Ces plantes qui purifient l’air

Par défaut
20160107A.jpg

L’air de votre demeure est souvent plus pollué que l’air à l’heure de pointe.

Quand on pense à l’air pollué, il nous vient toujours à l’esprit une rue de centre-ville à l’heure de pointe, jonchée d’autos dégageant un smog grisâtre et nauséabond. Mais la triste réalité est que, en général, l’air de nos maisons est encore plus pollué, surtout pendant l’hiver quand les échanges d’air avec l’extérieur sont à leur plus faibles. L’air d’intérieur, en effet, peut être de 2 à 100 fois plus pollué que celui de l’extérieur.

C’est que nos demeures sont remplies d’objets qui dégagent des composés organiques volatils (COVs): dissolvants, peintures, tapisseries, tapis, meubles, vêtements, colles, produits de calfeutrage, cosmétiques, papier… et la liste se poursuit presque à l’infini. Parmi les substances dégagées, il y a le benzène, le chloroforme, le formaldéhyde, le xylène, le trichloréthylène, l’alcool et l’acétone. Si le problème est moindre l’été, c’est que les fenêtres sont souvent ouvertes pour ventiler la maison. La situation est plus grave en hiver, d’autant plus dans les maisons modernes sont davantage isolées que les constructions plus anciennes. L’effet sur la santé des humains peut être subtil – allergies, fatigue, dépression, irritation des yeux, rhumes fréquents – ou plus accablant encore: problèmes cardiaques ou pulmonaires, cancer, asthme et plusieurs autres.

20160107B.jpg

Les plantes – toutes les plantes – filtrent et nettoient l’air.

Les plantes peuvent toutefois aider à dépolluer l’air. Les mêmes produits qui nous causent tant de tort – les composés organiques volatils – sont pour elles des matières qu’elles peuvent utiliser pour leur développement: elles peuvent les décomposer pour bâtir de nouvelles cellules. Ainsi, elles filtrent l’air de ces impuretés. Dans une étude en chambre fermée, on a déjà vu la qualité de l’air passer de «toxique» à «excellente» moins de 15 minutes, après l’introduction d’une seule fougère! En plus de filtrer l’air de ses polluants, les plantes augmentent le niveau d’humidité dans l’air, ce qui est excellent pour notre santé. Encore plus surprenant, les plantes détruisent les spores et les bactéries qui circulent dans l’air, réduisant ainsi les risques d’infection.

D’ailleurs, ce n’est pas que les plantes qui dépolluent l’air, mais aussi les microbes, invisibles, qui vivent sur leurs racines. Même, ces microbes font le gros du travail.

Au bureau aussi

20160107C.jpg

Les plantes au bureau réduisent le taux d’absentéisme.

Si les plantes d’intérieur peuvent nettoyer l’air de nos maisons, elles sont aussi importantes dans nos bureaux et autres lieux de travail. La chose la plus surprenante est que, de nos jours, de plus en plus de bureaux font enlever les plantes vivantes sous prétexte que leur entretien coûte trop cher! Pourtant, des études démontrent que l’absentéisme dans le bureau diminue de façon importante quand il y a présence de plantes… et que les employés sont plus alertes et productifs. Ainsi, les coûts en fait minimes de l’entretien des plantes font plus que compenser pour les pertes énormes qui résultent d’employées absentes ou malades ou moins efficaces!

Toutes les plantes nettoient l’air!

20160107D

Tout plante bien adaptée aux conditions va dépolluer l’air.

La NASA a fait de nombreuses études sur les plantes en vue de leur utilisation comme filtres dans l’espace et a étudié plus de 100 plantes… et toutes étaient des dépollueuses très efficaces. Donc, la croyance voulant que la plante araignée ou la fougère de Boston soient plus «performantes» que les autres plantes d’intérieur relève plutôt de la légende urbaine. Toute plante que vous cultiverez dans la maison fera très bien l’affaire. D’ailleurs, les plantes en santé qui poussent activement sont plus efficaces que les plantes qui vivotent parce qu’elles sont peu adaptées aux conditions. Si la plante araignée et la fougère de Boston paraissaient si haut sur la liste, c’est qu’elles poussent particulièrement bien sous les conditions environnementales de nos maisons, voilà tout.

La liste de la NASA

Malgré ce que je viens d’écrire, je sais très bien que plusieurs lecteurs de ce blogue vont insister pour voir «la liste», celle produite par la NASA, des plantes les plus dépolluantes. Elle vaut ce qu’elle vaut: essentiellement rien. Toutes les plantes nettoient l’air quand elles croissent sainement. Cela dit, voici la liste des premières 50 plantes étudiées, dans l’ordre de leur efficacité à filtrer l’air… sous des conditions de laboratoire:

  1. 20160107Dypsis

    Palmier d’Arec

    Dypsis lutescens syn. Chrysalidocarpus lutescens (palmier d’Arec)

  2. Rhapis excelsa (rhapside)
  3. Chamaedorea seifrizii (palmier bambou)
  4. Ficus elastica (caoutchouc)
  5. Dracaena deremensis ‘Janet Craig’ (dracéna ‘Janet Craig’)
  6. Hedera helix (lierre anglais)
  7. Phoenix roebelenii (dattier nain)
  8. Ficus maclellandii, syn. F. binnendijkii (figuier ‘Alii’)
  9. Nephrolepis exaltata cvs (fougère de Boston)
  10. Spathiphyllum (lis de la paix)
  11. Dracaena fragrans (dracéna fragrant)

    20160107Epipremnum.JPG

    Pothos

  12. Epipremnum aureum (pothos)
  13. Nephrolepis obliterata ‘Kimberley Queen’ (fougère ‘Kimberley Queen’)
  14. Chrysanthemum x morifolium (chrysanthème)
  15. Gerbera jamesonii (gerbera)
  16. Dracaena deremensis ‘Warneckei’ (dracéna ‘Warneckei’)
  17. Dracaena marginata (dracéna marginé)
  18. Philodendron erubescens (philodendron rougissant)
  19. Syngonium podophyllum (syngonium)
  20. Dieffenbachia ‘Exotica’ (dieffenbachia commun)
  21. Chamaedorea elegans (palmier nain)
  22. Ficus benjamina (figuier benjamina, figuier pleureur)
  23. Schefflera actinophylla (schefflera)
  24. Begonia x semperflorens-cultorum (bégonia des jardins)
  25. Philodendron selloum (philodendron arborescent)
  26. Philodendron hederaceum, syn. P. oxycardium, P. cordatum (philodendron grimpant)

    20160107Sansevieria

    Sansevière

  27. Sansevieria trifasciata (sansevière, langue de belle-mère)
  28. Dieffenbachia ‘Camilla’ (dieffenbachia ‘Camilla’)
  29. Philodendron domesticum (philodendron domestique)
  30. Araucaria heterophylla (pin de Norfolk, sapin de Norfolk)
  31. Homalomena ‘King of Hearts’ (homaloména ‘King of Hearts’)
  32. Maranta leuconeura ‘Kerchoveana’ (maranta, plante prieuse)
  33. Musa ‘Dwarf Cavendish’ (bananier nain)
  34. Schlumbergera cvs (cactus de Noël, cactus de l’Action de grâce)
  35. Hatiora gaertneri, syn. Schlumbergera gaertneri (cactus de pâques)
  36. Cissus rhombifolia ‘Ellen Danika’ (vigne d’appartement)
  37. Liriope spicata (Liriope)
  38. Dendrobium (dendrobium)
  39. Chlorophytum comosum ‘Vittatum’ (plante araignée, phalangère)

    20160107Aglaonema.jpg

    Aglaonéma

  40. Aglaonema ‘Silver Queen’ (aglaonéma)
  41. Anthurium andraeanum (anthurium)
  42. Codiaeum variegatum pictum (croton)
  43. Euphorbia pulcherrima (poinsettia)
  44. Rhododendron simsii (azalée des fleuristes)
  45. Calathea makoyana (calathéa)
  46. Aloe vera, syn. Aloe barbadensis (aloès médicinal)
  47. Cyclamen persicum (cyclamen)
  48. Aechmea fasciata (aéchmea)
  49. Phalaenopsis (phalaenopsis)
  50. Kalanchoe blossfeldiana (kalanchoë)

Combien de plantes faut-il pour dépolluer l’air?

Il est moins facile de répondre à cette question, car cela dépend du degré de pollution, de la saison, du style de vie de l’occupant, des dimensions de la pièce, de la taille et de l’état de la plante, de la capacité de la plante à s’adapter aux conditions présentes, de la circulation d’air, etc. Les autorités suggèrent souvent une plante par 9 m2 (100 pied2), ce qui équivaudrait à deux ou trois plantes par pièce. Comme l’air circule d’une pièce à une autre, vous pourriez conserver moins de plantes dans certaines pièces et plus dans d’autres.


Verdissez donc votre demeure et votre lieu de travail, pour votre santé et celle de votre famille et de vos collègues.

Publicités

5 réflexions sur “Ces plantes qui purifient l’air

  1. Jauvette tremblay

    chez nous quant il pleut hiver comme été on ouvre toutes les porte et les fenêtre à la grandeur en hiver le degré d’humidité peut monté jusqu’à 10 degré en dix minutes, dix minutes après avoir tout fermer la chaleur est revenu à son normal

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s