généralement conçu pour de minuscules insectes, pas de gros mammifères, donc inoffensif pour les humains. D’ailleurs, la plupart des araignées sont incapables de mordre un humain: leurs parties buccales n’arrivent pas à percer notre peau. Les lecteurs du Québec, notamment, ont peu à craindre: il n’y a pas d’araignées toxiques pour les humains chez eux.

20160303D.jpg

On trouve la célèbre veuve noire, toxique, dans la France méridionale, mais elle ne mord pas sans provocation.

En France méridionale, oui, il y a des araignées toxiques, mais elles sont peu nombreuses et les cas d’empoisonnement dus à une morsure d’araignée sont rarissimes. Aucune araignée d’ailleurs n’agresse volontiers un humain – nous ne sommes pas leurs proies, après tout – elles ne «piquent» (en fait, les araignées ne piquent pas, elles mordent) que si elles se sentent menacées. Laissez-les tranquilles et elles vous laisseront tranquilles, voilà tout.


Encore, je ne vous oblige pas à embrasser les araignées, mais j’espère que ce texte vous aurez montré à les respecter.

Advertisements

10 réflexions sur “Les araignées sont nos amies…

  1. J’ai toujours eu peine à comprendre la peur que les araignées inspirent aux humains. Elles sont toutes petites et un humain peut aisément les anéantir. On a peur de ce qu’on ne connaît pas. Le pire danger, À tout point de vue, c’est donc l’ignorance.

      • Je suis arachnophobe (je ne peux même pas voir une araignée en image) depuis mon enfance et je pensais qu’avec le temps, ça passerait… ce ne fut pas le cas. Puis je me suis dit qu’avec mon cours sur les insectes en horticulture (que je suis présentement) ça m’aiderait sûrement à « raisonner » cette peur car on apprend à connaître leur utilité justement… et bien, ça ne marche pas non plus ! Leur forme de corps et leur 8 pattes me répugnent, c’est plus fort que moi !! Je ne sais pas d’où vient cette phobie mais je peux vous dire que dans mon cas, elle n’a rien avoir avec l’ignorance 😉

  2. Sylvain Brochu

    Je suis un gars et j’ai malheureusement la phobie des araignées et tout comme Céline ce n’est pas par ignorance. Jugerait-on les personnes qui ont le vertige d’ignorantes ? Jugerait-on les personnes qui ont peur de l’eau, des profondeurs d’ignorantes ?

    Il semble, d’après mes parents que lorsque j’étais très petit je ne craignais les araignées, je les capturais avec mes mains, je leur arrachais les pattes (oui, je sais c’est affreux, mais quand on est très jeune on ne prend pas forcément conscience des gestes que l’on pose), bref, je les touchais sans problème.

    Un soir, alors que je regardais la TV, un film de Tarzan était diffusé.
    Dans cet épisode, Boy, le fils de Tarzan a survécu à plusieurs obstacles dans la jungle. Mais il est malencontreusement tombé dans un trou d’un diamètre de la hauteur d’un homme.

    Au fond, il est pris dans une grosse toile d’araignée. Les fils de la toile sont en fait des cordages.
    Boy est face à deux tunnels (en Y). Dans chacun de ces tunnels d’immenses araignées se dirigent lentement mais sûrement vers Boy, pour évidemment le dévorer.

    Boy appelle son père par son petit cri. Tarzan entend l’appel de son fils et se met à courir à travers la jungle pour aller sauver son fils. Pendant son périple, il est freiné par plusieurs animaux qu’il tue pour s’en débarrasser. Il est pris dans une plante qui se referme sur lui, l’empêchant encore d’aller sauver son fils. Pendant tout ce temps, des plans continuent de montrer ces énormes araignées progresser inlassablement mais très très surement vers Boy, leur repas n’est plus qu’une question de mètres. Tarzan appelle des éléphants pour l’aider à se libérer de cette plante. Le temps court. Je me rappelle tellement le stress que je vivais à ce moment là. Boy allait-il mentir ? Comment se fait-il que Tarzan soit aussi lent pour arriver sur les lieux ?

    Finalement, juste avant que les araignées n’atteignent la morbide toile, Tarzan parvient à détacher Boy en utilisant un couteau et en coupant « les cordes ». Il récupère Boy est s’enfuit de cette trappe à araignées.

    J’étais évidemment très soulagé que Tarzan ait pu sauver son fils, mais en même temps c’était la première fois que Tarzan n’a pas combattu un animal à mains nues. Il les a fuit. Alors qu’il était capable de tuer des crocodiles, des lions, des zèbres et tous ce genre d’animaux, il a eu « peur » des araignées géantes.

    Il parait qu’après ce film, je n’ai plus jamais touché à une araignée.

