Maladies des plantes Truc du jour

Traitements maison contre le blanc

20161022A.jpgQuand on voit le premier symptôme visuel du blanc (aussi appelé maladie du blanc, mildiou poudreux et oïdium), soit l’apparition d’une poudre blanche sur la feuille, il est déjà trop tard pour agir. Cette poudre résulte en fait de l’apparition des sporanges (organes producteurs de spores) soit l’avant-dernière étape de la maladie (dans la dernière étape, la feuille noircit et meurt!). La maladie a déjà envahi les feuilles depuis des semaines quand les sporanges apparaissent. Il faut donc prévenir le blanc, non pas la guérir.

On peut l’éviter en bonne partie en choisissant des variétés naturellement résistantes à cette maladie et en leur fournissant des conditions de culture plus appropriées, notamment une bonne aération et des arrosages en période de sécheresse (le blanc est une des rares maladies qui est plus courante quand la pluie manque; les autres tendent à attaquer surtout quand les feuilles restent humides après une pluie). Par contre, si vous n’en êtes pas rendu encore là dans votre évolution en tant que jardinier et que vous cultivez encore des plantes sujettes à cette maladie que vous n’osiez pas arracher, voici un traitement préventif «en attendant».

20160122B.jpgMélangez 5 ml (1 c. à thé) de bicarbonate de soude (trouvé dans le garde-manger) dans 1 litre d’eau et vaporisez cette solution sur les plantes sujettes à la maladie. Pour que le bicarbonate adhère mieux à la feuille, vous pouvez ajouter à la solution quelques gouttes de savon insecticide ou de savon à vaisselle. Notez que ce traitement ne fait que prévenir la maladie, non pas la guérir. Si vous commencez à traiter après que les feuilles montrent déjà la poudre blanche typique de la maladie, vous pouvez peut-être arrêter la progression de la maladie, mais le blanc déjà présent restera pour le reste de la saison.

Le lait aussi aurait une certaine efficacité comme fongicide préventif contre le blanc. La recette? Une partie lait pour neuf partis d’eau que l’on vaporise jusqu’à saturation. Le lait en poudre serait aussi efficace que le lait entier.

 

24 comments on “Traitements maison contre le blanc

  1. Il est préférable d’utiliser du bicarbonate de potassium car le potassium est plus utile à la croissance des plantes que le sodium.

    • Sans doute, mais alors, ce n’est plus réellement un traitement maison, le bicarbonate de potassium n’étant pas à la portée de la main comme le bicarbonate de sodium. Mais je retiens ça pour un blogue futur!

  2. Ping : Les maladies foliaires ne sont pas universelles | Jardinier paresseux

  3. Chaque année, à la fin de juillet, mes bégonias sont toutes affectées par le blanc. Je vais utiliser votre recette dès maintenant. Faut il aussi vaporiser les fleurs?
    Merci beaucoup, votre blog est une mine d’or d’info horticoles.

  4. Ping : Quand les feuilles des courges blanchissent… – Jardinier paresseux

  5. Ping : Le blanc de fin d’été – Jardinier paresseux

  6. Line Boisclair

    Est-ce possible sur un érable à feuilles rouges?

  7. Bonjour! Je viens d’acheter et planter un physocarbe diabolo. Je ne savais pas qu’il était sujet au blanc…il a déjà de la poudre blanche dessus, il est planté que depuis deux semaines max. si je le vaporise de votre recette maison au bicarbonate de soude, le blanc réapparaitra-t-il l’an prochain?
    Merci!

  8. Mais un moment donné est-ce possible que mon arbuste n’ait plus de blanc ou c’est prėférable de m’en départir?

    • Probablement qu’il en fera tous les ans ou du moins, les années où les conditions favorables à la maladie sont réunies… donc, presque tous les ans.

      • D’accord, merci beaucoup pour ces informations. Je suis bien désolée, je verrai avec le temps si cela vaut la peine de le conserver dans ma plate-bande.

  9. Marie-Eve Laplante

    À quel fréquence qu’on doit le faire le traitement?

  10. Environ une fois aux deux semaines. Plus s’il pleut.

  11. Ping : Contrôler le blanc sur les courges et les concombres – Jardinier paresseux

  12. Ping : Les maladies foliaires : moins globalement invasives qu’on ne le pense – Jardinier paresseux

  13. christian

    le bicarbonade de soude (petite vache) est tres bien pour les pivoines

  14. Françoise

    Je viens d’acheter une Monarde pour attirer papillons et colibris et misère je suis prise avec ce fléau … est-ce à dire que je me suis acheté un paquet de troubles?? Elle est sous un arbre au nord-ouest. Serait-il préférable de la changer pour un endroit plus ensoleillé?
    Merci

  15. Bonjour, si je lis bien, le blanc va revenir l’an prochain ? Est-ce que je dois changer la terre, me débarrasser des plants de pivoine ? On est en juillet, est-ce que je devrais couper mes pivoines ras le sol pour éviter que les autres plants attrapent le champignon ? Merci !

    • Oui, le blanc sur la pivoine tend à revenir. N’oubliez pas qu’elle est spécifique aux pivoines (d’autres souches de blanc – et il y en a milliers! – attaquent d’autres plantes) et donc n’infectera pas vos autres plantes. Que d’autres pivoines. À vous de décidez si vous tolérez la pivoine atteinte ou non.

  16. Carine mainville

    Si mon plant de tomate est atteint, les fruits sont il encore bon ou je dois arracher et oublier ma récolte cette année ?

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :