Protection hivernale Truc du jour

La neige est la meilleure protection hivernale!

20151217A.jpgYoupi! La neige est arrivée chez moi et en bonne quantité: environ 15 cm de gros flocons blancs se sont accumulés, mettant fin à l’automne et donnant une allure noëlesque à mon terrain. J’en ai eu pour presque 2 heures à pelleter pour dégager les entrées… mais je ne dis pas cela pour me plaindre. Au contraire, je suis aux anges! Et voici pourquoi…

Si la neige est souvent vue comme le pire des ennemis par les jardiniers débutants, elle est la grande amie des jardiniers paresseux, du moins dans les régions nordiques. Elle crée une couche isolante contre le froid extrême de l’air en plein hiver et la couronne et les racines des plantes. L’épaisseur moyenne de la couche de neige est d’ailleurs l’un des facteurs principaux, avec la température minimale, qu’Agriculture Canada a utilisé pour élaborer ses célèbres zones de rusticité.

Une bonne couche de neige agit sur le degré de protection de nos plantes au point où les jardiniers d’expérience savent très bien à quoi s’attendre au printemps. Quand il y a beaucoup de neige, la reprise sera excellente; si la neige est absente par périodes de grand froid, ils secouent la tête en signe de découragement: certaines plantes auront sûrement souffert. Le jardinier qui vit dans une région froide où la neige n’est pas fiable a bien besoin d’apprendre à bien pailler ses plantes, car un épais paillis remplace bien la neige.

20151217B.jpg
Normalement les branches pliées par la neige reprennent leur forme quand elle fond.

Évidemment, parfois la neige plie quelques branches (qui habituellement reprennent leur forme quand elle fond) et en casse d’autres. À mon avis, il faut considérer ces bris comme «la taille de dame Nature». Les branches qui cèdent sont généralement faibles, malades ou même mortes. Tant mieux si elles chutent: l’arbre ou arbuste ne s’en portera que mieux après.

Vive la neige! Vive l’hiver! Et vive les jardiniers qui apprennent à embrasser dame Nature plutôt que de la combattre!

 

8 comments on “La neige est la meilleure protection hivernale!

  1. Nicole Coulombe

    Chanceux! Pas encore de neige à Joliette. J’espère que les feuilles mortes que j’ai mises sur mes plantes et nouveaux bulbes vont suffire. Merci pour vos chroniques, je n’en manque pas une.

  2. C’est magnifique car ici notre protection hivernale c’est plutôt la douceur et pourtant l’image de noel c’est plutôt la tienne . Quelle chance ! Belle journée .

  3. Ping : Microclimat et Rusticité | lafilledesfleursblog

  4. Michèle Machenin-Murzilli

    Merci Harry de ce bel article et ces magnifiques photos d’hiver !
    J’habite en France, en Haute Tarentaise à 1000 mètres d’altitude et j’ai bien l’habitude de voir beaucoup de neige. Cette année, nous sommes servis, en accumulation, j’ai eu un mètre. En général on met les parcelles de jardinage à plat, on fume, et après on laisse faire la neige, car l’essentiel qui va améliorer la terre pour la saison prochaine aura fondu avec la neige. On n’a plus qu’à donner un coup de grelinette au printemps, et d’attendre qu’il ne gèle plus du tout pour ensemenser et, encore un peu plus tard, repiquer !
    Je suis une ex-citadine devenue rustique. Mais comme j’ai pratiqué ski et patinage sur glace pendant 25 ans, j’aime tellement la neige et je ne crains pas le froid !
    Cette année je vais remettre en permaculture, et j’ai prêté deux parcelles à mes jeunes voisines, pour qu’elles apprennent un peu le jardinage avec moi ! Mais je deviens paresseuse, alors elles m’aideront en échange !
    Michèle de Séez

Répondre à Nicole Coulombe Annuler la réponse.

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :