Ne stérilisez pas vos sécateurs à l’eau de Javel

Par défaut

20151214FR.jpgLa plupart des jardiniers savent qu’il est important de désinfecter les outils utilisés pour la taille (sécateurs, scies, ébranchoirs, etc.) avant de passer à une autre plante. Même, si vous taillez des branches malades, faites-le entre chaque coupe. Il est, en effet, très facile de transférer une maladie d’une plante à une autre, ou même d’une partie infestée d’une plante à une partie encore en santé, via un outil contaminé.

Cependant, contrairement à la croyance populaire, l’eau de Javel n’est pas le produit de choix pour stériliser les outils métalliques. C’est que, d’un côté, l’eau de Javel est corrosive et endommage les outils. Or la surface endommagée peut devenir infestée de microbes que vos efforts de stérilisation ne peuvent plus atteindre. De plus, il y a risque d’endommager les vêtements de l’émondeur. Et l’eau de Javel est un irritant pour la peau et peut sérieusement endommager les yeux. Aussi, si vous essayez de nettoyer la surface coupante avec un linge ou un tampon d’ouate imbibé d’eau de Javel, il se défera rapidement sous l’effet oxydant de l’eau de Javel. Enfin, ce produit est très phytotoxique et peut endommager les cellules de la branche coupée.

Quoi employer alors?

20151214FRBIl existe des liquides commerciaux pour désinfecter les outils de taille, mais sachez que les tremper dans un petit bocal d’alcool à friction (alcool isopropylique) ou les badigeonner de ce produit fait tout aussi bien l’affaire à moindre coût. D’autres produits facilement disponibles qui stérilisent bien sans nuire aux outils sont le Lysol, le Pine-Sol et la Listerine. Appliquez-en sur la surface coupante avec un linge ou un tampon d’ouate ou en la plongeant dans le liquide. Assurez-vous d’utiliser le produit d’origine, pas l’un des nombreux produits dérivés d’efficacité inconnue.

20151214B.jpgNotez qu’il vaut mieux laissez sécher la lame avant la coupe suivante, ou encore, l’essuyer avec un linge sec avant d’y procéder, car même ces produits, bien que moins phytotoxiques que l’eau de Javel, peuvent endommager les tissus sains de la prochaine branche à tailler.

Autres suggestions

Deux autres détails : pour éviter de transférer de microbes lors de la taille, assurez-vous que votre outil est bien aiguisé, car une lame émoussée contient des aspérités dans lesquelles les microbes peuvent se loger à l’abri du traitement stérilisant.

Et n’appliquez jamais les produits désinfectants (alcool, Lysol, etc.) directement sur la surface coupée de la plante. Autrefois, la croyance était que badigeonner la blessure aidait à prévenir le développement de champignons. Aujourd’hui on sait que cela tue plutôt les cellules protectrices des végétaux… laissant la place aux champignons! Dame Nature fournit aux blessures des végétaux des protections naturelles contre ce type d’infestation. Mieux vaut leur laisser faire leur travail!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s