    J’ai beau rationaliser ma peur, j’ai beau « croire » que la source de ma peur vient de ce film, je n’arrive pas à laisser une araignée vivante dans mon logement.
    J’ai pour mon dire qu’une araignée qui croise mon regard devrait savoir qu’il lui reste moins de 60 secondes vivre.
    Alors que jusqu’à 15 ans je criais pour que mon père vienne éliminer l’araignée (lui souvent la récupérait et allait la jeter à l’extérieur, maintenant je sers les dents et je prends énormément de papier (pour être bien sûr que l’araignée ne puisse me mordre (peur irraisonnée mais c’est plus fort que moi) et je l’écrase avec le plus de force possible.

    Je prends le papier, je le jette dans la toilette et je flushe 3 fois plutôt qu’une.

    Je suis convaincu que ça peut faire rire bien du monde (même moi quand je pense à mon attitude je peux en rire tellement j’utilise une bombe nucléaire pour tuer une fourmi !).

    Mais il n’y a pas grand chose que je puisse faire, c’est mon système nerveux autonome qui agit et je ne peux le contrôler.

    En revanche, je ne tue pas les araignées vivant à l’extérieur, sauf si elles sont dans le cadrage de porte ou de fenêtre. Dans ce cas-là c’est le chalumeau que j’utilise pour être certain de bien éliminer tout ce qui aurait pu se cacher dans les coins.

    Et je le répète, je comprends très bien la biologie de l’araignée.

    J’ai dû me faire mordre durant une nuit (sur les poignées d’amour), je peux vous dire que ça fait très très mal pendant quelques jours, même si c’est pas mortel.

    Alors on cesse de juger les gens qui tuent les araignées par phobie. Ce n’est pas drôle à vivre et encore moins de sentir qu’on peut nous juger… par ignorance !

      • Sylvain Brochu

        « On a peur de ce qu’on ne connaît pas. Le pire danger, À tout point de vue, c’est donc l’ignorance. »

        suivi de « Bien dit ».

        C’était surtout le commentaire de Françoise Pascals qui m’a interpellé, quand elle parle d’ignorance. L’ignorance dans son cas est probablement celle de la non-compréhension des phobies.

        Je sais bien qu’il y a des thérapies pour toutes sortes de phobies et en particulier pour les arachnophobes. Par chance, mon cerveau arrive à ne pas penser aux araignées tant et aussi longtemps que je n’en vois pas à l’intérieur d’une voiture ou d’un bâtiment. Je vis donc relativement normalement 99,9% de mon temps.

        De plus, je ne pense pas qu’en tuant une trentaine d’araignées par an, je mette leurs espèces en danger. Elles se reproduisent tellement vite et en grand nombre 🙂 Je ne militerai sans doute jamais pour éradiquer toutes les araignées sur cette planète.

        Petite anecdote vécue aujourd’hui même. Le printemps se faisant sentir, j’ai décidé de nettoyer l’ensemble de mes vitres. Le problème c’est que 2 fenêtre vraiment très vieilles (je suis locataire) et les cadres sont branlants, laissant passer toutes sortes d’insectes… dont des araignées. J’avais bien vu une toute petite araignée tisser une fine toile à mi hauteur, entre les deux fenêtres, je me disais qu’elle ne me ferait pas trop peur le temps venu.

        Par peur qu’une araignée ne surgisse, je n’ouvre jamais ces fenêtres.

        Raison : Une fois, j’avais ouvert une de ces 2 fenêtres et une araignée grosse comme une pièce de 2$ (le corps !) a pu se faufiler entre le cadre et le chalumeau que j’avais allumé pour détruire tout ce qui pourrait se cacher dans les fentes, les rainures etc….
        La mausus est tombée sur le sol et s’est faufilée sous un meuble.
        Laissez-moi vous dire que j’ai vidé un aérosol insecticide dans la pièce, pour ne lui laisser aucune chance !

        De retour à aujourd’hui.
        Au moment de lever la fenêtre (guillotine), quelle horreur. J’ai l’impression de voir une araignée morte et surtout une énorme toile d’araignée avec une entrée en tunnel, occupant tout le bas, entre les deux vitres. Je lâche la fenêtre à guillotine qui a faillit se casser !
        Je vous laisse deviner comment mon système nerveux autonome s’est mis en mode panique.

        Aspirateur, chalumeau, balai, j’étais armé pour affronter cette éventuelle créature. J’ai même un certain temps envisagé d’annuler le nettoyage des vitres !

        L’aspirateur a fait son effet en aspirant rapidement la toile. Le chalumeau est venu réveiller une araignée avec un gros corps et des petites pattes, genre veuve noire, mais inoffensive dans ma région. Évidemment, elle n’a pas eu le temps de savoir que le printemps s’en venait qu’elle finissait brûlée vive.
        J’ai pu déloger 2 autres petites araignées. Tuées aussi.
        Bien sûr, en analysant rationnellement la situation, c’est complètement disproportionné comme moyens/solutions.

        Et puis, prenant mon courage à deux mains (je suais à grosses, très grosses gouttes), j’ai délogé mes fenêtres de leur cadre et les ait lavées à grandes eaux sur le balcon arrière. Quelle horreur d’avoir pu déloger près d’une trentaine de cocons logés dans les charnières. Je ne sais pas s’ils étaient vides, contenait des oeufs ou des araignées endormies…. mais je peux vous dire que ça m’a pris énormément de courage pour laver ces fenêtres et des chaleurs post-évènement sachant que j’avais tenus ces vitres par les côtés, là où justement j’avais délogé ces cocons !

        Après avoir laver les vitres, pendant qu’elles sèchaient, coup de chalumeau tout autour des cadres des fenêtres. Coup de balai. La totale. Oui je sais c’est « malade » comme comportement.

        Je replace les fenêtres, mais je crains constamment de voir apparaitre une araignée, sortie de je ne sais où.

        Finalement, après 2 pénibles heures, mes fenêtres sont propres. Je les lave environ aux 2 ans, tellement j’ai peur. D’aucun me dirait de les faire laver par une tierce personne et à quitter l’appartement pendant ce temps. Ce serait mal comprendre la phobie…. et si une araignée arrivait à se faufiler sans que cette tierce personne ne s’en rende compte… c’est moi qui vais dormir dans le logement par la suite ! Et là la paranoïa pourrait facilement embarquer.

        Quand on parle de phobie c’est définitivement pas de l’ignorance, mais une peur incontrôlée

        En passant, j’adore vos articles sur le jardin, plein de gros bon sens, y compris pour les araignées comme agent écologique de lutte contre les nuisibles.

        J’ai juste voulu rétablir la réalité que vive les arachnophobes. Aucune raison de les juger comme l’a fait Françoise Pascals.

      • Merci. Je comprends davantage. Mais aussi, je ne pense pas que Françoise Pascals voulaient nécessairement dire que les gens qui ont peur des araignées sont ignorants. Car ignorance peut aussi vouloir dire « ne pas savoir ». Je pense que tous les gens qui ont peur des araignées ne sont pas de véritables arachnophobes, mais que leur peur vient du fait qu’on les a mal enseignés au sujet des araignées. Dans leur cas, savoir que les araignées sont inoffensives et même bénéfiques pourrait sans doute aider. Du moins, je l’espère!

  3. Sylvain Brochu

    Mais qui donc pourrait tenir un discours « malhonnête » sur les araignées ?

    Je n’ai jamais entendu dans ma vie une seule personne me dire que les araignées étaient inutiles ou dangereuses pour l’Homme (à l’exception de quelques spécimens vivant nettement plus au Sud (veuve noire et autres rares spécimens). Bien au contraire, je rencontre bien plus que d’ordinaire des gens qui ne comprennent pas ma phobie, qui en rit (pas méchamment, mais qui sont surpris qu’un gars puissent avoir une si grande peur face à une si petite bête).
    J’aimerai tellement laisser des araignées s’occuper des moustiques l’été plutôt que d’asperger des produit chimique dans mon appartement.

    Bien sûr les films d’horreur ont joué leur rôle en « diabolisant » ces bestioles (j’en ai visiblement souffert étant jeune), tout comme « les dents de la mer » ont diabolisé les requins.

    J’ai eu longtemps de la difficulté à voir des photos, des dessins d’araignée, mais durant ma vie d’adulte il a bien fallu que je « prenne sur moi » un petit peu.

    Je ne regarde plus aucun film d’horreur avec des araignées. Je me force terriblement pour regarder des documentaires animaliers, contenant des araignées, mais je continue de mettre mes mains devant les yeux et à regarder au travers de petites fentes (comme les enfants).

    Je suis encore très très loin de retoucher une araignée. Et dire que mon père voulait s’acheter une tarentule ! Était-ce de la provocation, un désir sincère ? Une chose était certaine, j’ai su lui expliquer que la place d’une telle tarentule n’était surement pas dans un terrarium dans une maison et qu’advenant qu’une telle créature rentrait dans sa maison, il ne reverrait plus jamais son fils tant et aussi longtemps que cette araignées serait vivante. Je pense que le dernier argument a eu raison de son désir d’acquisition de sa tarentule.

    Allez, on va arrêter là, je pense que j’ai apporté mon point et vous le vôtre.

    Je vais me concentrer sur les beautés végétales 🙂

    Bonne journée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s