Plantes d'intérieur Truc du jour

Un plateau humidifiant pour vos plantes d’intérieur

20160104A
Plateau humidifiant avec pierres décoratives.

Vos plantes d’intérieur souffrent-elles de feuilles enroulées ou brûlées à l’extrémité?! Ou leurs feuilles jaunissent et tombent en bonne quantité? Ou leurs boutons floraux sèchent plutôt que d’ouvrir? Si oui, il est fort probable que l’air de votre maison soit trop sec, un problème surtout rencontré à la fin de l’automne et pendant l’hiver.

20160104C.jpg
Thermomètre-hygromètre.

En cas de doute, installez près de vos plantes un thermomètre-hygromètre électronique: facile à trouver dans n’importe quelle quincaillerie. Si le niveau d’humidité indiqué n’atteint pas 50%, il est insuffisant pour beaucoup de plantes.

Vous pouvez aider vos plantes à reprendre une belle forme en utilisant un «plateau humidifiant» que vous préparerez vous-même avec des matériaux facilement disponibles.

Il s’agit d’abord de trouver un «plateau» quelconque, soit un plateau de culture, une grande soucoupe, une barquette récupérée du supermarché, un plat à cuisson, un plat ornemental ou autre. Il doit être imperméable et résistant à la rouille.

20160104D.jpg
Panneau diffuseur carrelé.

Versez-y du gravier, des billes d’argile, des billes ornementales, des éclats de marbre, etc. et égalisez pour former un support plat. Certain jardiniers préfèrent utilisez un panneau diffuseur carrelé coupée sur mesure plutôt que des graviers ou billes. Ensuite, remplissez le fond d’eau, mais sans l’inonder le substrat ou le panneau complètement. L’eau montera sur les graviers ou les parois du panneau par capillarité et s’évaporera, augmentant l’humidité très localement.

20160104BPlacez alors vos plantes sur ce plateau (plus besoin de soucoupe) et elles profiteront d’un petit humidificateur personnel.

À partir de ce moment, chaque fois que vous arrosez, assurez-vous qu’un petit surplus d’eau s’écoule le fond du plateau. Ainsi il y aura toujours de l’eau qui s’évaporera et vos plantes profiteront d’une bonne humidité atmosphérique 24 heures par jour.

Le plateau humidifiant est surtout utile durant les mois où l’on chauffe sa demeure, car chauffer l’air l’assèche. L’air de nos demeures est généralement plus humide l’été et le plateau n’est plus aussi utile… sauf si vous utilisez un climatiseur, car il assèche l’air lui aussi. Dans ce cas, mieux vaut l’utiliser à l’année.

43 comments on “Un plateau humidifiant pour vos plantes d’intérieur

  1. Ping : Bien cultiver la violette africaine | Jardinier paresseux

  2. Ping : Le vase d’argent | Jardinier paresseux

  3. Ping : Le cactus de Pâques: sans épines, mais à la culture épineuse | Jardinier paresseux

  4. Ping : Comment hiverner un bananier à l’intérieur – Jardinier paresseux

  5. Ping : Peut-on «sauver» les fines herbes de supermarché? – Jardinier paresseux

  6. Ping : Comment cultiver des plantes au-dessus d’un radiateur – Jardinier paresseux

  7. Ping : La fougère givrée: mystérieuse plante du temps des Fêtes – Jardinier paresseux

  8. Ping : Souffrez-vous d’orchidophobie? – Jardinier paresseux

  9. Ping : Cultiver un hibiscus à l’intérieur – Jardinier paresseux

  10. Ping : Au secours! Mon orchidée perd ses feuilles! – Jardinier paresseux

  11. Karima

    Bonjour! Est-ce qu’on peut laisser l’orchidée dans son cache-pot, c’est-à-dire sans trou de drainage quand on l’installe sur le plateau?

  12. Ping : Des «annuelles» à bouturer à l’automne – Jardinier paresseux

  13. Ping : Pourquoi je ne cultive pas de gardénias – Jardinier paresseux

  14. Ping : Kokedamas : très tendance, mais sont-ils viables? – Jardinier paresseux

  15. Ping : Rosiers miniatures: meilleur succès en pleine terre – Jardinier paresseux

  16. Ping : Automne: pas la meilleure saison pour la multiplication – Jardinier paresseux

  17. Ping : Mythe horticole: Il faut enlever les feuilles au centre de la violette africaine pour stimuler la floraison. – Jardinier paresseux

  18. Ping : La Journée d’appréciation des plantes d’intérieur – Jardinier paresseux

  19. Ping : Comment faire refleurir une orchidée – Jardinier paresseux

  20. Ping : Le spathiphyllum : pas tout à fait aussi facile à cultiver qu’on le dit – Jardinier paresseux

  21. Ping : Préparez vos plantes d’intérieur pour l’hiver – Jardinier paresseux

  22. Ping : Quand les feuilles d’un avocatier brunissent – Jardinier paresseux

  23. Ping : Ensachez les plantes d’intérieur fragiles pour l’hiver – Jardinier paresseux

  24. Ping : Les fougères – Jardinier paresseux

  25. Ping : Comment «réchapper» une azalée d’intérieur? – Jardinier paresseux

  26. Bonjour et merci pour ces articles interessants.
    Où peut-on trouver ces “panneaux diffuseurs carrelés”, ou y’a t’il une autre dénomination? Je n’arrive pas à les trouver sur internet.
    Merci par avance.

  27. Ping : À chaque mois sa plante, novembre 2019: le calathéa – Jardinier paresseux

  28. Ping : MERCI LES PLANTES! – Jardinier paresseux

  29. Ping : La plante de Noël qui aime le froid – Jardinier paresseux

  30. Ping : Une fausse fougère – Jardinier paresseux

  31. Ping : La cardamome: une épice tropicale à cultiver chez vous – Jardinier paresseux

  32. Ping : Le fittonia: joli mais fragile – Jardinier paresseux

  33. Ping : Quand les boutons d’un cactus de Noël tombent – Jardinier paresseux

  34. Ping : Quand un poinsettia perd ses feuilles – Jardinier paresseux

  35. Ping : Acheter une nouvelle plante : les basiques à savoir ! (Partie 1)

  36. Ping : Comment cultiver une violette africaine – Jardinier paresseux

  37. Bonjours! Est-ce que le plateau humidifiant est vraiment efficace? Car que je mette mon hygromètre au milieu du plateau parmi les plantes ou à l’autre bout de la pièce il n’y a aucune différence de lecture. Merci

    • Il est réputé augmenter doucement l’humidité générale dans le secteur et, surtout, empêcherais les baisses subites d’humidité, donc l’effet « dents de scie ». L’effet est, bien sûr, moins remarquable dans une pièce adéquatement humidifiée qu’une pièce où l’air est très sec.

    • C’est peut-être ce que vous mettez dans votre plateau. Avant, je prenais des petites pierres décoratives (très polies, pas poreuses), l’humidité restait à 34% au plateau, j’ai changé pour du gravier anti-dérapant (bien rincé évidemment), et depuis, voilà que j’obtiens un 60% d’humidité sur le plateau. Quand le gravier est gris pâle le plateau manque d’eau. Salutations cordiales,

  38. Ping : À chaque mois sa plante, février 2021: le scindapsus – Jardinier paresseux

  39. Ping : Succès avec le gloxinia des fleuristes – Jardinier paresseux

Répondre à Frank Annuler la réponse.

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :