Catégories

Recherche

Nos collaborateurs

Mauvaise herbe ou plante indésirable?

20160119A.jpgIl y a un courant de bienséance écologique qui essaie d’éradiquer le terme «mauvaise herbe». Après tout, disent ces personnes affables, il n’est pas gentil de dire du mal d’un être vivant et «mauvaise herbe» est un terme bien négatif. De plus, cette plante spontanée n’est pas nécessairement mauvaise dans toutes les situations. Un pissenlit, par exemple, est rarement aimé dans la pelouse, mais très apprécié quand on le sème comme légume à feuillage comestible. Il est donc devenu plus politiquement correct d’appeler ces plantes non pas «mauvaises herbes», mais «plantes indésirables».

Quelle absurdité! Des générations de jardiniers ont utilisé le terme «mauvaise herbe» et l’utilisent encore. D’ailleurs, que faire avec le terme «malherbolologie» (étude des mauvaises herbes) si on élimine le terme mauvaise herbe?! Faut-il créer un nouveau terme là aussi?! Tout le monde comprend le sens du mot mauvaise herbe. Et d’accord, si une plante est indésirable dans situation X et un légume en situation Y, elle peut bien être une à la fois mauvaise et utile, selon la circonstance. Où est le conflit?!

Quant à «plante adventice», autre terme pour mauvaise herbe, glissez ça dans une conversion et vous verrez bien que presque personne ne vous comprendra.

Il me semble que la communication est l’art de se faire comprendre. Utilisons donc un terme que tout le monde connaît et comprend. Dans ce cas-ci, le terme le plus connu et le mieux compris est mauvaise herbe, point à la ligne.

Étiquettes + Mauvaise herbe, Plante indésirable, Plante adventice


commentaire sur "Mauvaise herbe ou plante indésirable?"

  1. Martinus Mooijekind dit :

    oui c’est compliquer de nommer une herbe en donnant le terme (mauvaise herbe ) il est plus façile de dire que la plante n’est pas à sa place dans nos culture, elle est seulement à la mauvaise place au mauvais moment salutations amicales martinus Date: Tue, 19 Jan 2016 11:30:14 +0000 To: bc.enr@bell.net

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!